fbpx
13 août 2021

Lettre ouverte à Tony Estanguet pour le karaté à Paris 2024

KaratéActualités

Le dimanche 8 août 2021, aux alentours de 20h30 à Tokyo, ils sont 13 karatékas, désignés porte-drapeaux par leur délégation, à faire leur entrée dans le stade national de Tokyo. Les tribunes sont vides, ou presque, mais devant des millions de téléspectateurs, ces 8 femmes et 5 hommes marchent et brandissent fièrement le drapeau de leur pays, parmi eux, le Français Steven Da Costa, champion olympique.

Le Japon, l’Espagne, la Serbie, le Vénézuela, la Géorgie, l’Egypte, Hong Kong, la Jordanie, l’Équipe Olympique des Réfugiés, la Suisse, le Pérou, le Maroc, et la France, tous ont fait le choix de mettre en lumière ces 13 karatékas. Une récompense, un soutien, un appel du pied, un symbole.

S’ils étaient seulement 82 qualifiés sur les tatamis de Tokyo, ils étaient des millions devant leurs écrans, karatékas ou non, à vibrer durant 3 jours. 3 jours de compétition, de combativité, de dévotion et d’excellence, 3 jours d’amitié, de solidarité, de partage, de courage et de spectacle, 3 jours pour l’histoire.

L’histoire ? Steven Da Costa a écrit la sienne et celle du karaté français le 5 août 2021. A Tokyo, il devient le premier Français champion olympique de karaté et décroche l’une des dix médailles d’or françaises. Un parcours remarquable, une finale mémorable, et une histoire à laquelle il manque déjà un chapitre.

A Tokyo, pour sa première apparition au programme des Jeux Olympiques, le karaté a montré son plus beau visage. A Paris, il n’en n’aura pas le droit, et ce malgré tout ce qu’il peut offrir.

Le karaté est universel et rassembleur. 36 nations différentes étaient représentées à Tokyo (accompagnées de deux réfugiés politiques) et 131 aux derniers Championnats du Monde de Madrid. Tous ces pays partagent et respectent les mêmes valeurs propres à cette discipline. Mais en 2024, ils seront privés d’une chance supplémentaire de les faire briller.

Le karaté est jeune et populaire. Tandis que dans le monde, des millions d’enfants pratiquent le karaté, en France où 57% des licenciés ont moins de 18 ans, 250 000 pratiquants se regroupent dans 5000 clubs. Un tissu dense qui s’étend bien au-delà des tatamis, jusqu’aux réseaux sociaux, où des milliers de fans de tout âge célèbrent eux aussi le karaté. Mais en 2024, aucun d’entre eux ne s’émerveillera devant les exploits de leurs idoles.

Le karaté est beau et spectaculaire. Les combats mêlent l’esthétisme à l’engagement, les kata l’intensité à la technique. A Tokyo, le karaté a su séduire et fasciner au-delà des adeptes de la discipline. Mais en 2024, comment leur expliquer que le karaté ne sera pas de la fête ?

Le karaté français est historique et médaillé. Les Championnats du Monde de Paris 2012, les Championnats d’Europe de Montpellier 2016, le public français a vibré des années durant au rythme des compétitions organisées sur son sol. Il a soutenu et porté ses athlètes. A Tokyo, l’un d’eux, Steven Da Costa, est devenu champion olympique et compte parmi les Français qui gagnent. Mais en 2024, il ne défendra pas son titre, il ne décrochera pas de médaille olympique, ni lui ni les 8 karatékas français qualifiés.

En 2021 à Tokyo, le karaté a montré son plus beau visage. Il pourrait en faire de même en 2024 à Paris.

Les dernières semaines nous ont prouvé, s’il le fallait, que le karaté avait toute sa place dans la grande famille olympique. Une légitimité glanée auprès de tous grâce à ses valeurs, son image et ses résultats.

Nous vous demandons, M. Estanguet, de réviser votre jugement et de reconsidérer le sort du karaté pour les Jeux Olympiques 2024, comme ce fut le cas en 2000 pour le canoë-kayak, vous permettant ainsi de devenir champion olympique.

Comme la Ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu l’a déclaré ce mercredi 12 août 2021 au Parisien, « L’intégration du karaté serait un beau trait d’union entre Tokyo 2021 et Paris 2024. »

Francis Didier, Président de la Fédération Française de Karaté

La lettre

Partagez cette page
L'info à chaud
Critères de sélections – Championnats du monde jeunes 2022
France Karaté

La Direction Technique Nationale a établi les différents critères qui permettront d’établir la liste finale des sélectionnés pour les Championnats du Monde jeunes 2022.

Pour rappel, cette édition se déroulera en Turquie, dans la ville de Konya du 26 au 30 octobre prochain.

> Les critères de sélection

Subventions Projet Sportif Fédéral – ANS 2022
FFK

La campagne de subventions 2022 de l’Agence Nationale du Sport, dans le cadre du Projet Sportif Fédéral (PSF), est ouverture à partir de ce jeudi 21 avril jusqu’au mardi 31 mai 2022 à 00h00.

A ce titre, la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées propose à ses structures affiliées (club et organes déconcentrés) une note d’orientation concernant les aides susceptibles d’être accordées par l’ANS.

> Plus d’infos

La FFK recrute !
Actualités

La Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées recrute :

Un.e chargé.e de communication interne en CDI ;
> Télécharger la fiche de poste

Un.e community manager en alternance pour la rentrée 2022-2023 ;
> Télécharger la fiche de poste

Au Bonheur des Dans – Promotion de la pratique féminine
Actualités

Dans le cadre du plan de féminisation mené par la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées, la FFK organise le samedi 23 avril 2022 une journée dédiée à la pratique des arts martiaux pour les femmes au Stade Pierre de Coubertin. Au programme : initiations, démonstrations et tables rondes.

> Plus d’infos

La FFK recrute !
Actualités

La Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées recrute :

Un.e assistant.e administratif.ve en CDI pour son service compétitions ;
> Télécharger la fiche de poste

Un.e assistant.e de direction en CDI pour son Directeur Technique National ;
> Télécharger la fiche de poste

Championnats de France Combat Seniors
Karaté

Retrouvez les podiums des Championnats de France Combat Seniors des 9 et 10 avril à Bourges.

> Les résultats

Stage estival karaté
Karaté

Du 8 au 12 août, prenez part au Stage Estival de la Fédération Française de Karaté. Encadré par le staff France Karaté, en présence de l’Équipe de France Jeunes qui se préparera pour les Championnats d’Europe du 17 au 19 juin 2022, le stage se tiendra au Centre Omnisports “La Base”, au Temple-sur-Lot (47). Un cadre idéal pour un stage inoubliable.

Le stage est ouvert aux combattants et aux techniciens, des catégories minimes à U21.

> Infos & inscriptions

Stage National des Experts Japonais
Karaté

Le samedi 23 avril  se tiendra au Centre National d’Entraînement de Montpellier un nouveau Stage National des Experts Japonais.

Les 9 experts Seisuke ADANIYA, Eiji KAWANISHI, Hiroo MOCHIZUKI, Kenji NAKATA, Naoki OMI, Zeneï OSHIRO, Yuichi SATO, Yukinobu SHIMABUKURO et Ryozo TSUKADA seront présents.

> Je m’inscris

Allègement des restrictions
Actualités

A partir du lundi 14 mars, le pass vaccinal n’est plus exigé dans les lieux où il était obligatoire (restaurants, bars, discothèques, cinémas, salles de spectacles, gymnases, stades, etc.).

Cet allègement met ainsi fin au contrôle du pass vaccinal et sanitaire à l’entrée des clubs, gymnases, stades et salles, que l’activité soit liée à des cours, stages, passages de grades, compétitions ou autres rassemblements régionaux ou nationaux.

Pôle France – Saison 2022-2023

Vous êtes jeune athlètes et vous souhaitez intégrer le Pôle France Karaté de Châtenay-Malabry ? Remplissez immédiatement le dossier de candidature pour la prochaine saison !

> Télécharger le dossier

Articles relatifs

11 Mai 2022 Championnats de France juniors : le couperet du jour J Découvrir
03 Mai 2022 « Au Bonheur des Dans », une première qui en appelle d’autres Découvrir
28 Avr 2022 Stage des experts japonais, le geste juste est précieux  Découvrir
20 Avr 2022 Championnats de France cadets : feu d’artifice à Lormont Découvrir