fbpx
05 novembre 2020

« Nous traversons tous une tempête mais le temps viendra à s’éclaircir »

Actualités

Alors que le reconfinement et la fermeture des clubs ont été annoncés le 29 octobre dernier, nous avons posé à Francis Didier, Président de la Fédération, quelques questions sur la situation actuelle.

Comment avez-vous accueilli les dernières annonces du gouvernement entraînant un confinement national et la fermeture des clubs ?

J’ai d’abord pensé à nos clubs, à nos bénévoles sur le terrain qui essayent depuis le début de cette crise de maintenir le lien avec leurs pratiquants. Ils ont mis tout en œuvre pour faire respecter le protocole sanitaire demandé dans leurs clubs et ces nouvelles mesures annoncées sont un nouveau coup dur pour eux.

Ils ont tenu bon tout l’été et l’activité avait repris grâce à leurs efforts, et avec la dynamique de la rentrée, nous repartions sur des bases assez rassurantes. Ces mesures de fermeture des clubs arrivent au mauvais moment de la saison et mettent en pause leurs activités.

Nous espérons tous que cela ne durera qu’un mois, comme annoncé par le Président de la République, mais je sais que si cela dure, les clubs seront toujours là à la reprise des activités, car nos pratiques sont nécessaires à notre équilibre, et vont au-delà de la simple dépense physique. Nous sommes mieux armés que beaucoup pour affronter les tempêtes.

 

Quel regard portez-vous sur ces mesures, en tant que Président de Fédération ?

En tant que Président, j’ai du mal à comprendre ce manque de défense pour le sport de la part du gouvernement alors qu’il représente une vie associative primordiale.

Le club est envisagé uniquement sous sa forme « sportive », comme structure où l’on pratique une activité physique. Mais c’est un tort, car le club est beaucoup plus que cela. Dans le club, les membres, tous différents, peu importe leur origine ou leur statut social, se fédèrent jusqu’à devenir un agrégat, une masse. Au sein du club, le pratiquant trouve une identité, une éducation de société.

Nos clubs devraient être reconnus pour ces valeurs et pour leur rôle dans la construction du tissu social. Ils ne sont pas considérés comme ils le devraient, malgré la force qu’ils représentent.

 

Est-ce que ce reconfinement met à l’arrêt l’ensemble des activités fédérales ?

Si on regarde les textes, certaines activités peuvent être maintenues, notamment pour permettre la continuité de l’activité professionnelle. Cela concerne les sportifs de haut niveau, mais aussi les formations professionnelles, parmi lesquelles notamment le CQP.

Il faut tenir compte aussi de la faisabilité, car même si les formations sont autorisées, nous dépendons malheureusement de l’ouverture des salles dans les municipalités. Des décisions sont prises au niveau national puis au niveau de la préfecture et enfin au niveau municipal, nous sommes donc tributaires de tous ces étages décisionnels.

Il faut aussi tenir compte des restrictions des moyens de transports et s’assurer que chacun puisse se rendre sur le lieu de la formation par exemple.

 

Est-ce que ces mesures vont impacter les activités fédérales pour cette saison 2020-2021 ?

Malgré la bonne reprise d’activité à la rentrée, les restrictions progressives (interdictions locales de la pratique des adultes, couvre-feux locaux, reconfinement national) ont retardé les prises de licences à partir de début octobre, et ces retards ne seront pas comblés d’ici à la fin de saison. Nous accusons une baisse du nombre de licenciés dans tous les départements, toutes les ZID, toutes les régions.

Nous devons donc faire des économies drastiques sur l’ensemble du budget fédéral en imaginant plusieurs scenarii car chaque nouvelle annonce du gouvernement, positive ou négative, impacte directement le budget.

Nous préparons actuellement le budget pour l’Assemblée Générale du 28 novembre, que nous avons maintenu à cette date, mais qui se déroulera en visioconférence avec un système de vote électronique pour les 251 représentants des clubs.

Nous réadaptons ce budget avec l’actualité tous les mois, voire toutes les semaines. Et au fur et à mesure du déconfinement et de la reprise des clubs, nous pourrons reprogrammer des activités reportées ou annulées. Toutes ne le seront peut-être pas, mais nous préservons au maximum les services offerts aux licenciés et aux clubs. Il y a beaucoup de facteurs que nous ne maitrisons malheureusement pas aujourd’hui.

 

Avez-vous un message particulier à adresser aux clubs et licenciés en cette nouvelle période singulière ?

C’est un nouvel épisode difficile à passer mais je sais qu’ils seront encore plein d’enthousiasme à la reprise. L’activité reprendra avec force et vigueur. Notre souhait serait que ça reparte le plus vite possible mais nous devons malheureusement attendre. Le mois de janvier représente généralement dans la saison un vrai regain d’activité, espérons que ce soit une nouvelle fois le cas.

Je souhaite à nos clubs, nos dirigeants, nos licenciés de tenir bon. Je sais qu’ils sauront de nouveau s’adapter dès la reprise et je salue toutes les initiatives qui sont mises en place par chacun d’entre eux aujourd’hui.

Il ne faut pas baisser les bras, nous traversons tous une tempête mais le temps viendra à s’éclaircir.

Partagez cette page
L'info à chaud
Point de situation COVID-19
Actualités

Suite aux annonces du Président de la République, Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Roxana MARACINEANU, ministre déléguée chargée des Sports, détaillent les nouvelles mesures qui entrent en vigueur pour le sport à partir du lundi 3 mai 2021.

> Plus d’infos

Sélection officielle pour les Championnats d’Europe 2021
KaratéHaut Niveau

La Direction Technique Nationale et les entraineurs de l’Équipe de France ont validé, lundi, la liste des 24 athlètes sélectionnés pour les Championnats d’Europe de Karaté qui auront lieu à Porec (Croatie) du 19 au 23 mai.

> La liste complète

4 médailles françaises à Lisbonne
KaratéHaut Niveau

Les Français se sont illustrés ce week-end à l’occasion de la Karate 1 Premier League de Lisbonne.

> Résumé et réactions

Anne-Laure Florentin dit stop

Atteinte d’une myocardite survenue en fin d’année 2020, la triple championne d’Europe et de France Anne-Laure Florentin est contrainte de prendre sa retraite prématurément à l’âge de 29 ans.

Sa prise de décision, ses souvenirs marquants et son après-carrière, elle se livre dans un entretien touchant.

> Voir la vidéo

Décès – Esat Delihasan
KaratéActualités

C’est avec regret que la FFK a appris ce jour le décès du Président de la Fédération Turque de Karaté et membre du Comité Directeur de la WKF Esat Delihasan. “Esat Delihasan était un membre important du karaté mondial. D’abord athlète de haut-niveau puis capitaine de l’équipe nationale turque, il était devenu par la suite entraineur de son pays avant de devenir DTN puis Président de la Fédération Turque de Karaté. Sa personnalité attachante et dynamique nous manquera” réagit le Président de la FFK, Francis Didier.

La Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées et son président Francis Didier présentent leurs sincères condoléances à sa famille et ses amis.

Subventions ANS
Actualités

C’est officiel, la campagne de subventions 2021 de l’Agence Nationale du Sport, dans le cadre du PSF (Projet Sportif Fédéral) est ouverte à partir de ce lundi 19 avril 2021 jusqu’au vendredi 30 mai 2021.

> En savoir plus

Protocole sanitaire sport en extérieur
Actualités

Téléchargez ci-dessous le protocole sanitaire mis à disposition par la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées pour la pratique en extérieur.

> Télécharger

J-100 Tokyo
KaratéHaut Niveau

Dans 100 jours sera donné le coup d’envoi des Jeux Olympiques de Tokyo où le karaté fera son apparition pour la première fois de son histoire.

Karaté Tests-Matchs
Haut Niveau

Ce 10 et 11 avril se déroulait au CREPS une deuxième édition de tests-matchs internationaux pour les athlètes France Karaté qui se sont illustrés. Retrouvez le résumé de ces 2 jours.

> Jour 1

> Jour 2

Décisions sanitaires pour le sport
Actualités

Suite à la publication du décret paru le 2 avril, le Ministère des Sports a précisé la règle concernant l’accès aux équipements sportifs. La contrainte initiale des 10km pouvant être rédhibitoire, une instruction a été passée aux préfectures pour que la limite de l’accès à ces équipements soit celle du département, ou une limite de 30km lorsque le domicile du pratiquant et l’équipement sont situés dans deux départements différents.

Cette nouvelle règle ne remet, par contre, pas en cause la règle des 10km pour la pratique sportive individuelle.

Articles relatifs

04 Mai 2021 Point de situation COVID-19 Découvrir
22 Avr 2021 TQO de Karaté : J-50 Découvrir
21 Avr 2021 Entretien- Stéphane Skandoski, un passionné de l’histoire des AMSEA Découvrir
16 Avr 2021 Point de situation COVID-19 Découvrir