fbpx
27 mai 2022

Championnats d’Europe 2022 : Esprit d’équipe et premières médailles

France Karaté

De retour !

C’était un objectif clair pour le staff : remonter sur le podium continental qui fuyait l’équipe de France masculine combat depuis l’édition 2017 disputée à Kocaeli, en Turquie, déjà. C’est fait et bien fait ce vendredi lors de la troisième journée des championnats d’Europe. Après un premier tour de chauffe hier face à la Suède, ce sont d’abord Mehdi Filali (3-0), Steven Da Costa (9-1) et Younesse Salmi (6-4) qui portaient le groupe pour une victoire 3-1, seul Hendrick Confiac, posté en troisième combattant, laissant un point à la Slovaquie. Déjà pourtant, il fallait se mobiliser face à l’Ukraine. 1, 2 puis 3-0… Steven Da Costa, Mehdi Filali et Kilian Cizo restaient sur l’énergie. De quoi aborder la Belgique, tombeuse de la Turquie chez elle, avec le plein de confiance. Après un premier combat perdu par Mehdi Filali (1-4), Steven Da Costa, encore impeccable, relançait le collectif (6-2) et Kilian Cizo (4-2) et Younesse Salmi (4-1) propulsaient l’équipe en finale ! Une vibration comme seuls les épreuves par équipes le permettent, comme l’exprime avec émotion Younesse Salmi, qui a parfaitement honoré la confiance du staff. « J’étais un peu tendu hier, mais j’ai essayé de me détendre, de prendre du plaisir avec ces gars. Là, c’est beaucoup de bonheur et surtout ce sentiment particulier d’une victoire partagée, c’est incroyable. Si on part dans le même état d’esprit et cette unité entre nous dimanche, on sera capable de tout donner. Nous avons envie de vivre ça ! », explique le combattant de Gonesse.

Yann Baillon, sur la chaise tout le long alors qu’Alexandre Biamonti préparait l’équipe en salle d’échauffement, a apprécié l’attitude en plus de la performance. « Ils ont tous été très solidaires, ils ont envie d’avancer ensemble et un groupe est né sur cette compétition, pose le directeur de la performance. Chacun a su relayer les autres dans les moments où ils étaient moins bien, et tous sont restés concentrés jusqu’à la fin de leur combat, évitant les petites erreurs qui ont coûté cher en individuels. Vraiment, ce qui est important, c’est que c’est un groupe qui a décidé de faire quelque chose ensemble, d’aller au bout, de se battre. C’est le genre de cohésion qui ne se décrète pas. Les athlètes l’ont créé. Ils savent ce qu’il faut faire dimanche. C’est en tout cas très intéressant pour construire l’avenir.» À court terme, il reste un combat : ce sera dimanche contre l’Azerbaïdjan à partir de 11h.

Denis Boulanger – FFK

Les filles pour le bronze

Vice championnes du monde par équipes en titre, les féminines, après avoir battu la Roumanie hier (2-0) et surtout parfaitement débuté face à l’Italie par Jennifer Zameto et Alizée Agier, sont tombées face à la Slovaquie. Si Léa Avazeri lançait parfaitement l’équipe, Jennifer Zameto, impeccable jusque-là, était battue, et Alizée Agier s’inclinait aussi (0-1). Jennifer Zameto (0-0), Laure Sivert (2-4) et Léa Avazeri sont pourtant allées chercher leur place dans la petite finale en battant la Bosnie en repêchages. « Il reste ce bronze à aller chercher face à l’Autriche, explique Léa Avazeri. Evidemment, nous venions pour le titre, que nous n’avons jamais gagné en équipe, mais nous savons aussi pour avoir terminé cinquièmes l’an passé que nous ne voulons pas repartir sans cette médaille. On va tout donner, on va le faire ensemble.» Pas de finale donc, mais un parcours et une constance soulignés par Nadir Benaïssa, aux côtés de ce groupe féminin avec Olivier Beaudry. « Elles sont vice championnes du monde, elles sont encore au rendez-vous de la médaille et je veux retenir cette spirale positive, explique l’ancien capitaine de l’équipe de France combat masculine. Elles ont été parfaites sur l’Italie et l’adrénaline a sans doute été mal gérée sur le tour suivant, avec un manque de lucidité en tout cas. L’équipe de France n’est pas montée sur le podium européen depuis 2018 à Novi Sad malgré deux finales mondiales dont un titre depuis… Signe que rien n’est donné. J’ai confiance en ce groupe. »

100 % pour les para

Les premières médailles, elles, sont arrivées, et elles sont signées des engagés para. Mieux, avec quatre médailles pour quatre engagés, c’est un 100 % de réussite qui confirme aussi le projet sportif autour du para-karaté qui s’est renforcé avec l’encadrement assuré par le champion d’Europe et vice champion du monde par équipes kata 2016, Ahmed Zemouri.

Jordan Fonteney, Charlène Odin, Nohan Dudon et Virginie Ballario se sont ainsi parés de bronze ce vendredi. « C’est remarquable. Parce qu’ils sont tous les quatre médaillés mais surtout parce que le niveau est de plus en plus élevé et qu’ils ont tous dû progresser pour aller chercher ces médailles. Si on va dans le détail, on se rend compte qu’ils finissent tous deuxièmes de leur poule derrière le ou la championne d’Europe, en réduisant considérablement l’écart avec leurs adversaires rencontrés aux championnats du monde. Ils sont vraiment tout près de la médaille d’or. Au-delà de la performance – favorisée aussi par tout ce qui a été mis à notre disposition, sans réserve de la part de la direction technique nationale pour préparer ces championnats, je les vois tous changer et progresser personnellement, se relaxer, être exigeant avec eux-mêmes. Ils peuvent tous être fiers de cela. Moi, je le suis d’eux et je suis honoré de leur confiance. »

Denis Boulanger – FFK

Demain, les finales bronze seront à suivre toute la journée, en direct sur la chaîne Youtube de la WKF !

  • 8h37 : Finale bronze Nancy Garcia (+68kg)
  • 9h05 : Finale bronze Alizée Agier (-68kg)
  • 9h33 : Finale bronze Laura Sivert (-61kg)
  • 14h51 : Finale bronze Franck Ngoan (kata)
  • 15h14 : Finale bronze Niswa Ahmed (-50kg)
  • 15h35 : Finale bronze Steven Da Costa (-67kg)
  • 16h10 : Finale bronze combat par équipe femmes
Partagez cette page
L'info à chaud
Championnats d’Europe Jeunes
France Karaté

Découvrez les premiers pas de nos jeunes pousses française à Larnaca (Chypre), à quelques jours du début des championnats d’Europe cadets, juniors et U21.

> Voir les photos

L’association Fight For Dignity recrute des enseignantes de karaté !
Actualités

Vous souhaitez rejoindre l’aventure Fight For Dignity ? L’association recrute deux enseignantes de karaté à Rennes et à Paris. Découvrez toutes les informations et les fiches de postes.

> Télécharger la fiche de poste – Rennes

> Télécharger la fiche de poste – Paris

Un tatami pour tous
Actualités

La première édition de “Un tatami pour tous“, la journée en faveur de l’inclusion et du handicap va voir le jour le samedi 18 février 2023 au Gymnase Jean Blot à Courbevoie. Au programme : initiations, démonstrations et table ronde.

> Plus d’infos

Club Sport en France spéciale karaté
Actualités

Gilles Cherdieu, Yann Baillon, Alizée Agier et Younesse Salmi étaient cette semaine les invités du Club Sport en France spécial karaté !

> Revoir l’émission

Assemblée générale 2023

L’assemblée générale de FFK se tenait le 28 janvier 2023 à la maison du sport français. Retour sur cet événement incontournable de la saison sportive.

Paris Open Karaté : le meilleur des finales
Actualités

Revivez le meilleur des finales du Paris Open Karaté 2023 !

> Regarder la vidéo

Paris Open Karaté : J03
Karaté

Revivez la troisième journée de compétition en images !

> La galerie 

Paris Open Karaté : la rediffusion des finales
Karaté

Vous avez manqué les finales du Paris Open Karaté 2023 ? Revivez les affrontements des athlètes pour la médaille de bronze et les finales sur la chaîne YouTube de la Fédération Française de Karaté !

> La rediffusion des lives

Paris Open Karaté : J02
Karaté

Revivez la deuxième journée de compétition en images !

> La galerie

Paris Open Karaté : J01
Karaté

Revivez la première journée de compétition en images !

> La galerie

Articles relatifs

31 Jan 2023 Tous au service des athlètes Découvrir
28 Jan 2023 Yann Baillon « Se montrer à la hauteur » Découvrir
22 Déc 2022 Sélection officielle pour les championnats d’Europe Jeunes 2023 Découvrir
15 Nov 2022 Thalya Sombe, les clés de la perf’ Découvrir