Yoseikan : Les tricolores ont faim de médailles mondiales !
Yoseikan Budo

Yoseikan : Les tricolores ont faim de médailles mondiales !

4 octobre 2017 - Yoseikan Budo

Evénement qui ne s’était pas tenu depuis dix ans, les championnats du Monde de Yoseikan Budo se dérouleront cette année à Tunis (Tunisie) les 21 et 22 octobre. Pour l’occasion, une équipe nationale sera envoyée, composée d’onze athlètes.

© DR
© DR

Quand on lui demande les objectifs de la France pour ces championnats du Monde, Thierry Aubian, entraîneur national, est clair « une médaille d’or dans chaque catégorie où nous sommes représentés ! » L’ambition est déclarée, la sélection tricolore veut repartir de Tunisie, les poches pleines de breloques et avec une place sur le podium des nations.

Mais alors, comment se préparer lorsque le dernier championnat du Monde de la discipline, se tenait en 2007, en Belgique ? « Nous mettons en place des stages de préparation pour les grosses échéances. Et puis, il y a d’autres compétitions majeures, comme les championnats d’Europe, ou encore le championnat International, qui se déroulait l’an passé en France ! Evidemment, nous préfèrerions qu’il y ait des compétitions internationales plus régulièrement, comme c’est le cas pour d’autres disciplines, mais quoiqu’il en soit, nous serons prêts pour fin octobre ! Nous avons à cœur de confirmer notre place sur la scène internationale. Nous faisons partie des trois grosses nations attendues avec l’Italie et la Suisse, mais il ne faudra pas sous-estimer les pays du Maghreb, qui ont d’excellents combattants et qui poussent pour monter sur le podium des nations ! »

Et Kyoshi Mochizuki, Responsable de la Commission Nationale du Yoseikan Budo, d’ajouter « le Yoseikan Budo a eu plusieurs championnats d’Europe, il y a une vraie dynamique européenne qui s’est mise en place. Il y aussi des Opens Internationaux mais il y a une difficulté des pays africains à obtenir des visas, c’est pourquoi nous souhaitions vraiment que ce championnat du Monde se déroule sur le continent Africain, afin qu’ils puissent participer et qu’il y ait ainsi une représentation plus conséquente du Yoseikan Budo. »

Concernant la préparation, la sélection nationale s’est réunie les 30 septembre et 1er octobre derniers, à Lyon, dans le cadre d’un dernier stage avant les Mondes. L’occasion de réaliser « un travail beaucoup plus spécifique ». Si le samedi matin le travail portait sur les armes, l’après-midi était dédié à l’étude des différents ateliers qui seront mis en place, sur la base du format des championnats du Monde. Le dimanche, « le travail était bien plus axé sur la stratégie de combat. Il s’agit de savoir réagir, et travailler, en fonction de toutes situations possibles, et face à tous types de profils de combattants » explique T. Aubian. Un stage qui s’est déroulé dans une très bonne ambiance, de bon augure pour la compétition.

A noter que l’ensemble des sélectionnés seront alignés dans la catégorie « Multi-ateliers », autrement nommée « Multi-styles », qui comprend un atelier bâton, suivi d’un atelier combat. En effet, les sélections nationales seront toutes représentées dans cette catégorie, étant donné « que les autres épreuves sont sous le régime de l’Open International, qui se déroulera le lendemain, et pour lequel les compétiteurs tireront avec leur club, et non leur sélection » explique Kyoshi Mochizuki.

Accompagnés par Thierry Aubian, David Coulon, tous deux entraîneurs nationaux, et Kevin Herry, préparateur physique, les athlètes qui représenteront la France seront :

© DR
© DR
  • Willy ZANCANARO (-65kg voire -60kg si ouverture d’une catégorie sur place)
  • Samy YAHYA (-65 kg voire -60kg si ouverture d’une catégorie sur place)
  • Mehdi BENAISSA (-65kg)
  • Loic JUSSIER (-65kg)
  • Jérémy JULIENNE (-70kg)
  • Roman MOLODJI (-70kg)
  • Eddy ODULES (-75kg)
  • Cyril THOREL (-75kg)
  • Dylan COULON (-80kg)
  • Sylvain FRECON (-85kg)
  • Jérémy MONACO (-90kg)