Catégorie sélectionnée : Haut Niveau
World Games : Recchia & Da Costa en Or25 juillet 2017
Haut-Niveau
SLIDE_ALEXANDRARECCHIA_twg
L’équipe de France de Karaté remporte 4 médailles lors de cette 10ème édition des World Games, avec notamment les titres d’Alexandra Recchia (-50kg) et de Steven Da Costa (-67kg). Elle totalise autant de médailles que lors de la précédente édition à Cali et confirme ainsi son rang de nation forte du karaté mondial, puisqu’elle se classe au second rang des pays, derrière le Japon (4 or, 2 argent, 1 bronze) mais devant l’Iran (1 or et 4 argent). Recchia, l’or après l’argent Lors des éliminatoires, dans une poule extrêmement dense composée notamment de Bettina Plank (Aut), Serap Ozcelik (Tur) et Kateryna Kryva (Ukr), la tricolore aux cinq titres mondiaux, s’est parfaitement lancée dans sa compétition. Elle domine tout d’abord l’Autrichienne par le plus petit des écarts, avant de réaliser un match nul face à sa meilleure ennemie, Serap Ozcelik. Sans trembler dans le dernier combat, elle domine finalement l’Ukrainienne Kryva pour se classer à la première place. En demi-finale, la Française rencontre la locale de l’étape, la Polonaise Madgalena Nowakowska, qu’elle domine au terme d’un combat maîtrisé (4/1). En finale, c’est la Japonaise Miho Miyahara qui se dresse devant la tricolore, comme lors des derniers mondiaux à Linz. Et comme lors des derniers mondiaux à Linz, c’est l’avocate qui prend le dessus et s’impose à l’issue d’un combat à rebondissements sur le score de 6/4. Après une seconde place à Cali en 2013, Alexandra Recchia monte cette fois sur la première marche du podium aux World Games et ajoute une nouvelle ligne…
Les meilleurs sont aux « World Games »24 juillet 2017
Haut-Niveau
SLIDE_florentin_worldgames
Cette 10ème édition des World Games qui a débuté par la traditionnelle cérémonie d’ouverture vendredi dernier à Wroclaw, va clore une saison 2016/2017 riche de nombreux événements internationaux pour les karatékas tricolores. Parmi les 96 karatékas qualifiés (via les championnats continentaux et les championnats du Monde 2016), 8 athlètes sont français : Alexandra Recchia (-50kg), Emily Thouy (-55kg), Lucie Ignace (-61kg), Anne-Laure Florentin (+68kg), Sandy Scordo (Kata), Sofiane Agoudjil (-60kg), Steven Da Costa (-67kg) et Minh Dack (Kata). Le plateau de compétiteurs en Pologne est extrêmement relevé puisque les huit meilleurs karatékas de la planète sont présents dans chaque catégorie. © Denis Boulanger / FFKDA A noter que le format de compétition est différent par rapport à un championnat du Monde ou d’Europe, car les éliminatoires se font sous forme de deux « poules » de 4 athlètes dans chaque catégorie (10 en combat et 2 en kata). Tous les athlètes d’une poule se rencontrent et à l’issue de ces oppositions, les deux premiers de la poule A et de la poule B sont qualifiés pour les demi-finales. Le vainqueur de la Poule A rencontre le second de la Poule B, tandis que le second de la Poule B est opposé au premier de la Poule A. Les vainqueurs des deux demi-finales se qualifient pour la finale, alors que les deux vaincus se disputent la seule médaille de bronze. Pour rappel, Lucie Ignace et Sandy Scordo avaient remporté le titre lors de l’édition 2013 à Cali, alors qu’Alexandra Recchia s’était parée de…
Après Umag, place à la préparation estivale12 juillet 2017
SLIDE_HUGOHEIM
Alors que la Fédération Mondiale de Karaté (WKF) a annoncé officiellement qu’Umag serait l’an prochain le dernier Tournoi Qualificatif pour envisager une participation aux JOJ, cette édition 2017 de la Youth Cup qui s’est tenue les 1er et 2 juillet, a rencontré un franc succès. 65 pays étaient effectivement représentés et plus de 2 000 participants ont foulé les tatamis de la ville Croate. La France repart de cette épreuve avec 2 médailles d’or : Imane Hassouni (Espoir -68kg) venue avec son club, et Hugo Heim (Cadet -61kg) engagé avec l’Equipe de France. © Xavier Servolle – WKF Franck Bisson (entraineur national), présent à Umag avec Alexandre Biamonti (entraineur national) et Pierre Marty Gaubert (Kiné) dresse le bilan de cette compétition : « Nous avons été agréablement surpris par l’engouement suscité par cette épreuve jeune. Beaucoup de nations étaient présentes, avec notamment de nombreux espoirs (-21 ans). Hugo Heim (Cadet -61kg) est bien entendu l’athlète du collectif France qui a marqué les esprits avec sa médaille d’or. Il réalise un parcours parfait en sortant dans les tours d’excellents compétiteurs. Son allonge, sa solidité et son mental ont fait la différence sur cette épreuve. Brahim El Beqqal (Junior -61kg), même s’il ne revient pas de Croatie avec une médaille autour du cou, a démontré des choses intéressantes pour sa première sélection officielle avec l’Equipe de France. Il devra varier davantage sa palette technique à l’avenir. Younesse Salmi (Junior -68kg), par manque d’expérience se fait sortir sur une erreur tactique. C’est d’ailleurs ce…