fbpx
18 novembre 2021

Steven Da Costa, leader au rendez-vous

Actualités

Cinq combattants engagés ce matin, une finale et un combat pour le bronze samedi, l’équipe de France emmenée par son champion olympique n’a pas démérité aujourd’hui à Dubaï.

Olivier Beaudry, qui coachait aujourd’hui trois des cinq athlètes engagés, pose le cadre de cette deuxième journée de compétition : « Laura (Sivert, -61kg) me semblait bien sur le premier combat. Peut-être trop en contrôle justement sur le deuxième où il aurait fallu prendre davantage de risques et être plus opportuniste pour passer au tour suivant. Pour moi, elle était bien au-dessus de son adversaire et elle aurait dû remporter son combat (Battue aux drapeaux au 2e tour par la Philippine Christine Lim Jamie, la Bisontine n’a pas été repêchée, NDLR). Niswa (Ahmed, -50kg), elle, rentre très bien dans sa compétition avec un très bon premier combat (victoire 3-1 sur l’Équatorienne Alvarado, NDLR). Après, elle est battue par la Kazakhe qui va jusqu’en demi-finale. Le combat se termine à 1-1 mais en concédant le senshu, qui lui coûte très cher. C’est le genre de défaite dont il faut se servir. Elle n’a pas à rougir, elle a le niveau pour jouer les podiums mais il faudra avoir plus faim que l’autre à l’avenir. »

Rien de facile pour Steven Da Costa

Olivier Beaudry était aussi sur la chaise pour Steven Da Costa. Un leader qui a de nouveau assumé son statut. Sans surprise de ce point de vue. Pourtant avec une préparation singulière après autant de sollicitations post-JO, le champion olympique, également champion du monde en titre il ne faut pas l’oublier, a une nouvelle fois démontré qu’il était au-dessus du lot. Une démonstration de détermination peut-être encore plus impressionnante que ce à quoi il avait habitué, tant rien ne fut donné aujourd’hui dans la Hamda Sports Complex de Dubaï. Après avoir écarté le combattant de Curaçao 4-0, le Kosovar Ylli Cenaj, qui participait à son deuxième championnat du monde (2-0), puis le Bulgare Vasil Rivov, cinquième des championnats d’Europe juniors 2017 (3-0), le vrai premier test était ce quart contre le Grec Dionysios Xenos, champion d’Europe en titre. Une victoire 4-2 où il lui a fallu s’arracher en trouvant la solution grâce à un ura-mawashi parfait, avant une demi-finale face au Japonais Soichiro Nakano.

Un Japonais qui y croit

Ce combattant de 23 ans, médaillé mondial cadets 2015 et champion du monde espoirs en 2017, menait le combat jusque dans les dernières secondes avant de prendre la foudre d’un nouvel ura-mawashi somptueux. « Pour Steven, quand on regarde le résultat, on se dit qu’il réalise encore une performance incroyable, mais il ne faut pas oublier qu’il a été dans le dur, souligne Olivier Beaudry. Il ne trouvait pas ses sensations sur les premiers combats. Derrière, il monte crescendo, il maîtrise bien le Grec dans un combat très difficile. La demi-finale a été dure elle aussi contre ce Japonais très impressionnant, qui ne s’est pas laissé émouvoir, ni par l’enjeu ni par Steven. En général, les Japonais craignent Steven avec sa panoplie de coups de pied mais Nakano, lui, a tout fait pour le contrôler. Très intelligemment, Steven se sort d’une situation compliquée avec ce fameux ura-mawashi alors qu’il commençait à se désunir et à fatiguer. Une journée bien remplie. Pour le reste, il le sait, une finale, ça se gagne. » Ce sera samedi, et on peut parier que Steven Da Costa n’ira pas défendre son titre mondial, mais bien en chercher un autre. Double champion du monde, seuls deux masculins Français l’ont fait en combat : Thierry Masci (1986, 1988) et Gilles Cherdieu (1996, 1998). Il faudra que son adversaire, le très solide Macédonien Emil Pavlov, double champion d’Europe, soit prêt.

Berthon pour une médaille

Et Steven ne sera pas le seul à briguer une médaille. Ce ne sera pas Léa Avazeri (-55kg), qui semblait pourtant parfaitement lancée en début de journée, mais butait en quarts sur la championne d’Europe Russe Anna Chernysheva, qui perdait à son tour en demie et ne la repêchait pas ; ni Niswa Ahmed donc, mais Enzo Berthon, pour le bronze. Le -60kg français est même passé tout près de la finale ce mercredi. La fougue et l’envie de ses 21 ans n’auront certes pas suffi pour prendre le meilleur sur l’Italien Angelo Crescenzo, rien de moins que le tenant du titre, également triple médaillé européen, mais le Français, vice champion du monde cadets 2015 et médaillé européen espoirs l’an passé, peut être fier de son parcours. Après un excellent premier combat qui lui permettait de battre le Chilien Victor Jara, d’un an son cadet, dans les grandes largeurs (11-3), puis un deuxième qu’il ne parvenait pas à emballer face Amir Khani (équipe des réfugiés) et qu’il passait aux drapeaux, le jeune Marseillais remettait l’église au centre du village avec une victoire 3-2 sur le Kosovar Albinot Selmani, tout juste 18 ans, puis un 4-0 en quart en déjouant le piège algérien Alaedinne Salmi. Un chemin semé d’embûches qu’il analyse avec lucidité : « Contre Crescenzo en demi-finale, j’ai senti qu’il me craignait, que c’était possible, que c’était à portée de mains, cela s’est joué à rien, j’étais très près de la finale et il y a donc de la frustration ce soir, mais il faut que je me remobilise rapidement pour aller chercher cette médaille mondiale. J’ai déjà passé un cap par rapport aux derniers championnats d’Europe de Porec où c’était ma première sélection chez les seniors. J’ai l’occasion de faire quelque chose de bien, alors je vais tout donner samedi pour chercher le bronze. » Rendez-vous est pris.

Jeudi 18 novembre

La troisième journée des Championnats du Monde promet d’être excitante pour le clan français avec l’entrée en lice des kata individuels et de l’équipe combats masculine, sans oublier les repêchages de Faadel Boussag et Alizée Agier qui tenteront tous les deux d’aller décrocher une place en finale pour le bronze :

  • 6h00 : Faadel Boussag (repêchage +84kg hommes)
  • 7h05 : Alizée Agier (repêchage -68kg femmes)
  • 8h00 : Franck Ngoan (kata hommes)
  • 10h30 : Helvétia Taily (kata femmes)
  • 13h30 : Equipe combats hommes
Partagez cette page
L'info à chaud
Championnats du Monde – Jour 6
Karaté

Bien rentrés en France, nos athlètes nous ont offert une dernière journée fructueuse à Dubaï. Trois belles médailles pour le para-karaté et une médaille d’argent pour nos filles en combat.

> Résumé et réactions

Championnats du Monde Dubaï – Jour 5
Karaté

Alors que son frère jumeau Jessie Da Costa décrochait le bronze le matin même, tout comme Alizée Agier un peu plus tôt, Steven Da Costa Champion du Monde en titre a subjugué tout son monde en décrochant une nouvelle fois l’or dans une finale mémorable (8-0). Revivez cette magnifique journée pour le clan français.

> Résumé et réactions

Regarder les finales sur France.tv sport
Karaté

Retrouvez les finales des Français en direct sur l’application France.tv sport avec aux commentaires, Rodolphe Gaudin, accompagné du Directeur Technique National de la FFK, Gilles Cherdieu.

> Programme et direct

Championnats du Monde Dubaï – Jour 4
Karaté

Les équipes étaient à l’honneur ce vendredi. En kata, les hommes iront chercher le bronze. En combat, les filles iront défendre leur titre de Championnes du Monde en finale.

> Résumé et réactions

Championnats du Monde Dubaï – Jour 3
Karaté

Alizée Agier qui se qualifie pour le bronze, nos jeunes kata qui montrent de belles promesses et l’équipe combats hommes qui passe le premier tour. Vous avez manqué la troisième journée des Championnats du Monde, pas de soucis.

> Résumé et réactions

Championnats du Monde Dubaï – Jour 2
Karaté

Steven Da Costa renversant et spectaculaire, Enzo Berthon qui échoue d’un rien face au Champion en titre, revivez la deuxième journée de nos Français à Dubaï.

> Résumé et réactions

Championnats du Monde Dubaï – Jour 1
Karaté

Jessie Da Costa à un rien d’une finale mondiale, Faadel Boussag et Alizée Agier encore en course pour le podium, revivez la première journée de nos Français à Dubaï.

> Résumé et réactions

Championnats du Monde : le programme
Karaté

Retrouvez le programme complet des Championnats du Monde de Dubaï pour nos 27 engagés français. La compétition sera à suivre en direct sur la chaîne Youtube de la WKF (World Karate Federation) du mardi 16 au dimanche 21 novembre.

> Le programme

Le Pass’Sport prolongé jusqu’au 30 novembre
Actualités

Le Ministère chargé des Sports prolonge le dispositif Pass’Sport jusqu’au 30 novembre 2021. Clubs, parents, enfants, découvrez qui peut en bénéficier, et comment.

> Plus d’infos

Stage des Hauts Gradés – Zone Nord de Yoseikan Budo
Yoseikan Budo

Le Stage des Hauts Gradés – Zone Nord de Yoseikan Budo devant se dérouler le samedi 12 et dimanche 13 novembre est reporté à une date ultérieure qui sera communiquée dès que possible.

Articles relatifs

22 Nov 2021 Championnats du Monde 2021 : Quatre médailles pour conclure Découvrir
21 Nov 2021 Impressionnant Da Costa Découvrir
19 Nov 2021 Championnats du Monde : les finales en direct sur France.tv sport Découvrir
28 Oct 2021 Téléchargez l’application FFKarate e-licence Découvrir