Catégorie sélectionnée : Karaté pour tous
Para-Karaté, de la qualité technique !20 juin 2017
Para-Karaté
© Denis Boulanger / FFKDA
La coupe de France para-karaté s’est déroulée le dimanche 18 juin dernier au stade Pierre de Coubertin. Cette compétition, qui avait lieu en marge du championnat de France kata vétérans, était répartie en trois catégories, à savoir, athlètes handicapés moteur (1ère division) / athlètes handicapés fauteuil / athlètes handicapés visuel (non et malvoyant). © Denis Boulanger / FFKDA © Denis Boulanger / FFKDA Malgré une participation restreinte – seuls trois compétiteurs étaient engagés – la qualité technique était au rendez-vous. « Charlène, Mélanie et Jordan ont montré qu’ils n’avaient rien à envier aux pratiquants valides » confie Alain Georgeon, responsable de la commission nationale de para-karaté. Le format de la compétition voulait que les participants s’affrontent sous forme de poule. Chacun a ainsi pu présenter deux kata, pour le plus grand plaisir du public « qui les a applaudi chaleureusement, en cœur avec les compétiteurs vétérans ! » Les trois participants du jour, Mélanie Sauce, engagée dans la catégorie handicapés visuel, Charlène Odin et Jordan Fonteney, engagés chez les athlètes handicapés moteur (1ère division) féminines pour la première, masculins pour le second, se sont ainsi opposés les uns aux autres dans une seule et même poule, du fait de la participation restreinte. Plus habitué aux grands rendez-vous, Jordan Fonteney, qui avait participé aux mondiaux de para-karaté de Brême (2014) et Linz (2016) sort vainqueur de cette poule. Un talent technique reconnu par Alain Georgeon, qui ajoute que « les filles n’ont pas démérité pour autant ! Charlène semble d’ailleurs destinée à une carrière prometteuse. » © Denis Boulanger…
Stage National K. Martial / Énergie Interne2 juin 2017
Karaté
© Stéphane Fauchard / FFKDA
Guy Sauvin, 8ème dan, et Bernard Sautarel, 5ème dan, dispenseront un stage national de Karaté Martial / Energie interne, les 1er et 2 juillet 2017 au Centre National d’Entraînement de Castelnau-le-Lez (Hérault). © Stéphane Fauchard / FFKDA Pour animer ce stage, deux pointures du karaté français. Bernard Sautarel, spécialiste du travail énergétique, et Guy Sauvin, expert du karaté martial. Ce stage, axé sur le travail de l’énergie interne, rencontre toujours un vif succès avec en moyenne 80 participants par session. Un attrait que Guy Sauvin explique par le fait qu’il y a un vrai public qui recherche une pratique sur le long terme plutôt que la performance. « Quand on a une pratique du karaté étendue sur toute sa vie, il arrive forcément un moment où l’on perd en condition physique et force musculaire. La solution pour palier à cela est de substituer la force musculaire par le travail énergétique » expose G. Sauvin. Et d’ajouter « il y a différents points d’entrées dans le corps par lesquels on peut faire passer l’énergie. Une fois qu’ils sont identifiés, il faut appliquer cette énergie dans les techniques. » Ouvert aux pratiquants à partir de la ceinture marron, ce stage « exige des connaissances techniques de la part des stagiaires » explique G. Sauvin, qui ajoute que « la recherche de performance n’est pas la priorité, il s’agit de leur offrir des solutions pour continuer de pratiquer malgré l’avancée dans l’âge. » D’abord divisés en deux groupes, en fonction du niveau de chacun, les participants pourront également bénéficier de l’expérience…
Du karaté au Stade de France !19 mai 2017
Karaté pour tous
© DR / FFKDA
A l’occasion de la « Journée Evasion » mise en place, le mercredi 10 mai, pour les enfants issus des CHU, cliniques, IME ou encore d’autres associations, le Stade de France s’est transformé en un lieu multisports ! Une journée au cours de laquelle le karaté était représenté et a connu un vif succès ! © DR / FFKDA La « Journée Evasion », créée en 2014 pour fêter les 10 ans de la semaine du sport à l’hôpital, a pour but d’offrir aux enfants et à leurs familles, un moment d’évasion par le biais d’une journée d’animations sportives et de découvertes, en dehors des structures médicales. Une action, mise en place par le collectif Premiers de Cordées, et qui cette année, était placée sous le signe de l’olympisme et de la candidature olympique et paralympique de Paris 2024. Au total, une vingtaine d’activités étaient proposées, parmi lesquelles l’athlétisme, volleyball, tennis, golf, gymnastique, rameurs, handball, judo, lutte, et karaté, pour ne citer qu’eux. Concernant le karaté, l’animation, qui avait lieu de 10h à 18h, revenait à Serge Serfati, 8ème dan et expert fédéral, accompagné par Christophe Esteban, 6ème dan, Thierry Mueller, 2ème dan, Agnès Cardron, 1er dan et Karen Saint-Patrice, 4ème dan. Les cours proposés, de trente minutes et à destination de groupes composés d’une vingtaine d’enfants, se sont ainsi enchainés tout au long de la journée. « Nous avons proposé six cours le matin, et cinq l’après-midi » explique Serge Serfati. Parmi les exercices à réaliser, « des mouvements ludiques de stabilité et de réactivité visuelle, afin de…