fbpx
21 novembre 2022

Championnats du monde de Yoseikan Budo 2022 : récit d’une folle aventure

Yoseikan Budo

Le week-end du 5 et 6 novembre 2022 se tenaient les Championnats du monde de Yoseikan Budo à Tunis. Huit athlètes français étaient sélectionnés. Et sur ces huit athlètes, 4 d’entre eux ont obtenu une médaille, dont 3 en or. Récit d’une folle aventure.

De l’or et du bronze

Les 24 et 25 septembre derniers, un regroupement du Collectif France Yoseikan Budo s’était tenu à Aix-en-Provence. L’objectif : sélectionner les athlètes qui allaient représenter la France lors des prochains Championnats du Monde de la discipline à Tunis. Une sélection qui a porté ses fruits, puisque sur les 8 athlètes sélectionnés, 4 d’entre eux sont montés sur le podium, dont 3 sur la première marche. Fanny Casadei (-72kg), Victoire Mixte (-62kg) et Brandon Delavier (-72kg) remportent chacun l’or dans leurs catégories respectives, et Matteo Devos le bronze dans la catégorie des +88kg..

Nadir Boumahammed, Coordinateur national du Yoseikan Budo à la Fédération Française de Karaté, a tenu a salué le superbe travail des athlètes, qui ont su se soutenir et travailler ensemble, mais aussi des équipes d’encadrement. « Les règlements ont évolué cette année et les entraîneurs n’ont pas eu de choix que de réadapter les plans de combat des athlètes. La tâche n’était pas simple, mais ils ont relevé le défi avec brio. »

De gauche à droite : Fanny Casadei, Matteo Devos, Victoire Mixte et Brandon Delavier

Des médailles qui ont des points communs : l’organisation et les entraînements à répétition

Fanny a commencé la Yoseikan Budo il y a 7 ans. Au début, c’était parce qu’elle souhaitait apprendre à se défendre. Rapidement, c’est devenu une véritable passion. Pour réussir, elle se donne tous les moyens : des entraînements réguliers au sein de son club mais aussi chez elle, où elle s’est créée une petite salle de sport. Maman depuis 1 an, elle réussit à mêler vie de famille, travail d’infirmière et Yoseikan Budo. « C’est une vie soutenue, c’est vrai. Mais je suis bien entourée. Et puis, tout est question d’organisation : par exemple, j’ai acheté une poussette spéciale course donc je peux aller courir avec mon enfant ».

Victoire, elle, a commencé à pratiquer le Yoseikan Budo à 4 ans. Etudiante et salariée au sein d’une entreprise en temps partiel pour financer ses études, elle s’entraîne avant, pendant et après les cours ou le travail. Ici aussi, c’est une question d’organisation. « Je m’entraîne 4 à 5 fois par semaine, chez moi et au club. Mais je suis habituée : je fais ça depuis toute petite ». À 21 ans, elle explique que le fait d’avoir des entrainements réguliers la pousse à travailler efficacement à l’école, et inversement.

Brandon s’entraîne lui 6 jours par semaine, le matin et le soir. Employé de communauté au sein d’une mairie, il est aussi professeur de Yoseikan Budo dans son club. « Je suis très régulièrement sur les tatamis puisque je donne des cours au sein de mon club de 75 licenciés. Ça aide à s’entraîner quasi quotidiennement ».

Et ces années d’entraînement : elles ont porté leurs fruits.

De très bons résultats

3 victoires et une médaille de bronze, donc. Fanny était des plus heureuses, d’autant plus que son adversaire en finale était la Championne du monde de Yoseikan Budo 2019 contre qui elle avait perdu, là aussi en finale, deux ans plus tôt. « C’était une belle revanche sur 2019 et c’est une vraie fierté pour moi d’avoir gagné ces Championnats. C’est la récompense de nombreuses heures d’entraînement et de sacrifices. Je tiens à remercier mon coach, mon club et ma conjointe pour leur soutien sans faille tout au long de ce parcours. »

Brandon était lui aussi sur un petit nuage « C’est un vrai accomplissement dans ma vie. Moi qui ai commencé le Yoseikan Budo à 2 ans, j’en ai rêvé. Et là, c’est fait. Je suis vraiment très heureux. »

Il en est de même pour Victoire, qui porte bien son nom. « Je savais que les combats allaient être rudes et la concurrence très forte. J’ai même combattu en demie finale et en finale avec un doigt fracturé. Mais j’y suis allée, j’ai tout donné et ça a marché. Ce titre, pour moi, c’est une véritable reconnaissance de tout mon travail et de toutes mes années d’entrainement. Je suis honorée d’avoir représenté la France lors de ces Championnats et d’être rentrée avec une médaille autour du cou. »

Et s’ils sont champions du monde, leur route ne s’arrête pas là. Ils souhaitent encore relever de nombreux défis : Championnats d’Europe, Championnats du monde en 2024, participation à d’autres compétitions dans de nouvelles disciplines telles que le Karaté Mix ou le Sanda,  … Il est très possible que nous entendions parler d’eux pendant encore quelques années !

Un événement réussi

Nadir Boumahammed se réjouit de la réussite de ces Championnats : « L’événement est un succès. 250 athlètes étaient engagés entre le Championnat du Monde des nations Combat Classe A, réservé aux équipes nationales et la Coupe du monde des Clubs Combat Classe B. »

« Le spectacle était au rendez-vous », assure Patrice Seve, membre du Conseil d’administration de la fédération en tant que représentant des disciplines associées. « L’équipe tunisienne, par exemple, a été formidable dans la qualité de ses combats ». Avant d’enchaîner « Les français aussi, bien-sûr, puisqu’ils remportent 4 médailles. Mais ils ont encore du travail, notamment au niveau des projections et du contrôle. Ça viendra. »

Il a également tenu à saluer le travail arbitral français : « L’arbitrage français a beaucoup évolué depuis ces dernières années, et en positif, tant dans la gestion du combat que dans sa tenue et dans la justesse des décisions des arbitres. » Des propos qui ont également été tenus par Nadir Boumahammed.

Affaire à suivre pour le Yoseikan Budo !

 

Partagez cette page
L'info à chaud
Championnats du Monde Paris 2012 – 10 ans déjà !

Revivez une journée de finales et d’émotions dont chacun se souvient, une journée d’anthologie où le karaté français se hissait sur le toit du Monde, à la maison 🇫🇷

> Revivre cette journée de folie

Coupe de France AMV Interstyles (PPBM)

Ce week end, au Gymnase Léo Lagrange à Paris, se tenait la Coupe de France d’Arts Martiaux Vietnamiens Interstyles Combat. Revivez la compétition à partir de notre galerie photo.

> Voir les photos

Coupe de France Sanda

Le samedi 19 et dimanche 20 novembre se déroulait la Coupe de France Sanda à la Halle Carpentier de Paris. Une compétition riche en émotion et ambiance qui rassemblait plus de 200 combattants, toutes catégories confondues ! Retrouvez tous les résultats, les images et les informations dès maintenant.

> Voir les images

> Voir les résultats

> Voir l’article

Un succès pour le stage de Karaté Mix

Dimanche 20 novembre, ce sont plus de 130 stagiaires qui se sont retrouvés sur les tatamis de l’Institut national de Judo en compagnie de Jérôme Charles pour participer au premier stage de la saison de Karaté Mix. Un événement plus que réussi qui s’est suivi par une session de coaching et une formation sur l’arbitrage.

> Découvrir les photos

Coupe de France Kempo

Samedi 19 novembre s’est tenue la Coupe de France Kempo des Benjamins, Minimes, Cadets, Juniors et Seniors au gymnase La Plaine dans le 15e arrondissement de Paris. L’occasion de voir de nombreux compétiteurs s’affronter et monter sur les trois premières marches du podium. Les résultats sont en ligne.

> Voir les résultats

Coupe de France Combat Seniors

Ce week-end se tenait la Coupe de France Combat Seniors – Individuels et Équipes à la Halle Carpentier à Paris. Un week-end riche en émotions, en partage et en combativité. Retrouvez les résultats dès maintenant !

> Voir les résultats

> Voir les images

Un stage de karaté mix avec GregMMA
Karaté mix

Participez au stage de Karaté Mix animé par Grégory Bouchelaghem, plus connu sous le nom de GregMMA, organisé le samedi 26 novembre au Centre National d’Entraînement à Castelnau-Le-Lez.

> Infos & inscriptions

Stage Kagawa et Lavorato

Retrouvez la galerie photos du stage organisé ce week-end à Paris en compagnie de Masao Kagawa et Jean-Pierre Lavorato.

> Voir les images

Coupe de France Zone Nord – Karaté Light et Full Contact

Le week-end du 29 et du 30 octobre se tenait la Coupe de France Zone Nord Karaté Light Contact et Full Contact. Ce sont plus de 200 compétiteurs, toutes catégories confondues, qui se sont réunis à Vernon pour participer à la première compétition de l’année dans les deux disciplines.

> Voir les résultats

> Découvrir les images de la compétition

> Voir les photos des podiums

Les stages du 29 octobre

Le samedi 29 octobre 2022 était synonyme de karaté. Au même moment, dans la capitale, se tenaient deux stages qui ont réuni des centaines de personnes : le stage national des experts japonais et le rassemblement national Wado-Ryu. Découvrez les galeries photos !

> Stage national des experts japonais

> Rassemblement national Wado-Ryu

Articles relatifs

08 Nov 2022 Yoseikan Budo : un deuxième stage des gradés en zone sud Découvrir
04 Nov 2022 Retour sur le stage Gradés Découvrir
12 Oct 2022 Sélection Collectif France – Championnats du Monde de Yoseikan Budo Découvrir
20 Sep 2022 Yoseikan Budo : cinq piliers pour une saison Découvrir