Catégorie sélectionnée : Karaté
L’ESPRIT DU WADO-RYU27 février 2019
Karate
banner-wado-home
Quatre enseignants en prise avec le développement de la discipline. Coupe de France en Savoie pour le « wado » en cette fin février. Des médailles et des performances, mais aussi, toujours, l’expression du style d’Hironori Ôtsuka dont les professeurs assurent l’héritage, comme en témoignent Marjorie Lock (5e dan, Karaté Do Sarralde), Didier Braillon (5e dan, Karaté Club Albens), Cédric Cattanéo (3e dan, Wado Sho Karaté Club Roquevaire) et Richard Hény (6e dan, Karaté Club de La Ravoire). à Lire sur le mag L’esprit du wado-ryu
Orléans accueille l’Open International jeunes fin mars25 février 2019
Karaté
Archives - Xavier De Torres - FFK
Le « Budokan Karaté Orléans » organise du 23 au 24 mars 2019, la douzième édition de l’Open International Jeunes de la région Centre Val de Loire. Cette compétition internationale est réservée aux combattants des catégories d’âge suivantes : Pupilles, Benjamins, Minimes, Cadets et Juniors. Archives – Xavier De Torres – FFK Pour les clubs français, les inscriptions se font sur l’espace réservé à cet effet sur le site internet de la Fédération, alors que les clubs étrangers devront réaliser leur inscription directement sur sportdata. Avec 1 040 compétiteurs inscrits en 2017, et près de 1 300 l’année dernière, cette épreuve inscrite au calendrier de la Fédération Française de Karaté espère battre un nouveau record. Informations : Samedi 23 et Dimanche 24 mars 2019 Complexe Sportif de la Source – Rue Alain Fournier / 45100 Orléans Renseignements : pbaillon@hotmail.com / 06.14.30.34.70 / 02.38.62.46.85 Entrée spectateur gratuite Bulletin    
Des nouveaux titres pour les arbitres français aux examens internationaux !25 février 2019
Arbitrage
© Denis Boulanger / FFK
En marge des championnats d’Europe Jeunes d’Aalborg (Danemark) et de la Karaté 1 Premier League de Dubaï (Émirats Arabes Unis), un autre événement majeur se jouait des deux compétitions, à savoir l’examen de juge et/ou arbitre continental et international. Cinq arbitres français étaient alignés, et sont tous parvenus à valider l’épreuve dans laquelle ils étaient engagés. Un travail de longue haleine qui a porté ses fruits, et qui met en avant les performances de l’arbitrage en France. De gauche à droite : Camille Godefroy, Hugues Micholet, Jacques Djeddi et Jérémy Sutera Sardo © Denis Boulanger / FFK Étaient engagés sur : – L’examen continental EKF : Camille Godefroy, Jacques Djeddi et Jérémy Sutera Sardo – L’examen mondial WKF : David Chereau et Youcef Mezahem Le responsable de la Commission Nationale d’Arbitrage (CNA), Bruno Verfaillie, éprouve une grande satisfaction face à ces résultats. « Ce sont des arbitres qui ont beaucoup travaillé pour réussir les examens. C’est aussi le résultat d’une longue et minutieuse préparation. » Pour ce type d’examen, la sélection et la préparation se font relativement en amont. « Les arbitres sont observés, critiqués et corrigés pendant toute l’année. Fréquemment, ils sont responsables de tatami. La commission peut donc observer leur maîtrise dans la transmission des informations et leur management sur un tatami. Les phases de combats sont nécessaires pour évaluer leur comportement et leur évolution sur une période bien déterminée. Nous les testons, sans leur dire, sur des matchs bien précis, pour voir s’ils arrivent à rester concentrés et à gérer le stress…