fbpx
26 juillet 2016

Portrait d’arbitre : Alexandre Pavy

KaratéArbitrage

Passionné de sport, Alexandre Pavy en a fait son métier, professeur d’EPS. Lorsqu’il raccroche l’uniforme scolaire, ce détenteur du 4ème dan enfile alors le kimono pour enseigner son art de vivre à ses élèves. Si pour lui « tout est possible avec un bon état d’esprit », il nous le prouve de par ses diverses fonctions dans le karaté. Rencontre avec un acteur du développement de cette discipline.

L’interview

© Denis Boulanger / FFKDA
© Denis Boulanger / FFKDA
FFKDA : Pourquoi avez-vous choisi de pratiquer le karaté?
Alexandre Pavy : Je n’ai pas vraiment choisi le karaté… En réalité, mon père le pratiquait quand j’étais enfant et j’avais l’habitude d’aller le voir à ses entraînements. Lorsque j’ai eu 6 ans j’ai pu m’inscrire à mon tour, et faire comme lui ! C’est ainsi que j’ai commencé au Templemars Karaté Club.

FFKDA : Comment en êtes-vous arrivé à arbitrer ?
AP : Cela s’est fait en parallèle de mes passages de diplômes d’enseignant de karaté. Dans le cadre de la formation j’ai fait mes premiers stages d’arbitrage, et sous l’impulsion de Bruno Verfaillie, mon professeur depuis mes débuts, j’ai continué doucement à faire des stages années après années, jusqu’à passer mes diplômes d’arbitre. C’était intéressant pour moi, car je pratiquais également la compétition.

FFKDA : D’où vient cette volonté de progresser et de passer les différents niveaux d’arbitrage ?
AP : Je dirais la volonté d’être encore et toujours plus précis sur la connaissance de la règlementation ! De par mon statut de compétiteur cela m’intéressait réellement, et d’autant plus de par ma fonction de professeur de karaté… C’est essentiel de pouvoir expliquer à ses compétiteurs les règles qui sont en vigueur !

Comme évoqué précédemment, j’ai commencé en tant que stagiaire, en 1998, puis je suis devenu arbitre de ligue. A l’époque il n’y avait pas de département au niveau de ma ligue, nous passions directement de stagiaire à arbitre de ligue ! J’ai continué de passer mes examens d’arbitrage, et je suis devenu arbitre national combat en 2005, puis kata en 2009, où je termine major de la promotion. C’est ainsi que j’ai passé l’arbitrage européen en 2012. J’y ai obtenu le 1er niveau en kata et en combat, puis le niveau 2 lors des Championnats d’Europe des régions, à Paris en 2015. Aujourd’hui je suis juge A international combat et kata.

FFKDA : Pouvez-vous nous expliquer la hiérarchie de l’arbitrage ?
AP : En combat il y a 4 niveaux à l’international. D’abord juge B, puis juge A, ensuite arbitre B puis arbitre A. A contrario, il n’y a que 2 niveau en kata, à savoir juge B et juge A.

schema_arbitrage_JR_DB_FFKDA

La différence n’est pas flagrante pour les kata, c’est surtout une question d’expérience. En combat, un juge A arbitrera bien plus souvent qu’un juge B sur un championnat d’Europe, car la confiance des responsables de tatamis est plus importante vis-à-vis de la qualification, mais les missions restent similaires.

FFKDA : Jusqu’où souhaiteriez-vous aller ?
AP : Je souhaiterais passer les échelons dès que possible, mais je saurais attendre mon tour ! Il en faut pour tout le monde !

FFKDA : Avez-vous d’autres fonctions dans le karaté ?
AP : Oui en effet. Au niveau du département du Nord (59) je suis responsable de l’arbitrage, tout comme pour la ligue Flandre-Artois. Je suis également Adjoint de l’inter-région.

En outre, je suis membre de la Commission Mixte Nationale (CMN) de l’UNSS. Cette commission, composée de 3 membres de la FFKDA et 3 membres de Fédération Nationale du Sport Scolaire, se réunit pour organiser les championnats de France UNSS. Cet engagement a débuté pour ma part en 2005, lorsque j’ai obtenu mon concours de professeur d’EPS. Je souhaitais que cela se développe, car il y avait très peu de choses mises en place à l’époque. Il s’agissait d’ouvrir une porte pour faire entrer le karaté au sein des écoles du secondaires (ndlr. collèges et lycées).

FFKDA : L’arbitrage a-t-il un impact sur votre vie personnelle ou professionnelle ?
AP : En effet cela m’apporte beaucoup de choses… Notamment la responsabilisation de mes actes, car lorsque l’on est arbitre on doit prendre des décisions qui peuvent impacter sur le résultat du match. Je compare ça à la prise de décision pour un élève (ndlr. A Pavy est professeur d’EPS), ce n’est pas toujours facile, mais nous sommes là pour faire respecter une certaine justice et justesse. L’arbitrage m’a permis de m’épanouir et prendre de l’assurance vis-à-vis de cela, et d’apprendre la gestion de l’équilibre pour rendre justice à tout le monde.

FFKDA : Comment définiriez-vous l’arbitrage ?
AP : A mon sens il s’agit d’une école de la rigueur et de la responsabilité. Le plaisir y est omniprésent, sans ce dernier il est impossible de continuer !

FFKDA : Un conseil aux néophytes ?
AP : L’arbitrage est une facette inhérente au karaté, notamment au karaté sportif. On ne perçoit plus les actions de la même manière lorsque l’on s’y engage. Aujourd’hui nous sommes dans une démarche pédagogue vis-à-vis des nouveaux arbitres. Nous les accompagnons dans leur progression, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années. On ne souhaite plus qu’ils soient livrés à eux-mêmes, c’est pourquoi il y a un vrai encadrement qui est mis en place afin de faciliter l’apprentissage.

FFKDA : Quel est votre point de vue par rapport aux écoles de jeunes arbitres ?
AP : C’est très intéressant car il y a un vrai investissement de leur part. Cela se vérifie également pour les arbitres plus expérimentés, qui perçoivent l’efficacité de ces « petits jeunes »… Tout le monde est tiré vers le haut, et cela pousse chacun d’entre nous à aller toujours plus vers l’avant !
 

Fiche d’identité

  • Alexandre PAVY
    Alexandre
    PAVY
    Arbitre international Kata et Combat

    – Ligue: Flandre-Artois

    – Membre de la CMN UNSS

    – Début de l’arbitrage : 1998

Partagez cette page
L'info à chaud
Appel à projets 2020 – impact 2024
FFK

L’ANS, Paris 2024, le CNOSF et le CPSF proposent un appel à projets nommé « Impact 2024 » s’adresse à toutes les structures qui proposent des initiatives sportives innovantes et des solutions nouvelles à forte utilité sociale. Date limite de dépôt des dossiers le 15 octobre. Plus d’informations en cliquant ici

Résultats CQP MAM septembre 2020
Formations

La liste des personnes admises au CQP MAM suite au jury plénier de septembre 2020 est disponible ici

Ouverture des inscriptions à l’Open Adidas
KaratéCompetitions

Le programme de l’Open Adidas Combats Min/Cad/Jun/Sen qui se déroulera les 17 et 18 octobre à Villebon est en ligne. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 9 octobre. Retrouvez toutes les infos en cliquant ici

Communication de rentrée
KaratéAMVFull ContactKrav MagaYoseikan BudoWushuAMSEAKali EskrimaFFK

Nouveauté pour cette saison 2020/2021 : la Fédération a choisi de renouveler ses supports de communication. Ce sont donc 13 visuels inédits avec des messages impactant qui sont mis à disposition sur My Poster pour la campagne de rentrée. Ils ont été élaborés dans une dynamique de recrutement et de rayonnement des valeurs communes de nos arts martiaux. En savoir plus 

Reprise des activités
ActualitésFFK

Depuis le 11 juillet, la pratique des sports de combat sous toutes leurs formes est de nouveau autorisé sur l’ensemble du territoire exceptés Mayotte et la Guyane. Le décret n°2020-1035 publié au journal officiel le 14 août met également fin à l’interdiction des vestiaires collectifs.
Consulter les modalités de cette reprise

Inscriptions Formation Continue Karaté Combat
Formations

Les inscriptions aux sessions de formation continue “Karaté combat” pour les ligues de Bretagne, de Bourgogne Franche-Comté et d’Ile de France sont ouvertes. Retrouver les détails et les fiches d’inscription en cliquant ici

Sortie du film Ip Man 4
Wushu

Le film Ip Man 4, dernier opus de la saga et réalisé par Wilson Yip sera dans les salles dès le 22 juillet. Préparez-vous à retrouver Donnie Yen dans le rôle du célèbre maître chinois de Wing Chun.

Voir la bande annonce 

 

Le CNOSF renouvelle l’opération « carte passerelle » pour la rentrée 2020
DéveloppementFFK

Après une première expérimentation très concluante en 2019, le CNOSF a décidé de renouveler l’opération « carte passerelle » avec les clubs sportifs pour la rentrée prochaine. Retrouvez toutes les informations.

Tutelle des organismes déconcentrés
DéveloppementFFK

Les modèles de rapport d’activité 2019-2020 CDK/Ligues/Regions/DROM COM sont disponibles

Covid19 : Aides aux Associations sportives
DéveloppementFFK

Une série de fiches pratiques portant sur les mesures mises en place par le Ministère de l’Economie et des Finances pour venir en aide aux entreprises et aux associations sportives impactées par l’épidémie de COVID-19 est désormais disponible.
Télécharger les fiches

Articles relatifs

23 Sep 2020 Francis Didier : « La vie associative doit perdurer, car elle est essentielle » Découvrir
15 Sep 2020 Arbitrage : séminaire de rentrée pour la saison 2020-2021 Découvrir
04 Sep 2020 Valeurs – L’amitié Découvrir
02 Sep 2020 Le groupe Karaté Martial réuni pour son stage annuel Découvrir