fbpx
12 novembre 2021

Para-karaté : beaucoup d’ambitions pour Dubaï

France Karaté

Après près de deux ans sans compétition, l’équipe de France para-karaté retrouve, avec beaucoup d’appétit, l’atmosphère d’un grand championnat, comme le souligne Alain Georgeon, responsable para-karaté à la fédération. « Encadrement comme athlètes étions restés frustrés de ne pas disputer les derniers championnats d’Europe en Croatie, mais nous avons compris depuis que c’était sans doute la décision la plus sage compte tenu des risques de contamination Covid qui auraient pu potentiellement obliger ces athlètes à rester enfermés plusieurs jours, alors même qu’ils ont besoin d’être tout le temps rassurés, de connaître leur environnement, de savoir ce qui va se passer, en particulier pour Jordan et Charlène. Pour autant, tous se sont très sérieusement entraînés, quasiment tous les jours, et ont pu bénéficier de quatre regroupements nationaux. Ils sont prêts, la démonstration effectuée lors de l’Open de France ayant permis de reprendre contact avec le public. » Parmi les évolutions notables sur cette édition 2021, plusieurs katas exigés – contre un seul auparavant – dans certaines catégories et le port obligatoire d’un bandeau pour les non et malvoyants pour une équité lors de la prestation sur le tatami.

Le tournoi para-karaté

Dimanche 21 novembre : 6h-9h30

  • Aveugle / malvoyant hommes (Nohan Dudon) ;
  • Aveugle / malvoyant femmes ;
  • Handicap mental hommes (Jordan Fonteney) ;
  • Handicap mental femmes (Charlène Odin) ;
  • Fauteuil hommes (Fatah Sebbak) ;
  • Fauteuil femmes (Virginie Ballario).

Un niveau qui s’élève

C’est une équipe de France de plus en plus affûtée qui se présente à Dubaï, elle qui a pu compter sur la mise en place d’un encadrement renforcé, avec la prise de responsabilité d’Ahmed Zemouri, désormais entraîneur national para-karaté. « C’est le souhait de la Fédération, et du DTN Gilles Cherdieu qui répète que valides et para ne forment qu’une seule équipe de France, pose l’entraîneur Bisontin de Sarcelles, lui-même champion d’Europe et vice champion du monde par équipes en 2016. Concrètement, cela se traduit par un accompagnement encore plus poussé. Ayoub Neghliz, qui a mis beaucoup de passion et d’énergie auprès de ce groupe para ces dernières années, n’a en effet pas suffisamment de temps pour tout gérer. On m’a donné la responsabilité d’apporter mon expérience à ce groupe. Je connais le handicap pour être ergothérapeute de formation alors même que j’ai repris mes études de médecine (Il est en 5e année, NDLR). Mon travail a surtout été, face à ces athlètes tous très engagés, d’être exigeant. Ils sont en demande et réceptifs. Entre chacun des quatre stages, nous avons ainsi pour faire un point tous les quinze jours sur les vidéos que je leur demandais de tourner pour voir les progrès et sur lesquelles nous échangions. Je compare cela à un travail d’explorateur où beaucoup de choses restent à faire, d’autant que les nations, dont la Turquie, l’Espagne, l’Égypte… s’organisent et mettent des moyens sur le handicap. Nous sommes allés dans le détail, avons fait évoluer leurs katas, appris de nouveaux, et travaillé des choses précises, comme intégrer le fauteuil dans des temps lents et d’autres plus rapides pour Fatah et Virginie. »

Médailles attendues

Pourvoyeur de médaille, le para-karaté comptera clairement sur ses cinq athlètes. Céline Odin, pilier de sa sœur Charlène dont elle s’occupe au quotidien prévient : « Elle est très motivée. Bien sûr, il a fallu gérer cette période du Covid, et expliquer à Charlène qu’il y avait des contraintes sans que cela ne la perturbe trop car elle a besoin de savoir à l’avance comment cela va se passer pour elle et de routines qui la tranquillisent. Pour Dubaï, il faut notamment lui expliquer la question du décalage horaire, mais elle s’est entraînée tous les jours. Le salon est devenu un dojo, elle a travaillé avec Ahmed et je crois pouvoir dire qu’elle a fait d’énormes progrès. » Pour l’emblématique Fatah Sebbak, vice champion du monde 2014, en bronze aux mondiaux de Linz en 2016 et champion d’Europe en 2018, ce sera la « der des ders » comme il l’explique lui-même. « Le staff m’a poussé pour y aller, mais ce devrait être mon dernier championnat du monde. Je vais essayer d’en profiter au maximum. J’y vais évidemment pour la médaille même si je sais que la concurrence sera forte et que ce sera compliqué. En fait, je suis surtout confiant pour les autres (sourire). Jordan, Nohan, Virginie, Charlène… notre aventure a dépassé le cadre du karaté et nous sommes tout le temps en contact. » Ils s’envolent tous ce vendredi avec l’ensemble du groupe France pour Dubaï. Début de la compétition mardi 16 novembre.

Partagez cette page
L'info à chaud
Larnaca J03 : les résultats
France Karaté

Maï-Linh BUI, Manon ROS, Ninon VAUCELLE-SPELLE (kata équipe), médaille d’argent.

Lucas HOFFMANN, Liam GRÉGOIRE, Tom PELTIER (kata équipe), médaille de bronze.

Alexandre MARTINS NUNES (U21 -84kg), médaille d’argent.

Adrien MARQUES (U21 -75kg), médaille d’argent.

Assma CHARIF (U21 -50k)g, CHAMPIONNE D’EUROPE !

Thalya SOMBE (U21 -68kg), médaille de bronze.

Amine HELLAL (U21 -60kg) médaille de bronze.

Emma CORANSON BEAUDU (U21 +68kg), médaille de bronze.

Ismaïla CISSOKHO (junior -68kg), 5ème.

Celya RETORY (junior -59kg) 5ème.

Amel SOUIDI (junior -53kg), CHAMPIONNE D’EUROPE !

Sasha VIELLE (junior -48kg), médaille d’argent.

Anis TAKLIT (cadet -57kg), 5ème.

Fabien TRAN (U21 kata), 5ème.

Maï-Linh BUI (junior kata), médaille de bronze.

Inès ORDONEZ (cadette kata), 5ème.

Larnaca J03 : les finales en direct
France Karaté

Les Français disputeront ce dimanche 5 février à Chypre 6 finales pour l’or auxquelles s’ajouteront 10 combats pour le bronze. Un dimanche qui s’annonce exceptionnel.

> Programme et directs

Larnaca J02 : les résultats
France Karaté

Thalya SOMBE (U21 -68kg), qualifiée pour le bronze.

Emma CORANSON BEAUDU (U21 +68kg), qualifiée pour le bronze.

Amine HELLAL (U21 -60g), qualifié pour le bronze.

Ugo HEIM (U21 +84kg), éliminé au 2ème tour.

Alexandre MARTINS NUNES (U21 -84kg), qualifié pour la finale.

Zéra-Jade OZSERTTAS (junior +66kg), éliminée en repêchages.

Adrien MARQUES (U21 -75kg), qualifié pour la finale.

Yassine ENNASRI (U21 -67g), éliminé au 1er tour.

Assma CHARIF (U21 -50kg), qualifiée pour la finale.

Jennifer ZAMETO (U21 -61kg), éliminée au 2ème tour.

Tylla LEVACHER (U21 -55kg), éliminée au 1er tour.

Amel SOUIDI (junior -53kg), qualifiée pour la finale.

Matthias KERNEUR (junior -55kg), éliminé au 2ème tour.

Bachar AKSOUH (junior -76kg), éliminé au 3ème tour.

Ismaïla CISSOKHO (junior -68kg), qualifié pour le bronze.

Sasha VIELLE (junior -48kg), qualifiée pour la finale.

Abdelatif DAAOUFA (junior -61kg), éliminé au 1er tour.

Amir ZOUAOUI (junior +76kg), éliminé en quart de finale.

Celya RETORY (junior -59kg), qualifiée pour le bronze.

Anne-Coralie KEITA (junior -66kg), éliminée au 1er tour.

Larnaca J02 : suivez les Français en direct
France Karaté

Les 50èmes championnats d’Europe cadets, juniors et U21 sont diffusés en live. Suivez les Français en direct sur les tatamis de Chypre :

> Voir les directs

Larnaca J01 : les résultats
France Karaté

Anis TAKLIT (cadet -57kg), qualifié pour le bronze.

Léo LAMBERT (cadet -52kg), éliminé en repêchages.

Sacha BOISNET (cadet -63kg), éliminé en repêchages.

Adam TADJER (cadet +70kg), éliminé au 2ème tour.

Monica ARZUMIAN (cadette -54kg), éliminée au 2ème tour.

Eva LIVET (cadette +61kg), éliminée au 2ème tour.

Kenzy DONA (cadet -70kg), éliminé au 2ème tour.

Imène ARIOUAT (cadette -61kg), éliminée au 2ème tour.

Lola COCHARD (cadette -47kg), éliminée au 1er tour.

Maï-Linh BUI, Manon ROS, Ninon VAUCELLE-SPELLE (kata éq.), qualifiées pour la finale.

Lucas HOFFMANN, Liam GRÉGOIRE, Tom PELTIER (kata éq.), qualifiés pour le bronze.

Kethleen VINCENT (kata indiv. U21), éliminée au 2ème tour.

Fabien TRAN (kata indiv. U21), qualifié pour le bronze.

Haroun RAMDAN (kata indiv. cadet), éliminé au 2ème tour.

Maï-Linh BUI (kata indiv. junior), qualifiée pour le bronze.

Ines ORDONEZ (kata indiv. cadet), qualifiée pour le bronze.

Lucas HOFFMANN (kata indiv. junior), éliminé au 2ème tour.

Larnaca J01 : suivez les Français en direct
France Karaté

Les 50èmes championnats d’Europe cadets, juniors et U21 sont diffusés en live. Suivez les Français en direct sur les tatamis de Chypre :

> Voir les directs

Championnats d’Europe Jeunes, programme et engagés
France Karaté

Les 50èmes championnats d’Europe cadets, juniors et U21 débutent ce vendredi 3 février. Découvrez le programme de la compétition et les engagés français. La compétition sera à suivre en live sur YouTube.

> Le direct

> Le programme

> Les Français engagés

Championnats d’Europe Jeunes
France Karaté

Découvrez les premiers pas de nos jeunes pousses française à Larnaca (Chypre), à quelques jours du début des championnats d’Europe cadets, juniors et U21.

> Voir les photos

L’association Fight For Dignity recrute des enseignantes de karaté !
Actualités

Vous souhaitez rejoindre l’aventure Fight For Dignity ? L’association recrute deux enseignantes de karaté à Rennes et à Paris. Découvrez toutes les informations et les fiches de postes.

> Télécharger la fiche de poste – Rennes

> Télécharger la fiche de poste – Paris

Un tatami pour tous
Actualités

La première édition de “Un tatami pour tous“, la journée en faveur de l’inclusion et du handicap va voir le jour le samedi 18 février 2023 au Gymnase Jean Blot à Courbevoie. Au programme : initiations, démonstrations et table ronde.

> Plus d’infos

Articles relatifs

05 Fév 2023 Championnats d’Europe Jeunes : 11 médailles pour la France Découvrir
04 Fév 2023 Championnats d’Europe Jeunes : le programme des finales Découvrir
03 Fév 2023 Larnaca J02 : suivez les Français en direct Découvrir
02 Fév 2023 Larnaca J01 : suivez les Français en direct Découvrir