fbpx
05 août 2021

Tokyo 2020 : Alexandra Feracci échoue de peu

France Karaté

Elle avait à faire à forte partie et cela ne se joue pas à grand-chose. Trois dixièmes de moins que sa principale rivale dans la poule B, la Turque Dilara Bozan. Une technicienne plus jeune que la Française Alexandra Feracci de quatre ans – avec ses vingt-quatre ans la Turque est d’ailleurs la cadette des qualifiées, avec juste devant elle les vingt-sept ans de la Japonaise Shimizu et bien loin des trente-neuf ans de la doyenne espagnole Sanchez Jaime – mais de grande expérience puisqu’elle est médaillée européenne depuis 2014, et finaliste encore cette année derrière l’intouchable Espagnole. Difficile en effet pour Alexandra d’aller chercher la Japonaise championne du monde 2016 et finaliste 2018, qui réalisait d’ailleurs un impressionnant 28,00 sur 30 sur son « Suparinpei » lors de son second passage en poule – le meilleur score jusqu’ici – , ou encore l’Italienne Viviana Bottaro, médaillée sur les deux derniers championnats du monde.

Il fallait donc dominer la Néo-Zélandaise Andrea Anacan, une trentenaire d’origine philippine et tenter de marquer le coup d’entrée face aux deux Européennes les plus accessibles. Avec 24,46 sur « Chibana No Koshanku », la Turque restait à portée et la Française allait tenter de s’imposer avec son « Suparinpei », un kata sur lequel avait remarquablement travaillé lors du stage terminal de Niigata. Avec 24,32, elle ne parvenait pas à prendre le meilleur, mais restait au contact, concentrée et efficace.

Paco Lozano

Un duel serré avec la Turque Bozan

Dès son premier passage, il fut clair qu’il n’y aurait rien à faire contre l’Italienne Viviana Bottaro, dont le « Anan Dai » était jugé valoir un 25,54. Quant à la Japonaise, elle était hors concours avec 27,40 pour son « Oyadomari No Passai ».

Tout allait pouvoir se jouer encore au second passage, selon la règle de ce tournoi olympique unique en son genre. Il fallait repasser devant la Turque pour finir dans les trois meilleures. Mais Dilara Bozan laissait peu de place au suspense avec une grosse progression sur son second kata, un « Papuren » noté 25,06 ! Alexandra Feracci donnait tout ce qu’elle pouvait sur son kata favori, « Chatanyara Kushanku », et progressait, elle aussi. Mais avec 24,48, ce n’était suffisant. Sa principale rivale, la vice championne d’Europe turque Bozan, allait se hisser dans la poule de classement des six meilleures avec 24,76 de moyenne, tandis que la Française était éliminée avec 24,40. Les Jeux s’arrêtent là pour Alexandra.

Dans la poule de classement, les deux favorites se retrouvaient à égalité avec 27,86, « Papuren » pour l’Espagnole Sandra Sanchez Jaime, « Chibana no Kushanku » pour la Japonaise Kiyou Shimizu. Ça promet pour la finale, tandis que les médailles de bronze se joueront entre la Turque Bozan et la Hong-Kongaise Lau d’un côté, et entre l’Américaine Kokumai et l’Italienne Bottaro de l’autre.

La réaction d’Alexandra Feracci

Je n’ai aucun regret, il faut retirer du positif malgré tout. J’ai écrit une page du karaté et je suis fière d’être ici et d’avoir représenté ma nation ainsi que mon île. Je suis heureuse d’avoir vécu ce rêve olympique !

Partagez cette page
L'info à chaud
Championnats d’Europe Jeunes
France Karaté

Découvrez les premiers pas de nos jeunes pousses française à Larnaca (Chypre), à quelques jours du début des championnats d’Europe cadets, juniors et U21.

> Voir les photos

L’association Fight For Dignity recrute des enseignantes de karaté !
Actualités

Vous souhaitez rejoindre l’aventure Fight For Dignity ? L’association recrute deux enseignantes de karaté à Rennes et à Paris. Découvrez toutes les informations et les fiches de postes.

> Télécharger la fiche de poste – Rennes

> Télécharger la fiche de poste – Paris

Un tatami pour tous
Actualités

La première édition de “Un tatami pour tous“, la journée en faveur de l’inclusion et du handicap va voir le jour le samedi 18 février 2023 au Gymnase Jean Blot à Courbevoie. Au programme : initiations, démonstrations et table ronde.

> Plus d’infos

Club Sport en France spéciale karaté
Actualités

Gilles Cherdieu, Yann Baillon, Alizée Agier et Younesse Salmi étaient cette semaine les invités du Club Sport en France spécial karaté !

> Revoir l’émission

Assemblée générale 2023

L’assemblée générale de FFK se tenait le 28 janvier 2023 à la maison du sport français. Retour sur cet événement incontournable de la saison sportive.

Paris Open Karaté : le meilleur des finales
Actualités

Revivez le meilleur des finales du Paris Open Karaté 2023 !

> Regarder la vidéo

Paris Open Karaté : J03
Karaté

Revivez la troisième journée de compétition en images !

> La galerie 

Paris Open Karaté : la rediffusion des finales
Karaté

Vous avez manqué les finales du Paris Open Karaté 2023 ? Revivez les affrontements des athlètes pour la médaille de bronze et les finales sur la chaîne YouTube de la Fédération Française de Karaté !

> La rediffusion des lives

Paris Open Karaté : J02
Karaté

Revivez la deuxième journée de compétition en images !

> La galerie

Paris Open Karaté : J01
Karaté

Revivez la première journée de compétition en images !

> La galerie

Articles relatifs

31 Jan 2023 Tous au service des athlètes Découvrir
28 Jan 2023 Yann Baillon « Se montrer à la hauteur » Découvrir
22 Déc 2022 Sélection officielle pour les championnats d’Europe Jeunes 2023 Découvrir
15 Nov 2022 Thalya Sombe, les clés de la perf’ Découvrir