fbpx
26 juillet 2016

Portrait d’arbitre : Alexandre Pavy

KaratéArbitrage

Passionné de sport, Alexandre Pavy en a fait son métier, professeur d’EPS. Lorsqu’il raccroche l’uniforme scolaire, ce détenteur du 4ème dan enfile alors le kimono pour enseigner son art de vivre à ses élèves. Si pour lui « tout est possible avec un bon état d’esprit », il nous le prouve de par ses diverses fonctions dans le karaté. Rencontre avec un acteur du développement de cette discipline.

L’interview

© Denis Boulanger / FFKDA
© Denis Boulanger / FFKDA
FFKDA : Pourquoi avez-vous choisi de pratiquer le karaté?
Alexandre Pavy : Je n’ai pas vraiment choisi le karaté… En réalité, mon père le pratiquait quand j’étais enfant et j’avais l’habitude d’aller le voir à ses entraînements. Lorsque j’ai eu 6 ans j’ai pu m’inscrire à mon tour, et faire comme lui ! C’est ainsi que j’ai commencé au Templemars Karaté Club.

FFKDA : Comment en êtes-vous arrivé à arbitrer ?
AP : Cela s’est fait en parallèle de mes passages de diplômes d’enseignant de karaté. Dans le cadre de la formation j’ai fait mes premiers stages d’arbitrage, et sous l’impulsion de Bruno Verfaillie, mon professeur depuis mes débuts, j’ai continué doucement à faire des stages années après années, jusqu’à passer mes diplômes d’arbitre. C’était intéressant pour moi, car je pratiquais également la compétition.

FFKDA : D’où vient cette volonté de progresser et de passer les différents niveaux d’arbitrage ?
AP : Je dirais la volonté d’être encore et toujours plus précis sur la connaissance de la règlementation ! De par mon statut de compétiteur cela m’intéressait réellement, et d’autant plus de par ma fonction de professeur de karaté… C’est essentiel de pouvoir expliquer à ses compétiteurs les règles qui sont en vigueur !

Comme évoqué précédemment, j’ai commencé en tant que stagiaire, en 1998, puis je suis devenu arbitre de ligue. A l’époque il n’y avait pas de département au niveau de ma ligue, nous passions directement de stagiaire à arbitre de ligue ! J’ai continué de passer mes examens d’arbitrage, et je suis devenu arbitre national combat en 2005, puis kata en 2009, où je termine major de la promotion. C’est ainsi que j’ai passé l’arbitrage européen en 2012. J’y ai obtenu le 1er niveau en kata et en combat, puis le niveau 2 lors des Championnats d’Europe des régions, à Paris en 2015. Aujourd’hui je suis juge A international combat et kata.

FFKDA : Pouvez-vous nous expliquer la hiérarchie de l’arbitrage ?
AP : En combat il y a 4 niveaux à l’international. D’abord juge B, puis juge A, ensuite arbitre B puis arbitre A. A contrario, il n’y a que 2 niveau en kata, à savoir juge B et juge A.

schema_arbitrage_JR_DB_FFKDA

La différence n’est pas flagrante pour les kata, c’est surtout une question d’expérience. En combat, un juge A arbitrera bien plus souvent qu’un juge B sur un championnat d’Europe, car la confiance des responsables de tatamis est plus importante vis-à-vis de la qualification, mais les missions restent similaires.

FFKDA : Jusqu’où souhaiteriez-vous aller ?
AP : Je souhaiterais passer les échelons dès que possible, mais je saurais attendre mon tour ! Il en faut pour tout le monde !

FFKDA : Avez-vous d’autres fonctions dans le karaté ?
AP : Oui en effet. Au niveau du département du Nord (59) je suis responsable de l’arbitrage, tout comme pour la ligue Flandre-Artois. Je suis également Adjoint de l’inter-région.

En outre, je suis membre de la Commission Mixte Nationale (CMN) de l’UNSS. Cette commission, composée de 3 membres de la FFKDA et 3 membres de Fédération Nationale du Sport Scolaire, se réunit pour organiser les championnats de France UNSS. Cet engagement a débuté pour ma part en 2005, lorsque j’ai obtenu mon concours de professeur d’EPS. Je souhaitais que cela se développe, car il y avait très peu de choses mises en place à l’époque. Il s’agissait d’ouvrir une porte pour faire entrer le karaté au sein des écoles du secondaires (ndlr. collèges et lycées).

FFKDA : L’arbitrage a-t-il un impact sur votre vie personnelle ou professionnelle ?
AP : En effet cela m’apporte beaucoup de choses… Notamment la responsabilisation de mes actes, car lorsque l’on est arbitre on doit prendre des décisions qui peuvent impacter sur le résultat du match. Je compare ça à la prise de décision pour un élève (ndlr. A Pavy est professeur d’EPS), ce n’est pas toujours facile, mais nous sommes là pour faire respecter une certaine justice et justesse. L’arbitrage m’a permis de m’épanouir et prendre de l’assurance vis-à-vis de cela, et d’apprendre la gestion de l’équilibre pour rendre justice à tout le monde.

FFKDA : Comment définiriez-vous l’arbitrage ?
AP : A mon sens il s’agit d’une école de la rigueur et de la responsabilité. Le plaisir y est omniprésent, sans ce dernier il est impossible de continuer !

FFKDA : Un conseil aux néophytes ?
AP : L’arbitrage est une facette inhérente au karaté, notamment au karaté sportif. On ne perçoit plus les actions de la même manière lorsque l’on s’y engage. Aujourd’hui nous sommes dans une démarche pédagogue vis-à-vis des nouveaux arbitres. Nous les accompagnons dans leur progression, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années. On ne souhaite plus qu’ils soient livrés à eux-mêmes, c’est pourquoi il y a un vrai encadrement qui est mis en place afin de faciliter l’apprentissage.

FFKDA : Quel est votre point de vue par rapport aux écoles de jeunes arbitres ?
AP : C’est très intéressant car il y a un vrai investissement de leur part. Cela se vérifie également pour les arbitres plus expérimentés, qui perçoivent l’efficacité de ces « petits jeunes »… Tout le monde est tiré vers le haut, et cela pousse chacun d’entre nous à aller toujours plus vers l’avant !
 

Fiche d’identité

  • Alexandre PAVY
    Alexandre
    PAVY
    Arbitre international Kata et Combat

    – Ligue: Flandre-Artois

    – Membre de la CMN UNSS

    – Début de l’arbitrage : 1998

Partagez cette page
L'info à chaud
Championnats du Monde Paris 2012 – 10 ans déjà !

Revivez une journée de finales et d’émotions dont chacun se souvient, une journée d’anthologie où le karaté français se hissait sur le toit du Monde, à la maison 🇫🇷

> Revivre cette journée de folie

Coupe de France AMV Interstyles (PPBM)

Ce week end, au Gymnase Léo Lagrange à Paris, se tenait la Coupe de France d’Arts Martiaux Vietnamiens Interstyles Combat. Revivez la compétition à partir de notre galerie photo.

> Voir les photos

Coupe de France Sanda

Le samedi 19 et dimanche 20 novembre se déroulait la Coupe de France Sanda à la Halle Carpentier de Paris. Une compétition riche en émotion et ambiance qui rassemblait plus de 200 combattants, toutes catégories confondues ! Retrouvez tous les résultats, les images et les informations dès maintenant.

> Voir les images

> Voir les résultats

> Voir l’article

Un succès pour le stage de Karaté Mix

Dimanche 20 novembre, ce sont plus de 130 stagiaires qui se sont retrouvés sur les tatamis de l’Institut national de Judo en compagnie de Jérôme Charles pour participer au premier stage de la saison de Karaté Mix. Un événement plus que réussi qui s’est suivi par une session de coaching et une formation sur l’arbitrage.

> Découvrir les photos

Coupe de France Kempo

Samedi 19 novembre s’est tenue la Coupe de France Kempo des Benjamins, Minimes, Cadets, Juniors et Seniors au gymnase La Plaine dans le 15e arrondissement de Paris. L’occasion de voir de nombreux compétiteurs s’affronter et monter sur les trois premières marches du podium. Les résultats sont en ligne.

> Voir les résultats

Coupe de France Combat Seniors

Ce week-end se tenait la Coupe de France Combat Seniors – Individuels et Équipes à la Halle Carpentier à Paris. Un week-end riche en émotions, en partage et en combativité. Retrouvez les résultats dès maintenant !

> Voir les résultats

> Voir les images

Un stage de karaté mix avec GregMMA
Karaté mix

Participez au stage de Karaté Mix animé par Grégory Bouchelaghem, plus connu sous le nom de GregMMA, organisé le samedi 26 novembre au Centre National d’Entraînement à Castelnau-Le-Lez.

> Infos & inscriptions

Stage Kagawa et Lavorato

Retrouvez la galerie photos du stage organisé ce week-end à Paris en compagnie de Masao Kagawa et Jean-Pierre Lavorato.

> Voir les images

Coupe de France Zone Nord – Karaté Light et Full Contact

Le week-end du 29 et du 30 octobre se tenait la Coupe de France Zone Nord Karaté Light Contact et Full Contact. Ce sont plus de 200 compétiteurs, toutes catégories confondues, qui se sont réunis à Vernon pour participer à la première compétition de l’année dans les deux disciplines.

> Voir les résultats

> Découvrir les images de la compétition

> Voir les photos des podiums

Les stages du 29 octobre

Le samedi 29 octobre 2022 était synonyme de karaté. Au même moment, dans la capitale, se tenaient deux stages qui ont réuni des centaines de personnes : le stage national des experts japonais et le rassemblement national Wado-Ryu. Découvrez les galeries photos !

> Stage national des experts japonais

> Rassemblement national Wado-Ryu

Articles relatifs

15 Nov 2022 Coupe de France : quelle énergie ! Découvrir
09 Nov 2022 Masao Kagawa « Revenir à l’esprit de Funakoshi » Découvrir
02 Nov 2022 Du Karaté à la Kidexpo Découvrir
31 Oct 2022 Manon Spennato, nouvelle énergie au service du para Découvrir