Catégorie sélectionnée : Arbitrage
Examen Arbitrage : Reçus 5 sur 56 juin 2017
Karate
arbitrage-kosovo
En marge des 15èmes championnats d’Europe des Régions qui se tenaient ce week-end au Kosovo dans la ville de Pristina, étaient organisés comme chaque année les examens d’arbitres internationaux. Cinq arbitres français étaient alignés et tous sont parvenus à valider l’épreuve dans laquelle ils étaient engagés. La réaction de Bruno Verfaillie, responsable de la Commission Nationale d’Arbitrage (CNA) : « Beaucoup de satisfaction pour ces résultats car ce sont des arbitres qui travaillent énormément et qui s’investissent beaucoup pour la Fédération. C’est aussi le résultat d’une préparation qui a commencé en décembre par des contrôles continus qui avaient lieu toutes les semaines sur la réglementation. Sur le site de la CNA, les arbitres devaient répondre chaque semaine à 70 questions en Combat et 50 questions en kata. Nous les encouragions à réviser une heure par jour afin qu’ils soient prêts le jour de l’examen. Pour être dans les meilleures conditions, nous avons également effectué beaucoup de mises en situation sur des vidéos afin de conforter et d’approfondir la réglementation. Lors des championnats Nationaux ils étaient observés, critiqués, corrigés. » Un travail de longue haleine qui a porté ses fruits, et qui prouve la bonne santé de l’arbitrage en France. La Fédération félicite ces 5 arbitres pour leur travail et leur réussite aux examens. © DR / FFKDA RESULTATS CHEMIN Frédéric a obtenu le titre de Juge International Combat A PAVY Alexandre a obtenu le titre d’Arbitre International Combat B MEZAHEM Youcef a obtenu le titre de Juge International Combat B CHEREAU David…
58% de réussite à l’examen d’arbitrage !12 mai 2017
Arbitrage
© Frédéric Dupont / FFKDA
Le samedi 6 et dimanche 7 mai avait lieu le championnat de France combat Minimes, à Sélestat (Bas-Rhin). Si les compétiteurs du week-end étaient jugés sur leurs compétences techniques en vue d’un titre national, ils n’étaient pas les seuls à être observés, puisqu’avait lieu en parallèle la première session de l’examen national d’arbitre A. Retour avec Bruno Verfaillie, responsable de la Commission Nationale d’Arbitrage. © Frédéric Dupont / FFKDA Samedi 6 mai, 7 heures, les 26 candidats de cette première session entrent en salle d’examen. C’est parti pour 45 minutes de théorie. Cette partie de l’examen est composée de « 50 questions auxquelles il faut répondre par vrai ou faux » explique Bruno Verfaillie. Des questions complètement remaniées « car notre volonté était d’insister sur l’aspect d’analyse ». Un remaniement inattendu de la part des candidats, « dont le taux de mauvaises réponses était relativement important » se désole le responsable de la CNA. L’explication ? Bruno Verfaillie, émet la possibilité que les candidats aient « bachoté le questionnaire international, mais n’ont pas été dans l’analyse lorsqu’ils ont eu les réponses, ce qui fait qu’à une question similaire mais pas formulée de manière identique, les candidats répondent à côté. » Une déception dont ressort tout de même du positif. « Aujourd’hui on s’est rendu compte qu’il faut repenser la méthode, être plus axés sur l’analyse, aller plus en profondeur… » Cette partie théorique était complétée par une seconde innovation, lors de laquelle les candidats « visionnaient 5 situations et devaient les analyser, qu’ils soient en position juge ou arbitre. » A l’issue de…
Jeunes Arbitres kata, «un très bon niveau !»26 avril 2017
Arbitrage
© Christophe Mazet
Si le samedi 22 avril, au Palais des Sports Pierre Ratte de Saint Quentin (Aisne), avait lieu la coupe de France Kata pupilles/benjamins, un autre événement se jouait en marge, à savoir le concours national des Jeunes Arbitres Kata. © Christophe Mazet Au nombre de 26, les participants à ce concours étaient scindés en deux groupes, d’une part les honneurs (14-16 ans) et d’autre part les élites (17-18 ans). Un effectif qui a « doublé par rapport à l’année dernière pour les katas », confie Bruno Verfaillie, responsable de la Commission Nationale d’Arbitrage (CNA). Si « quasiment toutes les ligues étaient représentées », B. Verfaillie explique cette progression du taux de participation par « la prise de conscience dans les ligues du travail autour des jeunes, et par l’engouement plus important de ces derniers pour l’arbitrage. » A l’instar de l’édition précédente, ce concours stipule que les jeunes arbitres soient assignés sur l’ensemble des postes d’arbitrage. « On les positionne aux tables, sur l’ordinateur, au report manuscrit des résultats, mais aussi à l’appel des compétiteurs, sur les chaises pour juger etc…, l’idée est de les examiner et de voir comment ils se comportent sur l’ensemble des fonctions. » © Christophe Mazet Cette partie dite pratique, est complétée par deux autres temps forts, sous l’égide de David Chereau et Denis de Ranieri. Par le biais de projections vidéos, les jeunes concourants doivent ainsi « reconnaître des signes particuliers, réaliser des parcours etc… » A l’issu de cet atelier, d’une durée de 45 minutes, une évaluation théorique est mise en place, afin…