Catégorie sélectionnée : FFK
Le Karaté mis à l’honneur aux « Tokyo Days in Paris »6 novembre 2018
KARATE
© DR / FFK
Du 31 octobre au 2 novembre, la Ville de Tokyo et le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo organisaient à Paris, ville qui accueillera les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, un événement de promotion des Jeux de Tokyo 2020 et de la ville de Tokyo. Pendant 3 jours, la japonaise championne du Monde Kata 2012, Rika Usami, animait un atelier Karaté, avec les jeunes pratiquants de la région Île-de-France dans le forum des Halles, lieu central où un public nombreux est venu voir les démonstrations et autres animations autour de la culture Japonaise. La numéro 1 française, Alexandra Feracci, s’est également jointe à l’événement le jeudi 1er novembre pour une démonstration au coté de Rika Usami. © DR / FFK La FFK présente à l’événement Lors de la dernière journée d’animation, la démonstration de karaté a accueilli des hôtes de marque : La gouverneur de Tokyo, Yuriko Koike et le vice-Président de Tokyo 2020, Toshiaki Endo avait spécialement fait le déplacement depuis Tokyo. Ils étaient accompagnés pour cette occasion de Patrick Klugman, adjoint à la Mairie de Paris en charge des relations internationales et de la francophonie, Etienne Thobois, Directeur Général Ambition Olympique et paralympique Paris 2024, et Francis Didier, Président de la Fédération Française de Karaté. > Galerie photo
Le projet de détection étendu à tout le territoire6 novembre 2018
Karate
video-jeunes-talents
Après deux premières étapes tests en ZID Provence et Picardie, le programme de détection des jeunes talents, mené par les deux entraîneurs nationaux Alexandre Biamonti et Franck Bisson, est officiellement ouvert à toutes les ZID et ligues régionales. Chaque étape régionale sera réalisée selon le même format, et se déroulera un mercredi après-midi avec cette séquence : Entraînement de 2h en mettant l’accent sur les fondamentaux technico-tactiques, le vocabulaire à acquérir pour le combattant se destinant à la compétition afin de performer et rejoindre les équipes de France. Temps d’échanges avec les professeurs, les sportifs et les parents sur les thématiques du haut niveau, la détection, l’entraînement, les pôles, le sportif… Les entraîneurs nationaux feront un retour téléphonique systématique sur l’entraînement aux professeurs n’ayant pu se déplacer (mais les entraîneurs nationaux souhaitent voir les professeurs dans la mesure du possible lors des entraînements) Les athlètes repérés à potentiel auront une fiche individuelle sur leurs principales forces et faiblesses, avec des axes à améliorer. Ces fiches seront transmises aux professeurs. Un projet en trois grandes étapes Des entraînements le mercredi tout au long de la saison dans les ZID et les ligues le mercredi pour les minimes/benjamins Un regroupement par zone (nord et sud) en fonction des résultats lors des compétitions nationales (3 novembre sud, 16 février Nord) et deux autres dates à venir Formation continue combat sportif pour les professeurs sur un week-end et une journée (zone sud et zone nord) Afin de prendre part à ce projet national, les…
Compte-rendu de la réunion des Femmes Hauts-Grades30 octobre 2018
FFK
© FFK
La première réunion des Femmes Hauts-Grades s’est tenue le samedi 20 octobre 2018 au siège de la Fédération Française de Karaté. Sur les 35 femmes 6ème  ou 7ème dan de notre fédération, 25 ont pu assister à la réunion dont l’objectif de trouver des moyens de promouvoir la pratique féminine et faire connaître les plus gradées. © FFK Cette réunion a été initiée après le constat de la très faible proportion de femmes présentes lors de la soirée des Vœux des Hauts-Grades en janvier 2018. A l’ordre du jour, plusieurs points essentiels au bon développement de la pratique sportive féminine. Dans un premier temps, chaque participante s’est présentée en retraçant les principales étapes de son parcours et évoquant son investissement pour la discipline. Puis, afin d’initier les échanges, un certain nombre de questions ont été proposées par le comité de pilotage laissant libre court aux échanges. Certaines participantes ont pu aussi exposer leur engagement pour de grandes causes. Notamment Laurence FISCHER, présidente de l’association Fight For Dignity, venant en aide auprès des femmes victimes de violence et Cécile LIMIER, qui a développé à Réo au Burkina Faso, une école de karaté qui compte aujourd’hui plus de 80 enfants. A la suite de ces échanges, des propositions et décisions ont été énoncées : La création d’une nouvelle Commission Féminine Nationale La constitution d’un « Collège de Femmes Hauts-Grades » La proposition de femmes 6ème ou 7ème dans en tant qu’expertes fédérales Le projet d’organisation de trois événements (stage zone Nord et sud mixte animé exclusivement par des femmes et stage féminin) La mise en place d’une…