Baby Karaté
Karaté pour tous

Baby Karaté

Le concept

KandDA JPGOuvert aux enfants de 3 à 5 ans (mini-poussin), le Baby Karaté compte déjà plus de 15 000 licenciés, valides ou en situation de handicap. L’accueil d’un enfant de 3 ans se fait dans la mesure du possible en présence d’un responsable légal majeur (un parent, un membre de sa famille ou un référent). Dès 4 ans, la présence d’un adulte est conseillée, mais perd dès lors sa notion d’obligation.

Les cours de Baby Karaté sont avant tout basés sur le développement psychique, physique et social de l’enfant. L’approche pédagogique se traduit par des expériences motrices (par exemple favoriser l’équilibre et la coordination) ainsi que par le développement du schéma corporel (connaissance du corps), tout en restant sur une pratique ludique. Des valeurs citoyennes sont introduites dès le Baby Karaté.

La démarche

Le Baby Karaté intervient sur l’épanouissement de l’enfant tout en favorisant le développement général avant d’aborder l’approche spécifique du karaté.
Pour les enfants de 3 à 5 ans, la démarche pédagogique s’appuie sur les étapes du développement psychomoteur « typique » afin de déterminer quelles habiletés sensorimotrices, émotionnelles et relationnelles sont à améliorer, et ce au travers d’une pratique ludique dans un environnement adapté.

La mascotte

En fin de saison dernière, la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées organisait un jeu concours afin de déterminer la nouvelle mascotte qui accompagnera les baby pratiquants (3-5 ans) dès cette année. Une opération ouverte à l’ensemble des licenciés, et qui a engendré la réception de 155 candidatures, parmi lesquelles la nouvelle mascotte officielle des baby pratiquants.