Evreux accueillait les compétitions nationales du Wushu
Wushu

Evreux accueillait les compétitions nationales du Wushu

23 mars 2018 - Wushu / Arts martiaux Chinois

Les 17 et 18 mars, Evreux était le théâtre du championnat de France de Taolu moderne et de la coupe de France de Taolu traditionnel. Un week-end lors duquel minimes, cadets, juniors, seniors et vétérans se sont confrontés dans 5 disciplines différentes. Bilan.

© Denis Boulanger / FFK
© Denis Boulanger / FFK

Un championnat de France Taolu moderne et une coupe de France de Taolu traditionnel… Quelle différence demanderont certains ? Xavier Guichard, responsable des Disciplines Associées au sein de la FFK explique que « le taolu moderne est représenté en championnat du Monde. Il s’agit d’une forme plus sportive issue du traditionnel, pour laquelle il y a des qualifications de sportifs de Haut Niveau, à l’inverse du taolu traditionnel. En effet, pour ce dernier il s’agit plus d’un art martial, où il y a un esprit et une philosophie inhérente. Le taolu traditionnel est bien plus diversifié en termes de styles et permet l’expression de toute les facettes de la pratique, avec une exigence technique martiale. » 

La réunion de ces deux compétitions sur un même week-end était donc logique, puisqu’il s’agit d’une seule et même discipline, scindée en deux grandes familles. Ainsi, et malgré le retour de la neige ces 17 et 18 mars, ce sont 240 compétiteurs, issus de 13 régions, qui se sont rendus à la salle omnisports d’Evreux, afin de tenter de décrocher le précieux métal doré sous le regard des entraîneurs nationaux, Léo Benouaich, Lin Hou ainsi que Xiaofen Fang conseillère auprès de la Direction technique nationale.

Les catégories minimes, cadets et juniors ont été particulièrement scrutées en vue des prochains championnats du monde juniors de juillet 2018 au Brésil.

Avec 5 disciplines différentes, modernes et traditionnelles, internes comme externes, les participants à ces deux événements ont réalisé « de manière générale de belles prestations chorégraphiées. Le niveau technique était bon, et ce de manière générale. » L’ambiance, dynamique et festive en tribunes, était très respectueuse sur les tapis.

Plusieurs membres de la Commission Nationale Wushu étaient présents pour assister aux prestations des meilleurs pratiquants français, tout comme M. Alves Pires, Secrétaire Général de la FFK. A noter la venue de Mme Leseigneur, vice-présidente du conseil départemental de l’Eure, et adjointe au maire de la ville d’Evreux en charge des sports et des transports.

Stéphane Molard, membre de la CN Wushu et arbitre confie par ailleurs, qu’il s’agissait d’une « belle compétition, avec une bonne ambiance et un public qui a répondu présent. ».