Karaté

Karaté

Le Karaté est un art martial japonais qui tient son origine de l’île d’Okinawa. Il consiste en l’utilisation de techniques à la fois offensives et défensives faisant appel à toutes les parties du corps : mains, pieds, etc.

Signification des mots : kara = vide ; te = main ; do = la voie, soit : « la voie de la main vide ».

Les compétitions de karaté se font sous deux formes :

  • Combat : En japonais, on le nomme « Kumite ». Le combat de compétition oppose deux athlètes durant un temps donné sur un tatami. Chaque athlète est équipé de protections et d’une ceinture de couleur (rouge ou bleue) afin de bien les différencier. (Voir la vidéo « Qu’est ce que la Karaté Combat ? »)
  • Kata : Il s’agit d’un enchainement de mouvements qui suit un diagramme bien défini. Son origine forme un corps de techniques qui est immuable et qui traverse le temps de manière inchangée. L’athlète effectue un enchaînement de mouvements contre plusieurs adversaires qui est noté selon des critères précis (précision, vitesse, etc.). Il existe deux types de compétitions en kata : individuel et par équipe (3 athlètes représentent une même équipe et effectuent le kata simultanément). (Voir la vidéo « Qu’est ce que le Karaté Kata ? »)
  • Karaté
  • Karaté
  • Karaté

Actualités

© Stéphanie Gouiran / FFKDA
29-09-2016
Si l’Open d’Hambourg se déroulait le week-end du 24 et 25 septembre, cette compétition internationale n’était pas l’unique à prendre place sur ces deux jours. Dans l’hexagone, deux manifestations majeures avaient également lieu, à savoir la Le Hetet Cup le samedi, et la Milon Cup le dimanche. Retour. © Stéphanie Gouiran / FFKDA Grande nouveauté cette saison, les deux compétitions ont été rassemblées sur un même week-end. Minimes, Cadets, Juniors et Seniors, se sont ainsi réalisés tout au long de ces deux journées, les combattants le samedi, et les techniciens le dimanche. Bien que la compétition ait eu lieu à Nîmes (30), ce nouveau format a notamment permis une belle présence du public, qui remplissait la quasi-totalité des tribunes, aussi bien le samedi que le dimanche. « Une seule journée suffit », confie M. Alves-Pires, secrétaire général de la FFKDA, et présent sur place. « Ce format est dense mais…

Les 4 dernières actualités