Catégorie sélectionnée : Yoseikan Budo
350 compétiteurs pour les France du Yoseikan !24 avril 2018
Yoseikan Budo
© Vanwinghe Marianne / FFK
Les 7 et 8 avril derniers, les pratiquants de Yoseikan Budo avaient rendez-vous à Lyon, dans la Maison du Judo, lieu où se déroulaient les championnats de France de la discipline. Pour l’occasion, ce ne sont pas moins de 350 compétiteurs qui ont fait le déplacement, preuve de la bonne santé de la discipline. Bilan. © Vanwinghe Marianne / FFK Ouvert depuis cette année aux catégories pupilles et benjamins, cet événement était programmé sur deux journées. Ainsi, les juniors et seniors étaient à l’œuvre dès le samedi matin, et ce pour toute la journée, tandis que les catégories jeunes, allant de pupille à cadets se réalisaient le lendemain, dimanche 8 avril. « Cette année, la commission du Yoseikan Budo à souhaiter ouvrir ses compétitions nationales aux catégories pupilles et benjamins, du fait de notre bon développement et de la mise en place d’une compétition annuelle supplémentaire (la coupe de France des 27/28 janvier derniers, ndlr.). Le fait d’avoir une manifestation en plus, permet d’alléger les programmes, et d’ainsi couvrir plus de catégories », explique Kyoshi Mochizuki, référent du Yoseikan Budo. Au nombre de 350, les compétiteurs présents, venus des quatre coins de l’hexagone, étaient soutenus par un fervent public. « Les tribunes étaient vraiment pleines, et les spectateurs n’ont pas hésité à faire du bruit et à encourager les compétiteurs ! L’ambiance était très bonne, familiale comme toujours, et très enjouée. » Une ambiance joyeuse grâce au public, mais aussi très respectueuse grâce aux coaches et aux compétiteurs eux-mêmes, « qui ont fait preuve d’un grand…
Un début d’année réussi pour le Yoseikan16 février 2018
© Yann Fauchez
Près d’une centaine d’assistants et enseignants se sont réunis sur les deux séminaires zone nord à Meru (60) le 14 janvier et zone sud au Centre National d’Entraînement de Castelnau (34) le 4 février dans une ambiance familiale. Les interventions de cinq experts et des entraîneurs de la sélection nationale ont été très appréciés des stagiaires. Entre ces deux regroupements s’est déroulé la coupe de France le 27 et 28 janvier à Vitrolles où se sont rencontrés plus de deux cents compétiteurs. Les combattants des catégories pupille et benjamin ont participé pour la première fois à une compétition nationale.Leur jeune âge ne les a pas empêcher de faire preuve de courage et de ténacité pour tenter de remporter la coupe. © Yann Fauchez Le prochain rendez-vous des compétiteurs sera à Lyon les 7 et 8 avril pour le championnat de France. > Résultats de la coupe de France > Galerie Photos
Une coupe de France pour le Yoseikan Budo !12 janvier 2018
Yoseikan Budo
© Etienne Laurent / FFK
Pour sa toute première édition, la coupe de France de Yoseikan Budo se tiendra à Vitrolles (Bouches-du-Rhône) les samedi 27 et dimanche 28 janvier. Ce sont plus de 200 compétiteurs qui sont attendus, dont certains issus de deux nouvelles catégories auparavant non-représentées au niveau national… Explications. © Etienne Laurent / FFK En constant développement, la discipline du Yoseikan Budo aura cette année, en plus de son traditionnel championnat de France, une nouvelle formule de compétition, à savoir une coupe de France. Un événement supplémentaire proposé par souci de lisibilité. « Sur le championnat de France, les compétiteurs peuvent s’inscrire en multi-ateliers, qui consiste en l’enchaînement de trois ateliers. Notre volonté était donc de mettre en place une manifestation qui se concentre uniquement sur les ateliers spécifiques. Ce sera désormais le cas par le biais de cette coupe de France. En ce sens cela sera plus lisible pour les compétiteurs, d’une part, mais aussi pour les accompagnants et spectateurs… » confie Kyoshi Mochizuki, référent national du Yoseikan Budo. Autre nouveauté cette année, la possibilité pour les pupilles et benjamins de participer à des compétitions nationales. « Notre développement actuel nous permet de mettre en place un événement supplémentaire et d’ouvrir nos compétitions à de plus jeunes pratiquants, il fallait donc en profiter. Par ailleurs, ces deux catégories devraient être bien représentées, au vu du nombre d’inscrits pour le moment ! » Si Kyoshi Mochizuki confie que les participants « seront majoritairement issus du sud de la France, il ajoute que, l’ensemble de l’hexagone devrait être représenté. Nous…