fbpx
03 juin 2022

3 questions à… Gilles Cherdieu, Directeur Technique National

France Karaté

Gilles, l’ensemble du groupe France vient de rentrer en France, encore dans l’enthousiasme de ce titre européen par équipes ?

Oui, l’euphorie est redescendue et elle a laissé place au plaisir sincère et partagé d’avoir tous vécu cela ensemble. C’est également un peu de fatigue car un championnat international est exigeant sur le plan mental et émotionnel. Ces championnats se sont conclus en apothéose ce dimanche après la frustration de finales qui nous avaient échappées sur le fil en individuels, où il nous a manqué ce petit rien qui fait tout, souvent à quelques secondes de la fin des combats. Toutes celles et ceux qui ont remporté les petites finales pour le bronze ont montré la voie, y compris l’équipe kata féminine dimanche matin, dont la participation fut pourtant indécise jusqu’au dernier moment en raison de la blessure au genou gauche d’Alexandra Feracci, mais qui a été formidable de détermination et très bien accompagnée par le staff médical dont je salut ici le travail sur cette compétition : il a participé à leur mise en confiance. Les garçons, face à une grande équipe d’Azerbaïdjan, avec un chef de file, Rafael Aghayev, qui incarne cette culture de la gagne, ont abordé cette finale sans complexe et ont su, ensemble, aller chercher ce titre, s’offrant, et à nous aussi, un superbe moment de sport et de vibration.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que cette victoire par équipes était un objectif dans le cadre du « projet équipe de France » que vous menez…

C’est exactement cela : l’équipe de France. Depuis ma prise de fonction, les JO derrière nous désormais, en collaboration avec les élus et les entraîneurs nationaux, nous avons choisi de remettre l’équipe comme axe central du projet de l’Equipe de France. Cela signifie regagner des titres dans ce qui constitue notre culture historique, en étant les gardiens du temple en quelque sorte. La haute compétition n’offre jamais aucune certitude de succès, mais en réaffirmant que l’équipe de France est au-dessus de tout, nous avons donné les contours de ce qui compte. Pourquoi ? La dynamique d’équipe et l’identité d’un groupe auquel on adhère, est fondamentale, y compris dans les résultats individuels. C’est notre histoire, notre héritage. Nous avons ressenti tout au long de la compétition cette ambiance collective propice à la performance : nos huit médailles en valides et nos quatre en para, sont là pour le rappeler, comme le fait que trois de nos quatre équipes sont médaillées. Cette cohésion, c’est notre ciment pour construire dans les mois qui viennent.

Vivement la suite du coup ?

Oui, c’est ce que je me dis, même si les corps ont besoin d’un peu de repos, pour Alexandra, pour Steven qui cumule quelques pépins physiques également. Il y a les championnats d’Europe jeunes pour Niswa (Ahmed), Tylla (Levacher) et Lucas (Hoffmann) dans trois semaines, les Jeux Méditerranéens à court terme, les Jeux Mondiaux aux États-Unis cet été pour ceux qui sont concernés (Steven Da Costa, Jessie Da Costa, Alizée Agier, NDLR), et nous devons capitaliser, au-delà de la performance et de la médaille d’or de cette équipe combat, sur cette très belle image du karaté français. Je souligne également les performances de nos athlètes para qui ont une nouvelle fois brillamment représenté les couleurs de la France en ramenant quatre médailles sur les quatre athlètes engagés : bravo à Virginie, Charlène, Nohan et Jordan ! D’ailleurs, j’insiste : ces médailles et ce titre sont ceux de l’ensemble du karaté français, des petits clubs formateurs, des professeurs passionnés qui travaillent avec sincérité dans leur dojo depuis des décennies parfois et dont nous sommes tous issus ; c’est aussi la preuve que le travail mené en commun et intelligemment avec les clubs de haut niveau fonctionne, en mettant le projet de l’athlète au centre de nos préoccupations communes et du collectif équipe de France.

Partagez cette page
L'info à chaud
Larnaca J03 : les résultats
France Karaté

Maï-Linh BUI, Manon ROS, Ninon VAUCELLE-SPELLE (kata équipe), médaille d’argent.

Lucas HOFFMANN, Liam GRÉGOIRE, Tom PELTIER (kata équipe), médaille de bronze.

Alexandre MARTINS NUNES (U21 -84kg), médaille d’argent.

Adrien MARQUES (U21 -75kg), médaille d’argent.

Assma CHARIF (U21 -50k)g, CHAMPIONNE D’EUROPE !

Thalya SOMBE (U21 -68kg), médaille de bronze.

Amine HELLAL (U21 -60kg) médaille de bronze.

Emma CORANSON BEAUDU (U21 +68kg), médaille de bronze.

Ismaïla CISSOKHO (junior -68kg), 5ème.

Celya RETORY (junior -59kg) 5ème.

Amel SOUIDI (junior -53kg), CHAMPIONNE D’EUROPE !

Sasha VIELLE (junior -48kg), médaille d’argent.

Anis TAKLIT (cadet -57kg), 5ème.

Fabien TRAN (U21 kata), 5ème.

Maï-Linh BUI (junior kata), médaille de bronze.

Inès ORDONEZ (cadette kata), 5ème.

Larnaca J03 : les finales en direct
France Karaté

Les Français disputeront ce dimanche 5 février à Chypre 6 finales pour l’or auxquelles s’ajouteront 10 combats pour le bronze. Un dimanche qui s’annonce exceptionnel.

> Programme et directs

Larnaca J02 : les résultats
France Karaté

Thalya SOMBE (U21 -68kg), qualifiée pour le bronze.

Emma CORANSON BEAUDU (U21 +68kg), qualifiée pour le bronze.

Amine HELLAL (U21 -60g), qualifié pour le bronze.

Ugo HEIM (U21 +84kg), éliminé au 2ème tour.

Alexandre MARTINS NUNES (U21 -84kg), qualifié pour la finale.

Zéra-Jade OZSERTTAS (junior +66kg), éliminée en repêchages.

Adrien MARQUES (U21 -75kg), qualifié pour la finale.

Yassine ENNASRI (U21 -67g), éliminé au 1er tour.

Assma CHARIF (U21 -50kg), qualifiée pour la finale.

Jennifer ZAMETO (U21 -61kg), éliminée au 2ème tour.

Tylla LEVACHER (U21 -55kg), éliminée au 1er tour.

Amel SOUIDI (junior -53kg), qualifiée pour la finale.

Matthias KERNEUR (junior -55kg), éliminé au 2ème tour.

Bachar AKSOUH (junior -76kg), éliminé au 3ème tour.

Ismaïla CISSOKHO (junior -68kg), qualifié pour le bronze.

Sasha VIELLE (junior -48kg), qualifiée pour la finale.

Abdelatif DAAOUFA (junior -61kg), éliminé au 1er tour.

Amir ZOUAOUI (junior +76kg), éliminé en quart de finale.

Celya RETORY (junior -59kg), qualifiée pour le bronze.

Anne-Coralie KEITA (junior -66kg), éliminée au 1er tour.

Larnaca J02 : suivez les Français en direct
France Karaté

Les 50èmes championnats d’Europe cadets, juniors et U21 sont diffusés en live. Suivez les Français en direct sur les tatamis de Chypre :

> Voir les directs

Larnaca J01 : les résultats
France Karaté

Anis TAKLIT (cadet -57kg), qualifié pour le bronze.

Léo LAMBERT (cadet -52kg), éliminé en repêchages.

Sacha BOISNET (cadet -63kg), éliminé en repêchages.

Adam TADJER (cadet +70kg), éliminé au 2ème tour.

Monica ARZUMIAN (cadette -54kg), éliminée au 2ème tour.

Eva LIVET (cadette +61kg), éliminée au 2ème tour.

Kenzy DONA (cadet -70kg), éliminé au 2ème tour.

Imène ARIOUAT (cadette -61kg), éliminée au 2ème tour.

Lola COCHARD (cadette -47kg), éliminée au 1er tour.

Maï-Linh BUI, Manon ROS, Ninon VAUCELLE-SPELLE (kata éq.), qualifiées pour la finale.

Lucas HOFFMANN, Liam GRÉGOIRE, Tom PELTIER (kata éq.), qualifiés pour le bronze.

Kethleen VINCENT (kata indiv. U21), éliminée au 2ème tour.

Fabien TRAN (kata indiv. U21), qualifié pour le bronze.

Haroun RAMDAN (kata indiv. cadet), éliminé au 2ème tour.

Maï-Linh BUI (kata indiv. junior), qualifiée pour le bronze.

Ines ORDONEZ (kata indiv. cadet), qualifiée pour le bronze.

Lucas HOFFMANN (kata indiv. junior), éliminé au 2ème tour.

Larnaca J01 : suivez les Français en direct
France Karaté

Les 50èmes championnats d’Europe cadets, juniors et U21 sont diffusés en live. Suivez les Français en direct sur les tatamis de Chypre :

> Voir les directs

Championnats d’Europe Jeunes, programme et engagés
France Karaté

Les 50èmes championnats d’Europe cadets, juniors et U21 débutent ce vendredi 3 février. Découvrez le programme de la compétition et les engagés français. La compétition sera à suivre en live sur YouTube.

> Le direct

> Le programme

> Les Français engagés

Championnats d’Europe Jeunes
France Karaté

Découvrez les premiers pas de nos jeunes pousses française à Larnaca (Chypre), à quelques jours du début des championnats d’Europe cadets, juniors et U21.

> Voir les photos

L’association Fight For Dignity recrute des enseignantes de karaté !
Actualités

Vous souhaitez rejoindre l’aventure Fight For Dignity ? L’association recrute deux enseignantes de karaté à Rennes et à Paris. Découvrez toutes les informations et les fiches de postes.

> Télécharger la fiche de poste – Rennes

> Télécharger la fiche de poste – Paris

Un tatami pour tous
Actualités

La première édition de “Un tatami pour tous“, la journée en faveur de l’inclusion et du handicap va voir le jour le samedi 18 février 2023 au Gymnase Jean Blot à Courbevoie. Au programme : initiations, démonstrations et table ronde.

> Plus d’infos

Articles relatifs

05 Fév 2023 Championnats d’Europe Jeunes : 11 médailles pour la France Découvrir
04 Fév 2023 Championnats d’Europe Jeunes : le programme des finales Découvrir
03 Fév 2023 Larnaca J02 : suivez les Français en direct Découvrir
02 Fév 2023 Larnaca J01 : suivez les Français en direct Découvrir