Catégorie sélectionnée : Nihon tai jitsu
Nihon tai Jitsu / Yoseikan Budo : Les fruits d’un héritage7 mai 2018
© dr / FFK
Les 21 et 22 avril 2018 s’est déroulé pour la première fois dans les prestigieux locaux de l’Insep à Paris, un grand stage réunissant deux écoles d’arts martiaux cousines, le Nihon Tai Jitsu et le Yoseikan Budo. Ce stage, né sous l’impulsion de José PEREZ du Yoseikan Bubo et Laurent LARIVIERE responsable de la Commission Nationale NTJ/FFK, et intitulé « Les fruits d’un héritage » visait en effet à réunir les deux disciplines qui ont pour origine l’enseignement du maitre Minoru MOCHIZUKI. Il a été organisé conjointement par les deux commissions nationales. © dr / FFK Ce stage était dirigé par deux experts fédéraux, Sensei Hiroo MOCHIZUKI 10ème Dan FFK, fondateur du Yoseikan Budo, et Roland HERNAEZ, 9ème Dan FFK, fondateur de la méthode pédagogique du Nihon Tai Jitsu. C’était la première fois que ces deux grands experts des arts martiaux étaient réunis ensemble pour diriger un stage. Plus de 300 participants venant de France, de Belgique, d’Espagne, du Luxembourg et d’Italie ont répondu présents et ont pu suivre l’enseignement de divers enchaînements sur des techniques d’atemi, de luxation, de projection, d’étranglement et de sutemi. Monsieur Francis DIDIER, président de la Fédération Française de Karaté, a accueilli les deux commissions à l’issue de la première journée de stage pour un dîner convivial. Il a également tenu à saluer les stagiaires dimanche en fin de matinée. Laurent LARIVIERE commente « Je tiens également à remercier tous les bénévoles qui ont œuvré au bon déroulement de ce stage mais aussi les différents services de…
Stage national : première édition réussie à Nice13 décembre 2017
Nihon Tai Jitsu
crédits : DR
Les 11 et 12 novembre derniers, s’est déroulé le stage National France Sud à Nice, dans les Alpes Maritimes. Plus de 80 stagiaires venus de tout le sud de la France, mais aussi de la région parisienne, se sont réunis autour des responsables techniques Philippe Avril, 6ème Dan, expert fédéral, et Jean Jugeau, 5ème Dan. Cette année, Philippe Galais, 6ème Dan, n’a pas pu faire le déplacement, excusé et retenu pour des raisons professionnelles au Japon. crédits : DR Les stagiaires ont pu travailler sur les katas supérieurs (Nihon Tai Jitsu Shodan et Nihon Tai Jitsu No Kata Sandan) ainsi que sur des techniques de self défense. Depuis la saison dernière, un professeur de la région organisatrice du stage intervient sur la self défense et/ou sur un travail de recherche personnel. Cette année, Philippe Martin, 5ème Dan, professeur du club Shomen Nice et correspondant NTJ pour la ZID Côte d’Azur et pour la ligue régionale Provence – Alpes Côte d’Azur a donc été sollicité. Ce dernier a décidé de partager son temps d’intervention avec Stéphane Carepa, 5ème Dan deuxième professeur du club Shomen de Nice. Ils ont démontré aux participants diverses techniques de self défense ainsi qu’un travail de recherche personnel sur la déstructuration du corps de l’attaquant dans certaines techniques de luxation. Comme chaque année, une intervention sur le règlement de la coupe de France, qui se déroulera les 10 et 11 mars prochains à la maison du Judo à Lyon (Rhône), était placée sous la direction de Christophe…
Les 60 ans du Nihon Taï Jitsu6 juin 2017
Nihon Taï Jitsu
© Imagin'Arts
Fondée par Roland Hernaez, 9ème dan, la discipline du Nihon Taï Jitsu célébrait cette année ses soixante ans d’existence. Pour l’occasion un stage dédié était organisé les 3 et 4 juin derniers au cœur de la capitale. © Lionel Froidure / www.imaginarts.tv Venus de France, mais aussi de Belgique, Bulgarie, Canada, Espagne, Japon et Suisse, les 200 stagiaires du week-end étaient réunis à l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP). « Un taux de participation très satisfaisant » se réjouit Laurent Larivière, président de la Commission Nationale du Nihon Taï Jitsu. De débutants à confirmés, et de tous âges, les « pratiquants des différents pays ont pu échanger tout au long du week-end dans une ambiance extrêmement chaleureuse. » Le samedi matin, entre 9h et 12h, les participants ont pu jouir de l’expertise de Roland Hernaez, assisté par Philippe Avril et Philippe Galais, tous deux 6ème dan et experts fédéraux. Cette première partie, axée sur la pédagogie enfants, a notamment permis l’étude de kata issus du Nihon Taï Jitsu. L’après-midi, maître Terumi Washizu, 7ème dan de Yoseikan Aikido et venu spécialement du Japon, prenait le relai et ce jusqu’au dimanche soir. Pour sa part, le programme était orienté sur l’utilisation du corps dans des situations de dégagement, avec pour ce faire l’étude de diverses techniques. Parmi elles : le dégagement de poignet, ou Te Hodoki, le dégagement de poignet avec ressaisies, ou Nigiri Gaeshi, ou encore la projection avec utilisation du poids du corps, autrement nommée Sutemi Waza. Enfin, des techniques fondamentales…