Catégorie sélectionnée : Toutes
1er Regroupement National Wushu17 janvier 2017
© DR
Le dernier week-end de janvier sera l’occasion, pour les aficionados de Wushu, de se retrouver dans le cadre d’un regroupement national qui leur est dédié. Organisée par la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées, cette manifestation aura lieu au gymnase parisien Elisabeth. © DR Etabli sur deux jours, à savoir les samedi 28 et dimanche 29 janvier, ce regroupement national sera diversifié afin de répondre aux attentes de chacun. En effet, dès le samedi, une formation d’arbitrage sera dispensée, et ce tout au long de la journée. Pour ceux qui préfèrent le contact, un atelier d’apprentissage et de perfectionnement en Sanda, ouvert à partir de la catégorie minime 2ème année jusqu’à la catégorie senior, sera dirigé par les entraîneurs nationaux. Une formule qui s’adaptera également aux techniciens, via un atelier Taolu. Enfin, un atelier QiGong et Taijiquan sera également mis en place. Le lendemain, les enfants pourront à leur tour bénéficier de l’expertise des entraîneurs nationaux, et ce dans la discipline de leur choix, puisque deux stages leurs seront proposés, à savoir au choix un stage de Taolu ou un stage Qingda. L’après-midi, place aux professeurs, qui seront accueillis pour perfectionner leur enseignement, et ce toujours en Taolu ou Qingda. Le QiGong et le Taijiquan seront quant à eux ouverts tout au long du dimanche, et ce à l’ensemble des pratiquants souhaitant participer à ces ateliers. Ce rassemblement, premier du genre, sera l’occasion pour les pratiquants de Wushu de bénéficier d’un contenu varié et de qualité. Regroupement National Wushu…
Bilan de la CDF light et Full Contact Zone Sud16 janvier 2017
Full contact
© Cédric Lambert / FFKDA
La Coupe de France Light et Full Contact Zone Sud avait lieu les samedi 7 et dimanche 8 janvier derniers, à la Crau (83). Cet événement, devenu une référence pour les pratiquants de la discipline, a réuni plus de 430 compétiteurs dans l’établissement sportif La Moutonne. © Cédric Lambert / FFKDA A l’instar des éditions précédentes, le samedi était consacré au light contact. Ils sont plus de 350 à s’être présentés, de la catégorie pupille à vétéran, et issus de divers départements du sud, tels que des Alpes Maritimes, Var, Provence, Bouches-du-Rhône, Hérault, Gard, Midi-Pyrénées, et d’Aquitaine. Les compétiteurs du jour, dont la « qualité technique » a ravi Mohamed Messadaoui, Responsable de la Commission Nationale d’Arbitrage de la discipline, ont pu se réaliser sur 3 surfaces de tatamis, ainsi que 3 rings, spécialement mis en place pour l’occasion. On note « un engouement en nette progression pour cette discipline », même dans le public, puisque c’est sous les yeux d’une assemblée enthousiaste et très fervente dans ses encouragements, que les participants du jour ont pu démontrer leur niveau technique en constante progression. Dès le lendemain, les pratiquants de Full Contact, avaient à leur tour l’opportunité de performer sous les yeux d’un public toujours aussi chaleureux et impliqué. Au nombre de 75, les compétiteurs se sont rencontrés sur 2 rings au sol, avant de passer sur un ring surélevé pour les finales. Hervé Puveland, Président de la ligue organisatrice, à savoir la ligue Côte d’Azur, était présent, pour voir «…
Quarante sélectionnés pour Sofia13 janvier 2017
Haut-niveau
SLIDE_eurojeunes2017
Après plusieurs compétitions de sélection, la Direction Technique Nationale a établi une liste de 40 karatékas (27 en combat et 13 en kata) pour les prochains championnats d’Europe cadets / juniors / espoirs qui se dérouleront à Sofia du 17 au 19 février 2017. Seconde nation l’an passé à Limassol (Chypre), la France se présentera en Bulgarie avec un effectif largement remanié chez les cadets/juniors, en prévision des championnats du Monde qui auront lieu à la fin de l’année. © Denis Boulanger / FFKDA Le week-end dernier à Amiens, se déroulait l’Open de France combat cadets et juniors et la Coupe de France Combat et Kata espoirs. Ces épreuves, les dernières pour déterminer la sélection tricolore « ont donné quelques résultats assez disparates notamment en cadets car sur les 8 athlètes pressentis, 5 ont atteint la finale de leur catégorie mais une seule (Niswa Ahmed en -47kg) parvient à s’imposer lors de l’ultime combat. Cela montre qu’il est toujours compliqué d’être constant et régulier pour ces jeunes âgés de 14 et 15 ans. C’est l’apprentissage du haut-niveau mais les résultats restent malgré tout encourageants. » explique Ludovic Cacheux. Pour les juniors et espoirs en combat, ce week-end devait permettre au staff national « de finaliser la sélection dans un certains nombre de catégories (9 sur 19). Les prétendants ont répondu présents en se hissant pour la grande majorité d’entre eux en finale, ce qui nous a donné de belles confrontations et des performances globales satisfaisantes. » © Denis Boulanger / FFKDA En kata, les…