Catégorie sélectionnée : Haut Niveau
Paris 2024 : Nous ne lâcherons rien10 mars 2019
Fédération
SLIDE_KARATE2024
Le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques (COJO) de Paris 2024 a reçu ce mercredi 6 mars 2019 à 11h, le Président et le Secrétaire Général de la Fédération Mondiale de Karaté (WKF), Messieurs Antonio Espinos et Toshi Nagura, ainsi que le Président de la Fédération Française de Karaté, M. Francis Didier. Le COJO était pour sa part représenté par son Président, M. Tony Estanguet, par M. Etienne Thobois, le Directeur Général, par M. Jean-Philippe Gatien, le Directeur des Sports et Mme Aurélie Merle, la Directrice des sports adjointe. Voici les réactions des présidents de la fédération française et de la fédération mondiale à la suite de cet entretien qui a duré plus d’une heure. Antonio Espinos, Président de la WKF : « Nous sommes venus à Paris avec l’objectif que le COJO reconsidère sa position par rapport à leur choix de ne proposer que quatre disciplines additionnelles. Nous avons également demandé au COJO d’assurer toute la transparence nécessaire par rapport à ce dossier, pour que nous soient livrés des arguments clairs et objectifs expliquant la sélection des sports. Au bout du compte, nous ressortons de cet entretien sans qu’aucun critère ou raison valable ne nous ait été présenté. Nous nous donnons donc quelques jours de réflexion, pendant lesquels nous allons consulter des experts, et nous lancerons un plan d’action avec un seul et unique objectif : intégrer le karaté à Paris en 2024. Tous les recours possibles seront lancés à partir du moment où ils serviront notre objectif. Nous avons défendu notre famille…
Euro 2019 : les 22 athlètes sélectionnés28 février 2019
Haut-niveau
SLIDE_SELECTIONGUADALAJARA
Les événements internationaux récents n’ont pas altéré la motivation du Directeur des Equipes de France de Karaté, Yann Baillon, qui entamera dans un mois avec son collectif, les championnats d’Europe (28 au 31 mars) à Guadalajara. Il nous présente la sélection tricolore qui sera alignée lors de cette 54è édition de l’épreuve continentale. Une équipe de France forte retrouvera donc l’Espagne, quatre mois après les deux titres mondiaux obtenus dans la capitale ibérique, avec une envie : prouver !
La France, première nation à Dubaï14 février 2019
Haut Niveau
SLIDE_steven
Pour ce second bloc de finales ce dimanche à Dubaï, l’équipe de France de Karaté était largement représentée. Avec quatre finales, les karatékas tricolores pouvaient marquer les esprits après un Open Paris Karaté en demi-teinte. Gwendoline Philippe, Anne-Laure Florentin et Steven Da Costa gagnent l’or alors que Mehdi Filali est en argent. La France est première nation devant le Japon et la Turquie. Steven Da Costa (-67kg) était le premier bleu-blanc-rouge a monté sur les tatamis de Dubaï lors de cette phase finale. Face au Kazakh Didar Amirali, le vainqueur de Paris se mettait tout de suite en action. Electrique et bien en jambe, il balayait son adversaire et marquait les trois premiers points du combat. Pas impressionné, l’asiatique ne se démontait pas et revenait au score avec un beau mawashi au visage qui surprenait le lorrain (3/3). Méfiant, et fort du senshu, Steven Da Costa ne prenait plus de risque et s’évertuait à conserver l’avantage obtenu en étant le premier à avoir marqué. Victoire finale pour le français qui est imbattable depuis sa victoire aux mondiaux à Madrid. Il fait par la même occasion le plein de points et conforte sa première place à la « Tokyo 2020 – Standing » alors que ses principaux concurrents ne sont pas sur le podium. Une très belle opération. Il est désormais le leader incontesté (et incontestable ?) de la catégorie. A peine ce succès acquis pour le clan français que la nouvelle pépite tricolore faisait son apparition sur les tatamis émiratis. Gwendoline Philippe (-61kg), qui s’était inclinée au…