Catégorie sélectionnée : Toutes
Paris 2024 : Nous ne lâcherons rien10 mars 2019
Fédération
SLIDE_KARATE2024
Le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques (COJO) de Paris 2024 a reçu ce mercredi 6 mars 2019 à 11h, le Président et le Secrétaire Général de la Fédération Mondiale de Karaté (WKF), Messieurs Antonio Espinos et Toshi Nagura, ainsi que le Président de la Fédération Française de Karaté, M. Francis Didier. Le COJO était pour sa part représenté par son Président, M. Tony Estanguet, par M. Etienne Thobois, le Directeur Général, par M. Jean-Philippe Gatien, le Directeur des Sports et Mme Aurélie Merle, la Directrice des sports adjointe. Voici les réactions des présidents de la fédération française et de la fédération mondiale à la suite de cet entretien qui a duré plus d’une heure. Antonio Espinos, Président de la WKF : « Nous sommes venus à Paris avec l’objectif que le COJO reconsidère sa position par rapport à leur choix de ne proposer que quatre disciplines additionnelles. Nous avons également demandé au COJO d’assurer toute la transparence nécessaire par rapport à ce dossier, pour que nous soient livrés des arguments clairs et objectifs expliquant la sélection des sports. Au bout du compte, nous ressortons de cet entretien sans qu’aucun critère ou raison valable ne nous ait été présenté. Nous nous donnons donc quelques jours de réflexion, pendant lesquels nous allons consulter des experts, et nous lancerons un plan d’action avec un seul et unique objectif : intégrer le karaté à Paris en 2024. Tous les recours possibles seront lancés à partir du moment où ils serviront notre objectif. Nous avons défendu notre famille…
Une histoire d’accomplissement8 mars 2019
Nanbudo
isabelle-amiel
Depuis plus de trente ans, Isabelle Amiel, experte fédérale 6e dan, s’investit dans la pratique du nanbudo. Avec l’envie, toujours intacte, de transmettre son savoir au plus grand nombre et la volonté affirmée d’aider les karatékas féminines à obtenir la place qu’elles méritent. Une voix à la fois souple et exigeante alors que les femmes seront mises à l’honneur cette semaine. à lire sur le mag’ Une histoire d’accomplissement
4e Coupe de France Qi Gong & Trophée National de Taiji Quan8 mars 2019
Wushu
© Léa Bariot-Forquez / FFK
Samedi 2 et dimanche 3 mars, la ville de Pessac en Gironde accueillait la 4e édition de la Coupe de France Qi Gong et le Trophée National de Taiji Quan. Retour sur ce week-end wushu. © Léa Bariot-Forquez / FFK Plus de 120 participants venant de diverses régions de la France ont concouru ce weekend et rapportent de multiples médailles et coupes à leur club respectif. Un grand bravo aux athlètes féminines qui représentent les 2/3 des participants ! © Léa Bariot-Forquez / FFKLa compétition a débuté le samedi après-midi par les épreuves Qi Gong avec passages en individuel sur les 5 Gong Fa codifiés : Ba Duan Jin, Yi Jin Jing, Liu Zhi Jue, Wu Qin Xi et TaiJi Yang Sheng Zhang, puis les passages individuels Gong Fa Libres. Les équipes en « passages codifiés » et le programme libre ont clôturé cet après-midi de représentation. Avec 8 ligues régionales représentées sur la compétition, la Nouvelle-Aquitaine et l’Auvergne Rhône-Alpes se sont démarquées par leur nombre. Le Club de Paris Jing Wu Hui rafle la mise en remportant 8 médailles d’or sur 8 engagés. Le dimanche, place au Trophée National de Taiji Quan avec deux épreuves : le moderne et le traditionnel. En moderne, chaque compétiteur pouvait présenter jusqu’à 2 épreuves individuelles et une épreuve collective (1 épreuve à mains nues, 1 épreuve avec instruments, 1 duilian). Pour le traditionnel, même contraintes avec 2 épreuves individuelles maximales et 1 épreuve collective (1 épreuve à mains nues, 1 épreuve avec instruments, 1 JITI). Des catégories Benjamin…