Catégorie sélectionnée : Haut Niveau
France Combats Résultats et réactions8 avril 2017
Haur-Niveau
SLIDE_heurtault
Les championnats de France de Karaté Combats Seniors se déroulaient ce week-end à Orléans, retrouvez les résultats, analyses et réactions sur cette compétition.
L.Fischer et G.Cherdieu à la CAHN4 avril 2017
Haut-Niveau
© Jean-Marie Hervio - CNOSF
La commission des athlètes de haut niveau du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) a pour mission de représenter les athlètes et de faire entendre leurs voix au sein du CNOSF. Cette commission sera composée pour la période 2017-2020 de 42 membres élus et 11 sportifs cooptés, dont font partie Laurence Fischer (titulaire) et Gilles Cherdieu (suppléant). Le vendredi 31 mars dernier, la première réunion de la CAHN s’est tenue à la Maison du Sport Français en présence des deux karatékas. « Le but de cette commission est de représenter au mieux les intérêts des sportifs de haut-niveau afin qu’ils puissent s’épanouir au quotidien » explique la championne tricolore (3x championne du Monde). « Nous sommes fiers, tous les deux, en tant que karatékas, de faire partie de cette commission, car cela prouve que nous sommes reconnus par le monde de l’olympisme. Enfin ! Nous siégeons aux côtés de nos semblables et c’est un honneur de représenter le karaté et les karatékas » confirme Gilles Cherdieu (5x champion du Monde), qui lui aussi prend ce rôle très à cœur. © Jean-Marie Hervio – CNOSF « A haut-niveau, les pratiquants de karaté rencontrent les mêmes problèmes que l’ensemble des autres sportifs et il est important que leur reconversion, leur suivi médical, leur éducation, leur intégration dans la société soient discutés et défendus. Pour un événement comme les Jeux Olympiques, l’athlète doit être placé dans des conditions optimales pour qu’il puisse performer le jour-J. Nous tenterons à travers des groupes de travail d’apporter notre expérience et notre sensibilité pour…
L’équipe de France en rodage à Rotterdam21 mars 2017
Haut-Niveau
SLIDE_STEVEN_DACOSTA_ROTTERDAM
A un mois et demi des championnats d’Europe seniors de karaté (4 au 7 mai à Kocaeli), l’équipe de France était à Rotterdam le week-end dernier pour la seconde étape du circuit de compétition « Karate 1 – Premier League ». La France récolte 8 médailles à l’issue de ces trois jours de compétition avec notamment les succès d’Alexandra Recchia (-50kg) et Steven Da Costa (-67kg) engagés avec l’Equipe de France et de Logan Da Costa (-75kg), venu avec son club de l’USL Mont-Saint-Martin. Interview Yann Baillon Avec le staff, quel bilan faites-vous de cet Open de Rotterdam ? Yann Baillon : « Globalement c’est positif à un peu plus d’un mois des championnats d’Europe. Après il ne faut pas se laisser « berner » par ce genre de compétition dans le sens où tous les athlètes sont en rodage et qu’il manquait quelques nations comme la Turquie, qui accueillera l’Euro. Certains de nos athlètes sont dans une phase chargée en termes d’entrainement et de préparation physique, ce qui peut expliquer aussi que tous n’étaient pas à 100% . Au niveau « karaté » ils étaient par contre dans le coup, ce qui est de bon augure. Quand on revient sur la préparation avant Linz, on remarque que certains athlètes comme Alexandra ou Emily (blessée) n’étaient pas forcément dans les clous et qu’en définitive c’est elles qui font « championne du Monde ». Il faut donc rester mesuré par rapport à ceux qui gagnent ou font une médaille sur ce genre de compétition. Par expérience, je ne suis jamais…