La Self-Défense, une discipline accessible à tous
Apprendre à se défendre

La Self-Défense, une discipline accessible à tous

13 septembre 2016 - FFK

De plus en plus plébiscitée, la Self-Défense attire aujourd’hui un public très varié, dont l’objectif commun est d’apprendre à se défendre, et ce de manière simple et efficace. Pratiquée par près de 24% de nos licenciés, à travers nos divers arts martiaux, la Self-Défense est peut-être la discipline qui vous correspond…

© Denis Boulanger / FFKDA
© Denis Boulanger / FFKDA

Qu’est-ce que la Self-Défense ?

La Self-Défense, ou défense personnelle, est une pratique ouverte à tous les publics, du débutant à l’expert en arts martiaux, et ce quel que soit le sexe. Il s’agit d’une discipline préparatoire à une éventuelle agression, dont la gestion de la distance et l’apprentissage de techniques efficaces sont des éléments clés.

La Self-Défense a pour but d’apprendre aux pratiquants à savoir réagir à toutes situations potentielles, avec ou sans arme, afin qu’en cas d’agression la réponse soit de l’ordre du réflexe spontané. L’esprit de la Self-Défense est de pouvoir se protéger, mais toujours dans un esprit citoyen et sous couvert de la loi. Il s’agit de pouvoir réagir à différents angles d’attaques (de face, de côté, par derrière) ainsi qu’à tous types d’assauts (tiré, poussé, étranglé, encerclé, saisi…). Enfin, l’un des éléments majeurs de la discipline, est l’apprentissage de la confiance en soi.

En fonction de l’art martial choisi, la Self-Défense peut prendre des aspects différents. D’abord, parce que chaque enseignant à sa propre personnalité et sa propre expérience martiale, mais aussi parce que selon la discipline, le travail n’est pas le même. Ainsi, là où les Arts Martiaux Vietnamiens utilisent des armes historiques, telles que des règles, le Kali Eskrima utilisera essentiellement le bâton ou le couteau, ou encore, à l’instar du Krav Maga, des objets du quotidien (journal plié, stylo, parapluie…).

Le Karaté Défense Training, pour sa part, est une méthode efficace et dynamique dont la pratique se réalise à travers des percussions, des mises en situation et des amenés au sol, ainsi qu’un entraînement physique adapté, où le cardio est essentiel. Cette discipline, au-delà d’être de la Self-Défense, permet l’apprentissage de la riposte. Grâce à l’absence de contraintes techniques et/ou conventionnelles, débutants comme experts peuvent le pratiquer et apprendre à se défendre très rapidement.

Au sein de la FFDKA, les diverses disciplines incluant la Self-Défense sont « cousines ». Bien que leurs origines soient différentes, leur objectif est commun. Cela permet que chacun trouve sa voie et l’art martial qui lui correspond. Il n’y a pas une forme type de Self-Défense étant donné qu’il s’agit d’une pratique transversale à l’ensemble de nos arts martiaux.

Parmi les avantages que procurent la Self-Défense, on trouve le fait de ne pas avoir à suivre un apprentissage long, comme dans d’autres arts-martiaux traditionnels. Cette pratique permet de savoir se défendre sans devenir un expert dans chaque discipline martiale dont proviennent les techniques. Grâce à une méthode simple et efficace, il vous est possible dès les premiers cours, d’apprendre des techniques basiques de défense.

Outre la Self-Défense, on peut également apprendre à réagir en cas d’attaque d’une tierce personne. En effet parmi les éléments majeurs de l’apprentissage, on retrouve le fait de savoir se désaxer, se protéger d’une attaque, mais aussi protéger un tiers.

Les disciplines de Self-Défense à la FFKDA

Aujourd’hui, plusieurs disciplines de la FFKDA incluent de la Self-Défense :