Est-Ouest : les arts internes s’invitent au bout du monde
Wushu

Est-Ouest : les arts internes s’invitent au bout du monde

14 mars 2017 - Wushu / Arts martiaux Chinois

En ce week-end du 4 et 5 Mars 2017 à Brest s’est tenue la deuxième édition de la Coupe de France de Qigong, accompagnée du premier Trophée National de Taiji. Ces deux événements, placés sous l’égide de la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées, étaient accueillis par l’association Sun Wu Kong de Brest.

© Patrice Vionnet
© Patrice Vionnet

Genèse

A l’origine de ce projet, une vision, une idée, celle de RenPing SU-GOARZIN, 6ème duan, maître chinoise ayant apprivoisé les terres bretonnes et qui, depuis une vingtaine d’années, développe et enseigne les arts martiaux chinois (wushu) à Brest, avec dévotion et abnégation. Avec son association, Sun Wu Kong, elle avait participé à la première édition à Lyon, emmenant arbitres et compétiteurs. L’idée naquit ainsi à cette occasion. Aussi répondit-elle à l’appel au moment du lancement des candidatures pour accueillir cette deuxième édition. Un projet d’ampleur et surtout un challenge d’envergure pour cette structure qui n’avait encore jamais organisé de compétition.

Le 2 juillet 2016, la commission nationale wushu de la FFKDA valide la candidature de Brest, décision accueillie avec euphorie dans la cité du Ponant. En outre, dans une optique de promotion transversale des arts internes, la commission nationale wushu greffe à cet événement un trophée national de Taijiquan ainsi que la tenue de deux sessions de stages de QiGong.

Quelques chiffres rapides

  • 19 clubs représentés
  • 92 compétiteurs inscrits en Qigong, âgés de 6 ans à 71 ans, catégories individuelles et groupes confondues
    • 63 femmes/29 hommes
    • 24 mineurs/68 adultes
  • 75 compétiteurs inscrits en taiji, âgés de 8 à 72 ans, catégories individuelles et groupes confondues
    • 50 femmes/ 25 hommes
    • 11 mineurs/ 64 adultes

Une démarche participative

Il aura fallu plusieurs mois de préparatifs à l’association brestoise pour concrétiser ce projet. Un travail de longue haleine et surtout une démarche participative en étroite collaboration avec la FFKDA et la commission nationale de wushu, la Ligue de Bretagne, le Comité Départemental du Finistère de Karaté et Disciplines Associées, la généreuse contribution des partenaires locaux (Le Saint, Sill, Hôtel Ibis), le précieux soutien de la Ville de Brest et de la Direction des Sports et du Nautisme et l’investissement de tous les bénévoles de l’association Sun Wu Kong.

Outre la dimension sportive, cet événement s’inscrit essentiellement dans une optique de développement durable et de mutualisation des moyens et des ressources. La promotion des arts internes s’est ainsi déclinée ce week end dans une volonté de formation, de rassemblement et de dimension sportive.

Formation

© Carole Bo Ram Autret
© Carole Bo Ram Autret

Près de 50 pratiquants ont pris part aux sessions de stages de Qigong « performance », organisés les 3 et 4 Mars et animés par RenPing SU-GOARZIN. Le programme, établi dans l’optique de la coupe de France, a permis aux compétiteurs de revenir sur les critères techniques de notation des enchaînements (gongfa) mais également de se mettre en condition en vue de la compétition. Certains compétiteurs, peu ou pas familiarisés au Qigong, ont également eu l’opportunité de s’essayer à cette discipline.

© Patrice Vionnet
© Patrice Vionnet

 

Sur le plan sportif, une formation d’arbitrage était également dispensée le 4 Mars au matin. Le corps arbitral, constitué d’arbitres issus de l’ensemble du territoire français y compris de Corse, avait spécialement fait le déplacement jusqu’à Brest. Sous l’œil vigilant de Monsieur Philippe N’Guyen, cette formation a permis d’harmoniser et de recycler les connaissances de chacun, pour garantir une appréciation de qualité au cours de ce week-end de compétition.

Rassemblement

Force est de remarquer qu’une dynamique des arts internes existe déjà depuis quelques années, avec notamment l’organisation d’événements notoires tels que les jeux européens de Qigong Santé, dont la dernière édition s’est tenue à Saint Etienne du Rouvray en Octobre 2016, et la première Coupe de France de Qigong FFKDA à Lyon l’année dernière. Ce week-end brestois est un pallier supplémentaire de franchi dans la promotion et le rassemblement autour des arts martiaux chinois internes. Le succès remporté par les stages de Qigong « performance » et la nette progression du nombre de compétiteurs par rapport à la saison précédente sont révélateurs de l’engouement et l’enthousiasme de pratiquants.
L’un des temps forts de ce week-end fut la cérémonie d’ouverture, ponctuée par le défilé des équipes en lice et par ce bel exemple d’harmonie à travers la démonstration collective des « huit pièces de brocart » (Ba Duan Jin) : un exemple éloquent de rassemblement, en dépit de l’éloignement géographique, des barrières générationnelles et des objectifs de pratique de chacun.

© Carole Bo Ram Autret
© Carole Bo Ram Autret

Les arts internes comme discipline sportive

© Patrice Vionnet
© Patrice Vionnet

Bien que dans l’imaginaire de certains les compétitions d’arts martiaux internes puissent sembler une hérésie, l’engouement des compétiteurs était bel et bien tangible. C’est un public multigénérationnel qui a démontré l’étendue de son art au cours de ces deux jours, présentant des enchaînements santé et compétition pour le Qigong, traditionnels et modernes pour le Taiji. Les prestations, notées sur des critères de qualité de mouvement et de performance globale, corroborent le fait que ces disciplines internes occupent une place à part entière en compétition, qu’elle soit individuelle ou en groupes. A noter la participation de sportifs émérites tels que Diana Nguyen, médaille de bronze aux derniers championnats du monde de Taiji, Louise Cuzon, membre de l’équipe de France juniors de Wushu et les jeunes talents, Rubis, Etienne et Yann Nguyen.

Au cours de ce week-end, une multitude de couleurs aura donc illuminé le centre sportif Jean Guéguéniat à Brest, bercé de musiques bretonnes et chinoises, élégant métissage de performance, traditions et esthétique.

© Patrice Vionnet
© Patrice Vionnet

L’association Sun Wu Kong a par ailleurs démontré tout son savoir-faire en termes d’organisation, orchestrant cet événement avec la solennité des grands plateaux sportifs : défilé des équipes, discours des officiels, démonstration collective, démonstration d’experts, cérémonial du corps arbitral… sans oublier la décoration soignée de la salle de compétition ou le conséquent déploiement de bénévoles… Mais, au-delà du decorum, c’est avant tout l’enthousiasme et la bonne humeur de l’ensemble des intervenants que nous retiendrons, cette joie et cette cohésion, gage prometteur du rayonnement des arts internes.

Article rédigé par Carole Bo Ram AUTRET, Association Sun Wu Kong Brest