Catégorie sélectionnée : Competitons
La billetterie de l’Open est ouverte1 décembre 2017
Compétition
SLIDE_SITEFFK_BILLETTERIE_OPENPARISKARATE
Du vendredi 26 au dimanche 28 janvier 2018, le stade Pierre de Coubertin sera le théâtre d’un spectacle de haut niveau. Le gratin mondial se donne en effet rendez-vous dans la ville lumière à l’occasion de l’Open Paris Karate – Premier League. Réservez dès maintenant vos billets pour la compétition en vous rendant sur le nouveau site de l’événement : openpariskarate.com Compétition : un mini-mondial à Paris ! Suite aux évolutions mises en place par la Fédération Mondiale de Karaté (WKF) pour les événements « Premier League » en 2018 (lire l’article : Nouvelle formule pour les Premier League), seuls les meilleurs dans chaque catégorie auront ainsi la possibilité de s’inscrire à l’Open de Paris, avec une limite fixée à 64 participants dans chacune d’entre elles. Les nouveaux règlements de la Fédération Mondiale vont même plus loin puisque les 50 premiers au ranking WKF auront une priorité dans la nouvelle formule d’inscription. En clair, le niveau de ces épreuves affiliées au circuit « Premier League » va augmenter, pour laisser place aux meilleurs mondiaux, dans l’optique d’offrir un tournoi d’élite aux spectateurs. Billetterie : plusieurs nouveautés ! A l’instar des années précédentes, la Fédération met en place, via Weezevent, une billetterie en ligne sécurisée qui est accessible directement depuis le nouveau site de la compétition, consultable à l’adresse suivante : openpariskarate.com Pack Groupe – 4 personnes Nouveauté ! Si vous souhaitez venir en famille, entre amis et/ou avec les membres de votre club, la fédération vous propose un Pack groupe – 4 personnes, valable les samedi 26 et dimanche 27 janvier (équivalent à un pass week-end)…
Le kata français aiguise ses lames29 novembre 2017
Karaté
© Manuel Blondeau / FFK
Calée entre les championnats du monde cadets-juniors-espoirs et le prochain Open de Paris (26-28 janvier 2018), cette coupe de France 2017 organisée ce week-end à Lormont (Gironde), était tout sauf anecdotique, notamment sur le plan individuel. Ainsi, les sélectionnés des derniers mondiaux jeunes organisés à Tenerife devaient-ils à nouveau passer au révélateur de la compétition nationale dans la perspective des championnats d’Europe jeunes organisés en Russie en février prochain. Alexandra Feracci, patronne incontestable de sa catégorie et victorieuse lors de la coupe de France 2017 Alors que la Réunionnaise Gabrielle Fontaine, cinquième des championnats de France en avril dernier, mettait un premier marqueur important sur sa courbe de progression en s’imposant en minimes, la Lorraine Younmi Novo, membre de l’équipe nationale Belge et médaillée de bronze aux derniers mondiaux de Tenerife, victorieuse de la coupe de France minimes à Rouen il y a un an, l’emportait en cadettes cette fois face à la championne de France Romane Leitao. Du côté des juniors féminines ? La bataille faisait une nouvelle fois rage entre Louise Frieh et Marine Ozanne. Une finale encore très serrée entre les deux jeunes techniciennes remportée 3-2 par la première qui, sauf aux championnats de France 2016, n’a pas perdu une seule finale de coupe ou de championnat depuis les minimes. Une nouvelle preuve du solide parcours pour l’Alsacienne de l’Energy Karaté Club. « Elle confirme son évolution. C’est une belle satisfaction, explique Ayoub Neghliz, entraîneur national en charge des katas. Nous ne l’avions pas sélectionnée lors des derniers championnats…
Bilan : Au rendez-vous des leaders19 novembre 2017
Haut niveau
SLIDE_OUVERTURE_SITEFFK3
À la lecture du palmarès de cette édition 2017 de la coupe de France organisée pour la troisième fois consécutive à Lille, on pourrait se dire que les lignes ne bougent pas. Les leaders l’ont emporté. Oui… mais il ne s’est pas rien passé pour autant. Chez les féminines, hormis la championne du monde des -55kg Emily Thouy, « seulement » 3e, battue 1-0 par Charline Seguy, et qui voit donc arriver une concurrente en plus de Sara Heurtault – mais l’Orléanaise doit encore jongler avec un emploi du temps complexe durant quelques semaines, les n°1 sont au rendez-vous. Chez les micro-machines des -50kg d’abord. Une finale Recchia-Bouderbane remportée aux drapeaux par la première, qui donnait surtout l’information du retour de la seconde après un long travail de rééducation suite à une opération de la hanche. Ces deux-là, Recchia étant retardée dans sa préparation par quelques pépins physiques, n’étaient pas à leur meilleur. Ce n’est donc qu’une étape. Et pour l’heure, une cinquième victoire en coupe de France pour la double championne du monde. L’impact Heurtault Une première, en revanche, pour Sara Heurtault et son karaté d’impact, finaliste l’an dernier, en bronze lors des derniers championnats de France. La protégée de Didier Moreau au Mans poursuit sa progression et frappe les esprits. Menée 0-1 par Charline Seguy en finale, elle revient aux poings, avant de lancer les jambes, avec une gestion intelligente du Vidéo Replay pour un 9-2 cinglant. Après Leila, voici l’impétueuse Sara. Il va falloir compter avec elle.…