Catégorie sélectionnée : Haut Niveau
Oukhattou et Ahmed gagnent à Venise20 décembre 2018
Compétition
Niswa Ahmed remporte la Youth League (archives) / Denis Boulanger - FFK
A la demande de la Direction Technique Nationale, de nombreux karatékas français avaient fait le déplacement le week-end dernier jusqu’à Caorle, commune située à proximité de Venise, pour la Karate 1 – Youth Cup. Avec plus de 2 600 karatékas engagés et quelques 70 nations représentées, cette épreuve était une belle opportunité pour tous les jeunes tricolores, engagés avec l’équipe de France ou non, de se frotter à ce qui se fait de mieux sur le plan international dans ces catégories d’âge : Minimes, Cadets et Juniors. En cadets, plusieurs karatékas français sont montés sur les podiums sans pour autant s’adjuger le titre. Margot Soulier (-47kg / Impact Karate Club), Thalya Sombe (-54kg / Karate Club Sin Le Noble) Titouan Léger (-52kg / Equipe de France) et Damien De Barros (-57kg / AAS Sarcelles) grimpent sur la troisième marche du podium. Abdelkader Bechiche (-70kg / Karate Club Condé) se hisse pour sa part en finale mais ne trouve pas la solution contre le Russe Oleg Nikiforov. Niswa Ahmed remporte la Youth League (archives) / Denis Boulanger – FFK Plus de réussite en revanche pour les juniors avec les succès de Niswa Ahmed (-48kg / Club Budokan Thiais) et Assia Oukhattou (-59kg / Club Arlésien Karaté Do). La première reste sur une belle dynamique puisqu’une semaine après sa victoire à la Coupe de France Juniors, la membre du Pôle France – Karate 2020, coachée en Italie par Davy et Lolita Dona, remporte une belle victoire sur le plan international. Assia Oukhattou, qui…
Parution de l’ouvrage « JO 2024 : participer ou gagner »12 novembre 2018
Haut niveau
jo2024-m-mauchien-small
Avec la tenue des JO à Paris en 2024, l’occasion est belle de s’atteler à optimiser la haute performance du sport de France. Quel visage et quels virages doit prendre la génération France 2024 pour briller à Paris et viser le podium olympique ? Quelle voie choisir ? Doit-on s’inspirer du modèle anglais ?… Dans son livre, « JO 2024, gagner ou participer ? », Ludovic Mauchien, l’ancien rédacteur en chef de Karaté Bushido et désormais celui de de Karate-K.com, a interviewé 25 acteurs et experts du sport de haut niveau français aux profils disparates, aux parcours différents, aux fonctions diverses, aux histoires variées. Ils sont cadres d’état, champions ou présidents de fédérations, professionnels expatriés, syndicalistes ou universitaires… Ils ont tous un point commun : Ils ont fait du sport de haut niveau leur quotidien. Ils livrent leur vision de la haute performance en France. Disponible sur Amazon, FNAC, 4Trainer
Le projet de détection des jeunes talents est lancé16 octobre 2018
Haut-Niveau
Aurélien Morissard / FFK
Comme évoqué par le Directeur Technique National, Dominique Charré, lors du colloque des Présidents organisé au CNE au mois de Septembre, la Fédération va lancer un projet de détection et de formation des jeunes talents sur l’ensemble du territoire. Les derniers résultats aux championnats du Monde jeunes à Tenerife en 2017 ont révélé un déficit des athlètes engagés sur différents points : la technique, la tactique et le mental. Le constat a également été fait que le mode de détection, basé uniquement sur les résultats des compétitions nationales ne convenait plus et qu’il ne pouvait pas être le seul facteur de sélection en vue des épreuves internationales jeunes de référence. Aurélien Morissard / FFK Aussi, après plusieurs mois de travail, la Direction Technique Nationale a décidé de revoir son mode de détection et de formation des jeunes. Plusieurs objectifs sont prioritaires : Élever le niveau technico-tactique des équipes de France jeunes en détectant les athlètes sur les catégories minimes, voire benjamins 2, sur l’ensemble du territoire. Harmoniser les contenus d’entrainement et de formation pour les entraîneurs de clubs afin d’avoir un discours commun entre les professeurs de club et les coaches de l’équipe de France. Elever le niveau des jeunes combattants dans les ZID et dans les régions via des rassemblements réguliers pour créer une émulation par zone. Dans cette optique, deux premiers rassemblements seront mis en place dans les ZID Provence (17 octobre) et Picardie (24 octobre). Franck Bisson et Alexandre Biamonti, deux membres de la Direction Technique Nationale et entraîneurs…