Catégorie sélectionnée : Yoseikan Budo
En route vers les championnats de France Yoseikan Budo31 janvier 2019
Yoseikan Budo
©FFK
Au mois d’Avril, le Championnat de France Yoseikan Budo réunira 300 compétiteurs de la catégorie Pupille à Sénior. Explications sur les modalités de sélections. ©FFK Le championnat de France est organisé selon la même réglementation que celle des championnats du monde. L’objectif est la polyvalence car il faut être capable d’être performant dans l’atelier bâtons et l’atelier pieds, poings, projections, sol. En 2019, la réglementation évolue : En cas d’égalité entre les deux compétiteurs, un nouvel atelier bâton pieds poings projections permet les départager. Le sélectif en région Les championnats régionaux constituent la première étape de ce parcours. Un championnat régional sélectif permet aux deux premiers de chaque catégorie de participer au championnat de France. Il y aussi les équipes régionales qui se rencontrent aux bâtons par équipe. La coupe de France, l’étape déterminante La coupe de France permet aux spécialistes en bâtons ou en combat de tirer leur épingle du jeu. Les inscriptions aux ateliers sont en effet libres. Contrairement aux championnats de France, il n’y a pas de compétition sélective. Chacun compétiteur peut donc montrer son potentiel et décupler ses chances de sélection pour les prochaines échéances. Rappelons que deux formats sont définis pour cette compétition. Le combattant peut être vainqueur de la coupe de France en bâtons ou en combat (pieds, poings, projections, sol). Dans chaque catégorie, une rencontre kata sera établie. Viser plus loin… La sélection des compétiteurs s’effectuera tout au long de cette saison 2018/2019. C’est pourquoi, il est important que tous les compétiteurs souhaitant…
Séminaire des enseignants : Zone Nord30 janvier 2019
© FFK
Le séminaire des enseignants zone nord s’est déroulé à Méru le dimanche 20 janvier dernier. La même formation que celle programmée en zone sud a été effectuée auprès de 40 participants. © FFK Le séminaire débutait par un échauffement global en utilisant un récent kata : le « Yoseikan Juppo ». Les groupes se sont ensuite formés autour de Thierry Aubian, entraîneur de la sélection national et Nordine Boumahammed, responsable national de l’arbitrage pour la partie sportive, dans le deuxième dojo ; ils ont informé les enseignants des nouvelles modifications du règlement d’arbitrage et formé à la préparation des athlètes pour répondre au mieux à ces modifications. Les autres participants étaient avec Jean Pierre Pichereau et Kyoshi Mochizuki pour la partie Yoseikan Iai Kenjustu. A l’unanimité, les participants de ce groupe ont choisi d’apprendre ou de se perfectionner au maniement du sabre. En effet, la pratique du sabre est effectuée uniquement sur les applications techniques au boken pour les premiers « dan ». Le repas convivial organisé par le Budokan Méru a permis à tous de reprendre de l’énergie avant les ateliers Yoseikan Aiki et pédagogie enfant. Durant l’après-midi les nombreux outils pédagogiques proposés par Gilles Chevrier et le Maitre Hiroo Mochizuki ont ravi les stagiaires. Près de 100 enseignants et assistants se sont retrouvés sur ces événements marquants de la saison. Prochain rendez-vous Yoseikan Budo : la coupe de France le 23 et 24 février 2019. © FFK © FFK
Retour sur le séminaire des enseignants Yoseikan Budo zone Sud15 janvier 2019
Yoseikan Budo
© FFK
Dimanche 13 janvier, sous le soleil d’Occitanie, s’est déroulé le séminaire des enseignants zone sud au Centre National d’Entrainement de Castelnau-le-Lez. Près de 60 stagiaires de la région Centre et du Sud de la France ont été accueillis chaleureusement par Thierry Masci, cadre technique régional et les experts Yoseikan Budo pour ce premier événement de l’année 2019. © FFK Quatre thématiques ont été proposées, permettant à chacun de se former en fonction de ses envies, de sa pratique et de ses besoins. La matinée a démarré avec un échauffement global puis deux groupes se sont mis en place. Le premier groupe dirigé par Nordine Boumahammed expert et responsable de l’arbitrage, et David Coulon, entraîneur de la sélection nationale, a travaillé sur le thème de la compétition. Ce fut l’occasion parfaite pour mettre à jour les enseignants sur les modifications de la réglementation, revoir les rôles et missions des coachs et de développer des axes de travail pour les compétiteurs. Le second groupe mené par Jean Pierre Picherau expert fédéral et Kyoshi Mochizuki, s’entrainait sur la partie Yoseikan Iaï Kenjustu. Cet atelier a permis à chacun de corriger ou d’apprendre des katas d’armes traditionnelles. Plusieurs groupes se sont formés, un sur le Tonfa, un autre sur le sabre, sur les nunchaku ou encore sur le boken. L’après midi, deux choix s’offraient aux stagiaires ; Soit, le perfectionnement sur la partie Yoseikan Aiki dirigé par le Maître Hiroo Mochizuki avec des pistes de développement pédagogique basés sur l’utilisation de l’inertie du déplacement du partenaire afin d’optimiser…