Catégorie sélectionnée : Karaté pour tous
La formation Karaté santé a débuté26 mars 2018
Karaté Santé
© DR / FFK
La première partie de la formation karaté santé avait lieu entre les 16 et 18 mars dernier. Cette formation continue nationale a réuni 22 professeur autour du 1er Module « la pratique du karaté, quelle place pour la santé ? » © DR / FFK L’objectif d’une telle formation est de réfléchir et de se remettre en question, grâce à des apports tant théoriques que pratiques, sur les mouvements réalisés et le respect de la biomécanique du corps lors d’un cours de karaté. © DR / FFK Ce premier module a l’avantage pour les professeurs de labelliser leur club afin d’accueillir les pratiquants dans une pratique santé, en sécurisant les mouvements par des postures adaptées et adéquates, non traumatiques à terme. Outre la labellisation, cette formation est un avantage considérable pour les participants, car cela permet de développer et diversifier l’offre de la pratique dans leur(s) club(s). © DR / FFK Le second module se déroulera du 4 au 6 mai 2018, ce qui permettra aux professeurs de prendre du recul sur leur enseignement et d’ainsi pouvoir préparer un travail personnel en vue de ce second module. Au total, cette formation comprenant deux modules, aura une durée de 6 jours, soit 36h d’apprentissage.
Les France UNSS & FFSU couplés à Lille !12 mars 2018
Karaté
Photos : Denis Boulanger / Création : Lycée César Baggio
Entre les 21 et 25 mars prochains se dérouleront les championnats de France UNSS et FFSU de karaté. Pour la première fois ces deux championnats de France seront couplés sur une même période et même lieu géographique. Alexandre Pavy, membre des Commissions Nationales Mixtes UNSS et FFSU et à l’initiative du projet nous explique ce format et ce qui attend les élèves du secondaire comme du supérieur. Photos : Denis Boulanger / Création : Lycée César Baggio Pour la toute première fois, le championnat de France UNSS et le championnat de France FFSU se dérouleront l’un à la suite de l’autre. Pourquoi avez-vous souhaité les organiser conjointement, et comment y êtes-vous parvenu ? AP : En effet, ce sera une première. Les France UNSS auront lieu du 21 au 23 mars, tandis que les France FFSU se dérouleront du 23 au 25. Cela me semblait logique et naturel de les rassembler, mais ça n’avait jamais été le cas car les services sont différents. Comme l’organisation de ce type d’événements change chaque année de lieu, je m’étais proposé pour 2018, afin de créer une dynamique riche pour les élèves des Hauts de France. Je me suis alors porté volontaire auprès des directeurs du Comité Régional du Sport Universitaire (CRSU) et du Service Régional UNSS en proposant un projet commun. C’est ainsi que j’ai pu les regrouper sur une même période. Cela me semble important, notamment en termes de cohérence aux yeux des pratiquants, car après le secondaire ils peuvent continuer leur pratique du…
Du karaté à la Maison des femmes avec Laurence Fischer9 mars 2018
Karaté pour tous
IMG_1008
Célébrée ce jeudi 8 mars 2018, la Journée internationale des droits des femmes symbolise le point de départ d’une nouvelle étape pour « Fight For Dignity », l’association de Laurence Fischer qui vient en aide aux femmes victimes de viol. C’est en effet cette date que la Maison des femmes de Seine-Saint-Denis a choisie afin de lancer officiellement son programme karaté, en lien étroit avec l’association créée par Laurence Fischer. Francis Didier (Président de la FFK) et Philippe Boulet (Trésorier FFK et Président de la Ligue Ile de France de karaté) assistaient ce jeudi à ce premier cours officiel. « Le karaté permettra aux femmes d’apprendre quelques techniques de défense, de promouvoir leur autonomie mais aussi d’adhérer à un état d’esprit leur permettant d’aller mieux aussi bien dans leur corps que dans leur tête » précise le docteur Ghada Hatem, médecin-chef et fondatrice de la Maison des femmes. Les cours de karaté auront lieu tous les jeudis de 14h à 15h à la Maison des femmes de Saint-Denis. En savoir plus sur www.lamaisondesfemmes.fr Lire l’article sur le Mag’ : « Aider les femmes à se réapproprier leur corps »