Stage en hommage à Maître Kase
Stage fédéral gratuit

Stage en hommage à Maître Kase

17 novembre 2014 - Karaté

Pour les 10 ans de la disparition de Maître Taji Kase, la Fédération organise un stage gratuit, animé par Jean-Pierre Lavorato, le dimanche 30 novembre 2014 :

Affiche - Stage en hommage à T. KaseStage gratuit de Karaté – « Hommage à Maître Taiji Kase »

le dimanche 30 novembre 2014 de 10h00 à 12h00
animé par J.-Pierre Lavorato, 9ème dan Expert fédéral
Ouvert à tous les licenciés FFKDA

Gymnase Annexe Carpentier
81 boulevard Massena
75013 PARIS

Renseignements :
Jean-Pierre Lavorato – 06 08 53 78 34

 

Zoom sur… Taiji Kase

Taji Kase
Sensei Taiji Kase • © D.R.

Taiji Kase (1929-2004) est né à Tokyo. Sous l’influence de son père, il commence le judo à l’âge de 5 ans. C’est un garçon au tempérament calme et qui adore la lecture. C’est en février 1944, à l’âge de 15 ans, qu’il commence le karaté après avoir découvert le livre de Gichin Funakoshi. Son fils, Yoshitaka l’accepte en tant que nouveau membre du karaté Shotokan, malgré son jeune âge. En mars 1945, il entre à l’Académie navale impériale du Japon où il restera jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale. La mort de sensei Yoshitaka Funakoshi en novembre 1945 fut un véritable choc pour Taiji Kasé qui le considérait comme son seul professeur. Depuis lors, il ne cessera de poursuivre sa voie du karaté, un karaté tout en force et en rapidité, où le travail mental occupe une grande place. Puis, il intègre l’Université de Senshu en 1947. Il fait partie du club de karaté de son école et devient le capitaine de l’équipe.

 

Diplômé en 1951, il commence à travailler dans une grande maison d’édition japonaise tout en continuant à s’entrainer au karaté matin et soir. C’est ainsi qu’il rejoint la JKA en 1956 dont le chef instructeur est sensei Nakayama. Les autres instructeurs sont sensei Nishiyama et sensei Okazaki et entraînent de jeunes instructeurs tels que M. Yanase, M. Kanazawa ou encore M. Mikami.

En mars 1964, il part en Afrique du sud pendant 3 mois à la demande du gouvernement sud-africain. Puis, en 1965, il est nommé à la tête d’une délégation d’instructeurs, envoyée par le gouvernement japonais, pour propager le karaté dans le monde. Composée notamment de sensei Enoeda, sensei Kanazawa et sensei Shirai. De février à octobre 1965, ils effectuent de nombreuses démonstrations à travers l’Europe, l’Afrique du Sud et les Etats-Unis qui le conduiront à s’installer en France avec sa famille à partir de 1967 pour y enseigner le karaté. A partir de 1976, il multiplie ses stages à l’étranger et à travers le monde.

Il fonde notamment en 1989 la W.K.S.A (World Karate Shotokan Academy) avec sensei Shirai destinée à l’enseignement des ceintures noires et des professionnels du Karaté-do Shotokan.