fbpx
15 juillet 2015

L’esprit japonais, à la source de la tradition samouraï

Karaté

© Denis Boulanger / FFKDA
© Denis Boulanger / FFKDA
À la source de toute grande tradition, il y a la mentalité d’un peuple, la dimension interne d’une culture. Pour bien comprendre ce qui serait à la source de l’esprit guerrier des samouraïs, il faut s’approcher de la psyché collective japonaise. Maître en Shorinji Kempo, mais aussi descendant d’une des cinq plus anciennes familles de l’île de Kyushu, Aosaka Sensei a bien voulu clarifier pour nous ce qui fait l’essence de l’âme japonaise.

Quand je suis arrivé en France, personne ne connaissait le Japon. Pour les gens à l’époque, nous étions tous un peu des Chinois… maintenant bien sûr, notre culture est mieux connue. Mais elle reste un peu étrange pour les autres. Les Japonais sont spéciaux, c’est comme ça ! Le monde entier joue au football et laisse les stades jonchés des détritus de gobelets et de restes de nourriture. Pas nous. Tout est propre quand nous quittons les lieux d’un match ou d’un concert. Nous sommes les seuls et je reconnais volontiers que c’est bizarre.

Haji
Pour répondre à la question que vous me posez sur l’essence de la mentalité japonaise traditionnelle, je répondrais en premier lieu : « Haji », la honte. C’est le sentiment dominant de notre culture. C’est un sentiment particulier qui nous envahit quand il se passe quelque chose que nous ne maîtrisons pas, qui démontre notre insuffisance, notre manque de travail ou de capacité. Pour un Japonais c’est une humiliation insupportable. De ce point de vue, la culture française n’est pas si éloignée car je crois que vous comprenez bien « Haji ». Pour ceux qui aimeraient en savoir plus, il faut lire le fameux livre de Ruth Benedict, « Kiku no Katana », le Chrysanthème et le Sabre. C’est elle qui dit que la marque la plus singulière de l’esprit japonais, c’est Haji. Dans notre culture martiale, ce sentiment a été élevé au plus haut point.

Kata
Le deuxième élément fondamental de notre culture et plus profondément de notre mentalité, c’est la notion de forme. Chez nous tout est dans le cadre, et c’est dans ce cadre que nous mettons notre énergie. Alors que chez vous, le jeu est de sortir du cadre, d’être novateur, chez nous, le talent passe d’abord par la répétition. Nous tenons à la structure car elle fait partie intégrante, elle est déterminante de la pratique. Nous disons « Igi Soku Bupo » – le cérémonial, c’est déjà du Bouddhisme. Le Bouddhisme n’est pas une religion pour nous, c’est notre mentalité, une philosophie sous-jacente, un mode de comportement. Le Bouddhisme est partout et ce que nous en disons est vrai pour tout. La forme, c’est la base dans toutes nos pratiques. Dans la pratique martiale, c’est notre force. Nous prenons tout le temps qu’il faut pour répéter la forme, pendant des années. Quand la situation le réclame, quand l’attaque adverse est lancée, alors c’est la forme qui arrive. Il n’y a pas besoin d’y réfléchir, ni à l’entraînement, ni dans la situation réelle.

Giri
Les connaisseurs du Japon ont appris ce mot : « Giri », c’est le devoir. C’est là encore un pilier de notre mentalité. C’est un mot qui exprime une valeur singulière du Japon, la nécessite de rembourser ce qui a été donné. On pourrait dire que le « Giri » c’est l’obligation de gratitude. Ce devoir est constant dans nos liens familiaux et sociaux, et vous le connaissez aussi. Mais au Japon il n’est pas possible de transiger. C’est aussi ce qui nous permet de créer des groupes forts, des écoles puissantes, car c’est ce qui est à la base de notre modèle collectif et solidaire. Là aussi j’ai perçu que la France était aussi un pays assez solidaire où les gens ont le sentiment qu’il est important d’avoir une contribution sociale. Dans les arts martiaux, le Giri est à la base des écoles fortes. Le combat, ce n’est pas seulement la force et les victoires, c’est la vigilance pour la santé, la protection des amis, de la famille et de soi-même, et au delà de la société tout entière. Pour moi, ce qui me vient à l’esprit quand je pense à mon propre parcours c’est que le plus important n’a pas été l’expertise acquise, mais c’est d’avoir pu fonder une école présente dans 17 pays et regroupant 50.000 élèves, et c’est d’avoir contribuer à mon niveau, en formant des élèves à l’esprit fort, à renforcer l’esprit français.

Sekinin
Puisque que nous sommes intéressés par la dimension martiale de la mentalité japonaise, alors je dois ajouter une notion très importante, qui s’est exprimée pour le meilleur et pour le pire à la face du monde. Il s’agit de Sekinin, l’esprit de responsabilité. Pour un Japonais le groupe auquel il appartient est tout et son sentiment de responsabilité est infini, et peut aller jusqu’au sacrifice de lui-même. Sekinin est à la source de beaucoup de nos succès et de beaucoup de nos excès. L’exemple le plus spectaculaire, et en même temps le plus morbide et sombre, fut le sacrifice des « kamikaze » pendant la seconde guerre mondiale, une bien triste façon d’honorer sa responsabilité vis à vis de son pays. Mais il faut rappeler que ce mot désignait à l’origine un vent divin qui s’était levé, au XIIIe siècle, pour couler la flotte mongole menaçant d’envahir les côtes du Japon. Pour un Japonais, ces références sont toujours présentes. Dans cette île, nous faisons tous partie de quelque chose de plus grand que nous.

Partagez cette page
L'info à chaud
Championnats du Monde Paris 2012 – 10 ans déjà !

Revivez une journée de finales et d’émotions dont chacun se souvient, une journée d’anthologie où le karaté français se hissait sur le toit du Monde, à la maison 🇫🇷

> Revivre cette journée de folie

Coupe de France AMV Interstyles (PPBM)

Ce week end, au Gymnase Léo Lagrange à Paris, se tenait la Coupe de France d’Arts Martiaux Vietnamiens Interstyles Combat. Revivez la compétition à partir de notre galerie photo.

> Voir les photos

Coupe de France Sanda

Le samedi 19 et dimanche 20 novembre se déroulait la Coupe de France Sanda à la Halle Carpentier de Paris. Une compétition riche en émotion et ambiance qui rassemblait plus de 200 combattants, toutes catégories confondues ! Retrouvez tous les résultats, les images et les informations dès maintenant.

> Voir les images

> Voir les résultats

> Voir l’article

Un succès pour le stage de Karaté Mix

Dimanche 20 novembre, ce sont plus de 130 stagiaires qui se sont retrouvés sur les tatamis de l’Institut national de Judo en compagnie de Jérôme Charles pour participer au premier stage de la saison de Karaté Mix. Un événement plus que réussi qui s’est suivi par une session de coaching et une formation sur l’arbitrage.

> Découvrir les photos

Coupe de France Kempo

Samedi 19 novembre s’est tenue la Coupe de France Kempo des Benjamins, Minimes, Cadets, Juniors et Seniors au gymnase La Plaine dans le 15e arrondissement de Paris. L’occasion de voir de nombreux compétiteurs s’affronter et monter sur les trois premières marches du podium. Les résultats sont en ligne.

> Voir les résultats

Coupe de France Combat Seniors

Ce week-end se tenait la Coupe de France Combat Seniors – Individuels et Équipes à la Halle Carpentier à Paris. Un week-end riche en émotions, en partage et en combativité. Retrouvez les résultats dès maintenant !

> Voir les résultats

> Voir les images

Un stage de karaté mix avec GregMMA
Karaté mix

Participez au stage de Karaté Mix animé par Grégory Bouchelaghem, plus connu sous le nom de GregMMA, organisé le samedi 26 novembre au Centre National d’Entraînement à Castelnau-Le-Lez.

> Infos & inscriptions

Stage Kagawa et Lavorato

Retrouvez la galerie photos du stage organisé ce week-end à Paris en compagnie de Masao Kagawa et Jean-Pierre Lavorato.

> Voir les images

Coupe de France Zone Nord – Karaté Light et Full Contact

Le week-end du 29 et du 30 octobre se tenait la Coupe de France Zone Nord Karaté Light Contact et Full Contact. Ce sont plus de 200 compétiteurs, toutes catégories confondues, qui se sont réunis à Vernon pour participer à la première compétition de l’année dans les deux disciplines.

> Voir les résultats

> Découvrir les images de la compétition

> Voir les photos des podiums

Les stages du 29 octobre

Le samedi 29 octobre 2022 était synonyme de karaté. Au même moment, dans la capitale, se tenaient deux stages qui ont réuni des centaines de personnes : le stage national des experts japonais et le rassemblement national Wado-Ryu. Découvrez les galeries photos !

> Stage national des experts japonais

> Rassemblement national Wado-Ryu

Articles relatifs

15 Nov 2022 Coupe de France : quelle énergie ! Découvrir
09 Nov 2022 Masao Kagawa « Revenir à l’esprit de Funakoshi » Découvrir
02 Nov 2022 Du Karaté à la Kidexpo Découvrir
31 Oct 2022 Manon Spennato, nouvelle énergie au service du para Découvrir