Catégorie sélectionnée : Competitons
Pluie de médailles françaises pour le Yoseikan Budo !15 décembre 2016
Yoseikan Budo
championnat-international-yb
C’est au nord-ouest de la capitale, à Levallois-Perret (92), que les 10 et 11 décembre derniers se tenait le Championnat International de Yoseikan Budo. Une compétition majeure, où plus de 110 athlètes se sont affrontés, parmi lesquels 60 tricolores. © Etienne Laurent / FFKDA La France, qui n’avait pas organisé de Championnat International de Yoseikan Budo depuis déjà plusieurs années avait à cœur de faire de cet événement une vraie réussite. C’est dans une « très bonne ambiance, avec un réel esprit familial, que s’est déroulé l’ensemble de la compétition« , confie Kyoshi Mochizuki, coordonnateur national du Yoseikan Budo. « Du fait que nous soyons une petite discipline, tout le monde se connaît. Cette chaleur et convivialité se sont d’ailleurs ressenties dans la cohésion des arbitres italiens, français et suisses ce qui est appréciable !  » Se déroulant sur deux jours, cette manifestation débutait le samedi avec la catégorie seniors Multi-Disciplines, uniquement ouverte aux sélections nationales. Si tout au long de la compétition la France était représentée par quelques 60 athlètes, seulement 13 étaient issus de la délégation officielle et participaient donc à cet atelier. Parmi les 8 catégories ouvertes, les français repartent avec trois titres (Loic Jussier -65kg ; Eddy Odules -75kg ; Dilan Coulon -85kg) et deux médailles d’argent (Nawel Boumahammed -62kg ; Rodolphe Hennegrave -80kg). Des Juniors aux dents longues A partir de 17h, le relai était pris par les juniors, qui concouraient dans les ateliers Sude Jiaï B, Emono Jiaï B et Sude Iandoli. Ouverts sans sélection, ces derniers…
Une Cpe de France Kata aux enjeux multiples2 décembre 2016
Compétition
bilan-cdfkata2016-slide
Alors que la Coupe de France Kata était la première compétition des techniciens depuis les Championnats du Monde de Linz, Ayoub Neghliz, responsable de performance kata, partage ses impressions au retour de cette manifestation majeure, qui se déroulait au Kindarena de Rouen. © Denis Boulanger / FFKDA Qu’avez-vous pensé du niveau général de cette Coupe de France Kata ? C’était une belle Coupe de France, avec un bon niveau général. Tout le plateau des techniciens n’était pas présent, notamment chez les seniors où Sandy Scordo et William Geoffray étaient absents pour des raisons personnelles mais aussi Lucas Jeannot et Ahmed Zemouri pour causes de blessures. Dans les autres catégories j’ai senti un réel engouement, notamment par rapport à la sélection pour les Championnats d’Europe jeunes (du 17 au 19 février à Sofia (Bulgarie), ndlr.) Les cadets et juniors avaient une carte à jouer, et ils se sont montrés à la hauteur ! Vous parlez de sélection, quels étaient les enjeux sous-jacents de cette compétition ? Oui il y a en effet déjà l’enjeu de la sélection. Pour certains il s’agissait de confirmer qu’ils avaient bien leur place au sein du collectif France, pour d’autres il fallait qu’ils aillent la gagner ! Evidemment cette Coupe de France n’est pas l’unique compétition sur laquelle je vais me pencher pour établir la sélection finale ! Il y également les résultats de la saison qui vient de s’écouler. Cependant cette coupe reste importante car elle intervient à deux mois et demi de l’échéance de…
Des minimes déjà réguliers23 novembre 2016
Compétition
slide_cpe_minimes_2016
Deux semaines après l’Open Adidas, les combattants minimes étaient les premiers à retrouver le chemin des tatamis, pour la Coupe de France cette fois. © Denis Boulanger / FFKDA Ils sont six, six à être parvenus à réaliser le doublé « Open Adidas – Coupe de France », et à entamer ainsi parfaitement cette saison 2016/2017, qui verra cette catégorie se retrouver notamment les 6 et 7 mai prochains, pour les championnats de France à Sélestat. Emma-Marie Elisabeth (Foyer des jeunes de Joinville – Réunion) en -50kg et Fanny Zucker (COS Villers – Lorraine) en -55kg parviennent à s’adjuger les deux épreuves nationales. Pour les masculins, ils sont donc quatre à maintenir leur niveau de performance sur ces deux épreuves : Titouan Leger (Club Budokan Thiais – Val de Marne) en -40kg, Luan Veras (Union Sportive Fontenaysienne – Val de Marne) en -45, et chez les lourds : Jérémie Feillet (Saint-Michel Sports – Essonne) en -65kg et Maxime Kolasa (Ecole Karate Do Draguignan – Aquitaine) en +65kg. D’autres athlètes parviennent également à s’inscrire dans la continuité en se classant dans le haut de tableau sur ces deux premières compétitions comme Yashni Goorimoothy (-35kg), Elea D Angelo (-40kg), Mya Duez (-45kg) chez les filles, ou encore Ruben Elbin (-35kg), Jean-Baptiste Ramon (-50kg), Yassine Ennasri (-55kg) ou encore Chathveekai Thivendrarajah (-60kg). « Le niveau d’ensemble était bon et l’organisation de la compétition excellente, d’après ce que m’ont rapporté Franck Bisson et Nadir Benaissa, présents sur place, et missionnés sur cette catégorie d’âge. La volonté fédérale…