Karaté

Karaté

Le Karaté est un art martial japonais qui tient son origine de l’île d’Okinawa. Il consiste en l’utilisation de techniques à la fois offensives et défensives faisant appel à toutes les parties du corps : mains, pieds, etc.

Signification des mots : kara = vide ; te = main ; do = la voie, soit : « la voie de la main vide ».

Les compétitions de karaté se font sous deux formes :

  • Combat : En japonais, on le nomme « Kumite ». Le combat de compétition oppose deux athlètes durant un temps donné sur un tatami. Chaque athlète est équipé de protections et d’une ceinture de couleur (rouge ou bleue) afin de bien les différencier. (Voir la vidéo « Qu’est ce que la Karaté Combat ? »)
  • Kata : Il s’agit d’un enchainement de mouvements qui suit un diagramme bien défini. Son origine forme un corps de techniques qui est immuable et qui traverse le temps de manière inchangée. L’athlète effectue un enchaînement de mouvements contre plusieurs adversaires qui est noté selon des critères précis (précision, vitesse, etc.). Il existe deux types de compétitions en kata : individuel et par équipe (3 athlètes représentent une même équipe et effectuent le kata simultanément). (Voir la vidéo « Qu’est ce que le Karaté Kata ? »)
  • Karaté
  • Karaté
  • Karaté

Actualités

© DR
26-05-2016
La Coupe de France de Kobudo Sportif, anciennement appelé « Genbudo » s’est déroulée le samedi 21 mai au gymnase Elisabeth, à Paris. Cette compétition était ouverte aux catégories allant de poussin à vétéran. © DR Ils étaient quelques 170 participants à s’être déplacés pour cette Coupe de France de Kobudo Sportif. Une forte participation qui regroupait 17 clubs d’horizon divers issus de 8 régions différentes. Les compétiteurs, qui venaient du Kobudo Traditionnel, mais aussi du Krav Maga, du Karaté ou encore du Yoseikan Budo sont tous repartis avec un large sourire, preuve de leur satisfaction d’avoir pris part à cette première compétition du genre. L’accent a par ailleurs été mis sur l’arbitrage, qui a été encensé. Pascal Guillot, responsable de la Commission du Kobudo Sportif, explique cela du fait que « [l’] arbitrage sportif simplifié et réactif ne provoque que très peu d’erreur ! » M. Alcino Alves Pires,…

Les 4 dernières actualités