fbpx

TFP, une certification pour l’avenir

Partagez cette page

Au terme d’un long processus administratif de plusieurs mois, le Titre à Finalité Professionnelle (TFP) Karaté, Wushu et Disciplines Associées, délivré par la FFK, vient d’obtenir la certification Qualiopi. Un label gage du sérieux et de la qualité de cette formation qui a pris le relais du CQP en 2022.

Derrière ses huit lettres et sa consonance grecque, c’est un nouvel atout de poids dans la manche du service formation de la fédération que vient offrir cette certification Qualiopi. « Il s’agissait d’un objectif fort de la FFK d’être reconnue comme organisme de formation, et toutes les équipes se sont mobilisées pour répondre aux exigences de l’audit, qui passe tout au crible dans le moindre détail, situe Rafik Heddid, responsable formation et emploi à la FFK. Cela va de pair avec notre démarche d’amélioration de nos services et, outre l’image et la reconnaissance associées à cette certification, que l’on souhaite évidemment la plus bénéfique possible, c’est aussi, et avant tout, une nouvelle porte d’entrée pour tous ceux qui veulent enseigner nos disciplines dans le cadre fédéral. Car si les 850 euros demandés n’étaient déjà pas un montant très élevé pour l’obtention d’un titre professionnel, la barrière financière n’a désormais plus lieu d’être. Une véritable aubaine pour les clubs qui veulent s’engager sur la voie de la professionnalisation. »

Des formations désormais prises en charge
Qualiopi permet en effet aux salariés de pouvoir désormais financer leur TFP par leur Compte Personnel de Formation (CPF), mais aussi à travers plusieurs autres mécanismes de financement comme les OPCO (Opérateurs de Compétences) ou directement par Pôle Emploi (France Travail à partir du 1er janvier 2024). « Cela ouvre une voie pour le moins intéressante pour la fédération, qui ne va plus être regardée de la même manière du fait de cette certification qui prouve tout le professionnalisme de notre structure de formation, se réjouit de son côté le DTN Yann Baillon. J’en profite pour féliciter tous ceux qui ont œuvré pour son obtention, d’autant plus que, là où les organismes sont souvent obligés de s’y reprendre à plusieurs fois pour cocher toutes les cases de l’audit, nous n’avons eu besoin que d’un aller-retour pour un ajustement minime pour obtenir gain de cause. Il s’agit d’une première expérience qui nous sera forcément utile à l’avenir. »

Quatre sessions en 2024
Car, à moyen et long terme, ce sont toutes les formations continues proposées par la FFK que cette dernière espère voir certifiées. « En plus de tout faire pour conserver cette certification pour le TFP – un audit de surveillance est prévu tous les dix-huit mois, c’est bien vers ce modèle que nous devons faire évoluer le reste de notre offre pour accompagner au mieux nos licenciés, précise Mohamad Ajouz, conseiller formation et référent PSH à la FFK. Sport santé, sport sur ordonnance, sport pour les personnes en situation de handicap, il y a encore beaucoup à faire ! Nous avions bien anticipé le processus dès le début de la création du TFP en 2020, et nous connaissons parfaitement la marche à suivre si l’on souhaite rester, sur ce volet de la certification, un leader parmi les fédérations des sports de combat. »

En pionnier, le TFP s’apprête ainsi à vivre une année 2024 faste, avec pas moins de quatre sessions (deux en zone Nord et autant en zone Sud) au programme entre février et juin. Si vous souhaitez imiter les 111 candidats reçus (100% de réussite) en 2023, n’hésitez pas à vous inscrire, vous ne serez pas déçus !

Antoine Frandeboeuf / Sen No Sen

« En savoir plus sur le TFP »

Articles relatifs

23 Fév 2024 Un stage 100% féminin avec Alizée Agier Découvrir
30 Jan 2024 Dominique Valéra « Je n’ai jamais quitté le karaté » Découvrir
20 Déc 2023 Le concours « Jeunes Arbitres » mis en valeur Découvrir
07 Déc 2023 Dans nos territoires – Ép. 6 : Kim Dao Sainte-Clotilde Découvrir