02 mai 2019

Cadets : La fierté d’un titre national

Karaté

Les championnats de France de karaté cadets se tenaient samedi dernier à l’INJ (Paris). Important dans l’optique des prochains mondiaux jeunes au Chili (23 au 27 octobre 2019), le titre national l’est aussi pour tous les clubs qui parviennent à qualifier des athlètes aux  championnats de France, comme nous l’explique Youssef Ouissa, professeur à l’Ecole Garrigue Karaté Do de Nîmes.

Les filles doublent la mise, Giudice et Tadjer aussi

Dans les trois catégories féminines, les vainqueurs de l’Open d’Orléans ont récidivé un mois plus tard en s’adjugeant les championnats de France. Tanina Bali (-47kg / Budokan Thiais), Margot L Hyver (-54kg / Samourai 2000) et Clémence Pea (+54kg / ASPTT Dijon Karate) sont effectivement sorties victorieuses de l’épreuve majeure sur le plan national. A noter que Margot L Hyver réalise cette performance en étant surclassée (minimes 2), et que Clémence Pea, blessée l’an passé, domine Tryca Sombe lors des finales à Orléans et Paris. La combattante dijonnaise sera junior l’an prochain, au contraire de Tanina Bali qui restera cadette.

Denis Boulanger - FFK
Denis Boulanger – FFK

Sur les épreuves masculines, honneur à Salvo Giudice (FKA Marseille) qui remporte le titre de champion de France cadet deux ans de suite … et dans deux catégories de poids différentes : en -57kg l’an passé et -70kg en 2019. L’an prochain, il montera chez les juniors pour tenter de poursuivre cette série. Zinedine Tadjer (-57kg / ACS Cormeilles) remporte de son côté la Coupe et le Championnat de France sur la saison 2018/2019. Victoires également pour Ruben Eblin (-52kg / Club Budokan Thiais), Yassine Ennasri (-63kg / Ecole Garrigue Karate Do) et Selwynn Meril (+70kg / Gonesse Karate Do).

« Briller maintenant à l’international »

Cécil Boulesnane, entraîneur national combat, revient sur cette compétition « d’un bon niveau, où le staff a remarqué un fort degré d’engagement et de concentration de la part des qualifiés». L’ancien champion du Monde senior en profite pour expliquer également les attentes de la Direction Technique Nationale :

« Nous nous inscrivons dans la perspective des championnats du Monde à Santiago du Chili, mais il ne faut pas occulter que ces championnats de France, pour tous ces jeunes et pour nous aussi, sont un moment fort de la saison. Un titre national est essentiel pour espérer viser un jour plus haut. Certains éléments que nous avions identifiés ont confirmé, d’autres se sont révélés … nous allons maintenant voir ce que ces jeunes valent sur le plan international, puisque nous venons de terminer les épreuves nationales (Open Orléans et championnats de France) inscrites au programme du parcours de sélection pour les cadets.

Depuis un an et demi et le zéro pointé dans cette catégorie d’âge aux championnats du Monde en Espagne, nous avons beaucoup observé les jeunes qui ont combattu avec leur club à l’international (Open du Luxembourg, Open de Bale, Youth League – Venise). C’est important pour eux et pour leur club de se tester et de progresser face à des combattants étrangers. Nous serons à nouveau dans un rôle d’observateurs lors des Youth League de Limassol (3 au 5 mai) et d’Umag (5 au 7 juillet) qui arrivent et qui sont inscrites, elles aussi, au parcours de sélection pour les mondiaux.

Sur les deux derniers Euro cadets, nous avons sélectionné uniquement les athlètes qui avaient les armes pour performer à l’international. Nous gagnons à chaque fois 3 médailles en emmenant 4 engagés. Nous ne savons pas encore à l’heure d’aujourd’hui si nous fonctionnerons ainsi pour le Chili. Certains athlètes nous ont montré qu’ils pouvaient être réguliers sur le plan national … à eux de confirmer à l’international. En participants à ces différentes épreuves en France ou à l’étranger, ils prennent de l’expérience, de la bouteille et c’est essentiel dans leur évolution future. »

Interview de Youssef Ouissa – Entraineur à Nîmes

« Remporter un titre de champion de France c’est tout simplement une grande fierté. Cette victoire de Yassine représente beaucoup de sacrifices et d’investissement.» Ces mots sont ceux de Youssef Ouissa, entraîneur de l’Ecole Garrigue Karate Do mais aussi du JIYUJIN, deux clubs de Nîmes qui comptent au total 150 licenciés. Le karatéka de 27 ans et son frère cadet, Iliess, 23 ans, qui ont la double casquette de compétiteur/professeur s’investissent au quotidien auprès des jeunes et sont récompensés par ce premier titre de champion de France obtenu par Yassine Ennasri. Témoignage.

club_ouissa

Yassine, la nouvelle locomotive

 « Nous avons repris plusieurs structures avec mon frère dans la région de Nîmes il y a maintenant deux saisons. Nous avions déjà remporté quelques médailles sur le plan national mais samedi c’était le premier titre. Ce n’est pas un aboutissement pour Yassine, on espère que c’est juste un début. Il est passé par plusieurs moments dans la saison, des défaites, des victoires, des remises en question et ce titre de champion de France vient récompenser son acharnement et sa volonté de ne rien lâcher. Un titre national ce n’est pas anodin dans une jeune carrière, on ne peut pas te l’enlever, il est gravé à jamais sur ton palmarès. C’est pour cela que c’est essentiel pour un jeune et pour tous ceux qui arrivent derrière Yassine. Il doit être une locomotive pour tous ces petits qui s’entraînent au quotidien. »

Quatre entraînements par semaine

« Pour une structure comme la nôtre, la reprise de la saison se fait au mois d’août avec de la préparation physique. Dès que les créneaux dans les gymnases sont disponibles, on attaque le karaté. A partir de minimes, les jeunes ont quatre entraînements par semaine. Le fait de diriger deux structures nous permet d’avoir un large panel de jeunes et donc de l’opposition à l’entrainement. La semaine dernière par exemple, avant les championnats de France, ils étaient 35 à l’entrainement. Ils sont confrontés à différents types de gabarits et s’entraînent ensemble, filles et garçons. Nous avions six jeunes qualifiés sur ces France cadets. »

Cultiver l’esprit de groupe

« On essaye de mettre en place un esprit de groupe. L’an passé, nous avions aligné un collectif composé uniquement de cadets lors de l’épreuve équipe junior et nous avions terminé à la septième place. Cette année, nous allons tenter de repartir sur ce principe afin de préparer l’avenir. On cultive cet esprit de groupe. Par exemple, mardi soir on a mis en place une animation avec les jeunes autour du thème « Vendredi tout est permis » (sourire). Il faut créer du lien entre ces jeunes autour du karaté. »

56276042_2037737919657485_2468308737119485952_n

Vivre autre chose grâce au karaté

« Nous sommes implantés en plein milieu d’un quartier prioritaire de la ville. Certains parents comme le père de Yassine, qui est Président du club, sont présents à 100% mais ce n’est pas le cas pour tous les jeunes. Le club de karaté est là pour les aider. On se démène pour avoir des aides, des sponsors … on se donne les moyens de poursuivre le rêve de ces jeunes. Le fait d’obtenir des résultats c’est donc important pour porter tous nos projets. On essaie aussi de faire bouger les jeunes sur les compétitions à l’étranger. Ils peuvent vivre autre chose grâce au karaté.

Une fierté d’entraîner

 « Voir Yassine partir tout seul, comme un grand, avec le collectif France, c’est beau franchement … il a représenté le club, d’autant plus qu’il revient avec une médaille de bronze lors de ces championnats Méditerranéens (6 et 7 avril). Nous sommes récompensés de tous les sacrifices réalisés pour le club. Nous faisons cela avec notre frère en hommage à notre père qui est décédé il y a trois ans et qui nous avait lancé dans la discipline quand nous étions jeunes. Nous avons commencé à entraîner en 2012 et on a continué pour qu’il soit fier de nous. »

Partagez cette page
L'info à chaud
Règlement Arbitrage Contact
Full ContactArbitrage

Le nouveau règlement d’arbitrage du Karate Contact est disponible 

Coaching
Competitions

La nouvelle lettre d’informations aux coaches est disponible.

Règlement des championnats du monde Krav-Maga
Krav Maga

Le règlement des Championnats du monde de Krav-Maga, qui se dérouleront en novembre à Paris est en ligne. Cliquez-ici
A noter que le déroulement des épreuves est à l’identique des championnats de France. Vous pouvez consulter la version française dans l’onglet Documents.

Sélection Equipe de France pour les mondiaux jeunes de Karaté
Haut Niveau
La liste des athlètes sélectionnés en équipe de France pour les championnats du monde jeune à Santiago du Chili est disponible. Cliquez-ici
Nouveau pratiquant ?

Pour choisir son style et trouver son club, rendez-vous sur la carte des clubs FFK.

Saison 2019 – 2020
FFK

Les premières dates de la nouvelle saison viennent d’être ajoutées au calendrier fédéral

Appel à projets soutien aux acteurs socio-sportifs
FFK

L’Agence Nationale du Sport lance un appel à projet (doté de 2 M€ ) destiné aux fédérations sportives agréées, aux collectivités territoriales ou leurs groupements, ainsi qu’aux associations locales ou nationales (Clôture : 20 septembre 2019) .
Formulairecahier des charges
En savoir plus

Equipe de France Jeunes Vovinam Viet Vo Dao
AMV

Retrouvez la liste des français engagés pour les 3es championnats d’Europe Jeunes de Vovinam Viet Vo Dao à Francfort en novembre 2019.

Stage et examen national de rentrée
Full Contact

Les inscriptions sont ouvertes

Calendrier prévisionnel saison 2019/2020
AMVKrav MagaWushu

Consultez en ligne les calendriers prévisionnels de la saison prochaine dans la rubrique “Documents” sur les pages des disciplines concernées.

Articles relatifs

18 Sep 2019 Le TQO à Paris : un avant-goût des Jeux olympiques Découvrir
17 Sep 2019 Les enjeux du karaté enfants (partie 2) : Fidéliser Découvrir
13 Sep 2019 Les enjeux du karaté enfants (partie 1) : Objectif plaisir Découvrir
09 Sep 2019 Grades : l’épreuve du Kihon du 1er au 3e Dan en vidéo Découvrir