Le suivi médical
Haut niveau

Le suivi médical

Suivi médical réglementaire (SMR)

Cette surveillance est obligatoire pour tout sportif inscrit sur les listes de haut niveau.

Son coût est pris en charge par la FFKDA, dans le cadre de la convention d’objectif qui la lie au ministère chargé des Sports. Elle a notamment pour objectifs de d’évaluer :

  • L’adaptation de l’état de santé du sportif à la pratique à haut niveau
  • Les éventuels retentissements de la pratique sportive de haut niveau sur la santé.

Un premier bilan a lieu avant l’entrée sur liste de HN puis est répété jusqu’à 2 fois par an pour certains examens (cf article A321-3 à A231-8 du Code de la Santé Publique).

La SMR comprend un examen médical réalisé par un médecin du sport comportant notamment :

  • un bilan anthropomorphique
  • un bilan diététique
  • un bilan psychologique
  • une recherche par bandelette urinaire (protéinurie, glycosurie, nitrites, hématurie)

Il comprend également :

  • un électrocardiogramme
  • une échographie cardiaque
  • un bilan dentaire
  • une épreuve maximale d’exercice (appelée également épreuve d’effort). Cette épreuve d’effort maximale doit être réalisée sur un Plateau Technique de Médecine du Sport agréé par les services des ministères en charge des sports et de la santé. Vous pouvez vous rapprocher du secteur médical de la FFKDA pour plus de renseignement sur ces centres.

Le suivi médical de proximité

Les SHN évoluant dans les pôles bénéficient d’un encadrement médical de proximité. Le médecin organise le suivi des sportifs tant en ce qui concerne la surveillance médicale réglementaire, la prise en charge des pathologies que les aspects préventifs (prévention des blessures, de la fatigue, des consommations de produits…). Ce suivi de proximité est réalisé en logique de prévention quand tout va bien et en logique de soin en cas de problème de santé.

Le médecin des Equipes de France assure la coordination de l’ensemble des acteurs médicaux et paramédicaux effectuant des soins auprès des collectifs ou équipes nationales lors des stages préparatoires aux compétitions ainsi que lors des compétitions internationales majeures.