Catégorie sélectionnée : Karaté
Une fin de saison en tenue de soirée pour la Martinique !18 août 2017
FFKDA
© DR / FFKDA
Le samedi 1er juillet, à la Villa Chanteclerc de Fort-de-France, le Comité Départemental de la Martinique célébrait ses 40 ans d’existence. Un moment d’échange et de partage hors des tatamis, qui était placé sous le signe de la convivialité. © DR / FFKDA Créé en juillet 1977, le Comité Départemental de la Martinique fêtait ses 40 ans cette année. Une belle aventure qui a vu le comité évoluer et grandir au fil du temps et des différents comités directeurs à sa tête. Forte d’un effectif de licenciés relativement stable depuis plusieurs années (entre 1300 et 1400 adhérents, ndlr.) la Martinique est, depuis novembre 2016, dirigée par Mme Sophie Sorrente. Une nouvelle étape pour ce comité départemental dynamique, puisque c’est la première fois qu’une femme en prend la présidence. Une nouvelle équipe est donc désormais en place avec la ferme intention de « porter sa touche aux actions menées jusqu’à ce jour par le comité, explique la présidente qui ajoute que, c’est déjà le cas avec notamment la cérémonie de fin de saison dont nous avons revu le format, le tout dans une ambiance et un cadre prestigieux, changeant de notre quotidien sur les tatamis ! Chacun avait revêtu sa plus belle tenue de soirée ! » Mme Sorrente, présidente du CD Martinique, entourée par Michel Branchi (gauche) et Gérard Belfit (droite) © DR / FFKDA Cet événement, ils étaient une cinquantaine à y participer. Parmi les invités, « des présidents de club, athlètes ayant fait des podiums nationaux accompagnés par leurs parent, récipiendaires aux grades…
Du nouveau pour les coaches !28 juillet 2017
Karaté
© Frédéric Dupont / FFKDA
Dans le cadre du programme de coaching aux compétitions nationales de karaté pour la saison 2017/2018, un meeting suivi d’un examen national seront organisés. Un examen qui permet de valider son statut de coach pour deux saisons sportives consécutives. Explications. © Frédéric Dupont / FFKDA Deux statuts de coach. Coach catégorie A. Afin de pouvoir coacher lors de l’ensemble des compétitions nationales, et notamment lors des championnats de France, le statut du coach doit être de catégorie A. Pour ce faire, il devra participer au meeting et examen mis en place par la FFKDA. Les récipiendaires se verront attribuer une carte coach personnelle valable deux saisons sportives consécutives. Des prérequis seront toutefois exigés, afin de pouvoir s’inscrire à l’examen. Coach catégorie B. Les coaches de la catégorie B, qui ne seront donc pas passés par le programme mis en place par la FFKDA, pourront coacher lors des coupes de France, Open Adidas et Open de France. Pour cela certains prérequis seront tout de même demandés. Ces coaches, de catégorie B, devront assister au briefing mis en place systématiquement au matin desdites compétitions, et se verront alors remettre une accréditation temporaire, pour le jour et/ou le week-end de compétition concerné. Informations Information générales aux coaches karaté Meeting & examen national coach karaté 2017/2018
World Games : Recchia & Da Costa en Or25 juillet 2017
Haut-Niveau
SLIDE_ALEXANDRARECCHIA_twg
L’équipe de France de Karaté remporte 4 médailles lors de cette 10ème édition des World Games, avec notamment les titres d’Alexandra Recchia (-50kg) et de Steven Da Costa (-67kg). Elle totalise autant de médailles que lors de la précédente édition à Cali et confirme ainsi son rang de nation forte du karaté mondial, puisqu’elle se classe au second rang des pays, derrière le Japon (4 or, 2 argent, 1 bronze) mais devant l’Iran (1 or et 4 argent). Recchia, l’or après l’argent Lors des éliminatoires, dans une poule extrêmement dense composée notamment de Bettina Plank (Aut), Serap Ozcelik (Tur) et Kateryna Kryva (Ukr), la tricolore aux cinq titres mondiaux, s’est parfaitement lancée dans sa compétition. Elle domine tout d’abord l’Autrichienne par le plus petit des écarts, avant de réaliser un match nul face à sa meilleure ennemie, Serap Ozcelik. Sans trembler dans le dernier combat, elle domine finalement l’Ukrainienne Kryva pour se classer à la première place. En demi-finale, la Française rencontre la locale de l’étape, la Polonaise Madgalena Nowakowska, qu’elle domine au terme d’un combat maîtrisé (4/1). En finale, c’est la Japonaise Miho Miyahara qui se dresse devant la tricolore, comme lors des derniers mondiaux à Linz. Et comme lors des derniers mondiaux à Linz, c’est l’avocate qui prend le dessus et s’impose à l’issue d’un combat à rebondissements sur le score de 6/4. Après une seconde place à Cali en 2013, Alexandra Recchia monte cette fois sur la première marche du podium aux World Games et ajoute une nouvelle ligne…