L’avenir se prépare dès maintenant !
Wushu

L’avenir se prépare dès maintenant !

15 novembre 2017 - Wushu / Arts martiaux Chinois

Le 31 juillet dernier, la Fédération Française de Karaté faisait un point sur la situation très complexe du Wushu en son sein. Elle mettait alors à disposition de ses adhérents, par le biais d’une présence sur son site internet, deux documents, à savoir un communiqué fédéral et une copie du courrier du DTN à la directrice des sports, en date du 13 juillet 2017.

Aujourd’hui, trois mois et demi après ce premier état des lieux, la FFK vous fait savoir ce qui s’est passé durant cette période, par la voix de son Directeur Technique National, M. Dominique Charré.

© DR
Photo d’archives ● © DR

 « Le printemps dernier a été un temps de débats au sein de la commission nationale du Wushu présente à la fédération. Le président de cette commission avait alors appelé, par plusieurs supports de communication, les licenciés des Arts Martiaux Chinois à quitter la fédération.

Pour pouvoir poursuivre le travail fédéral au bénéfice de ses adhérents, la Direction Technique Nationale a pris l’initiative de réunir un groupe de travail avec pratiquants de Wushu, qui étaient pour leur part désireux de poursuivre l’aventure fédérale.

Trois mois et demi après la première réunion de ce groupe de travail, au mois de juillet 2017, leur travail a déjà porté ses fruits. »

Une activité internationale fructueuse

« Les championnats du Monde de Wushu se sont tenus à Kazan, en Russie du 29 septembre au 3 octobre 2017. La délégation française en est revenue renforcée dans deux domaines.

Sur le plan sportif, la délégation revenue de Kazan s’honore de compter dans ses rangs le 1er champion du Monde senior français, Léo Benouaich, dans la discipline Taolu. Il s’agit là d’un succès remarquable.

Sur le plan institutionnel, la délégation française, menée par Maxime Goutfer, assisté de Mounir Harrati et Liqin Yang, a tout aussi bien travaillé. Le président de la fédération internationale, M. Yu, a fait confirmer, dans une réunion du congrès fédéral, la reconnaissance de la Commission Nationale du Wushu au sein de la FFK comme étant l’organe officiel français. Nos représentants ont donc pu assister et voter en tant que membres au congrès de cette instance dirigeante mondiale. Au-delà, le rapprochement avec la fédération européenne s’est aussi établi. Alors que la France n’était plus reconnue au niveau européen depuis plusieurs années, une invitation lui a été faite pour qu’elle présente son dossier de membre au prochain congrès de l’EWUF. Tous les indicateurs sont donc au vert. »

Un travail au bénéfice des clubs et des licenciés

« L’engagement démontré par les membres du groupe de travail tout au long de l’été a amené les membres du Conseil d’Administration (CA) fédéral à les instituer en Commission Nationale. A noter qu’aucune nomination de cette nature n’avait été opérée par les membres du CA depuis leur nomination.

Dans ce contexte, ils sont les représentants des arts martiaux chinois pour élaborer le programme technique et sportif qui constituera le calendrier des Arts Martiaux Chinois au sein de la fédération. Certaines nouveautés apparaissent déjà, il y aura dès cette année une compétition de Wushu (Sanda, Qingda, Taolu) dans chaque ligue régionale. Cette compétition permettra de mettre en valeur cette discipline sur l’ensemble du territoire. Cette compétition sera sélective pour les championnats de France et la coupe de France. »

La préparation d’un Comité National de Wushu

« L’objectif initial visant à accorder une plus grande autonomie au Wushu est en passe d’aboutir à la constitution d’un Comité National au sein de la FFK. Il s’agit donc d’établir un règlement intérieur de ce futur comité, de le faire valider par une Assemblée Générale (AG) fédérale extraordinaire qui devrait ensuite l’intégrer dans les statuts. Il s’agira ensuite de faire procéder à l’élection des membres de ce comité par les pratiquants du Wushu.

On se rend compte qu’en un peu plus de trois mois, un gros travail a été entrepris. Il faut saluer les membres du groupe de travail, qui ont été entreprenants, avec l’assistance et le conseil de Xavier Guichard, cadre technique national. »

La Commission Nationale du Wushu est aujourd’hui composée de :

  • Maxime Goutfer : Président de la commission,
  • Mounir Harrathi : Vice-Président et responsable de l’arbitrage,
  • Virginie Gatellier : Secrétaire Générale et responsable de la communication,
  • Stéphane Molard : Trésorier,
  • Liqin Yang : Responsable des relations internationales et du Qi Gong,
  • Bai Bui Huu : Responsable du développement des publics enfants, femmes et du handicap,
  • Stéphane Dubus : Adjoint à la Secrétaire Générale et responsable du développement territorial.