World Games : Recchia & Da Costa en Or
Haut-Niveau

World Games : Recchia & Da Costa en Or

25 juillet 2017 - Haut Niveau / Karaté

L’équipe de France de Karaté remporte 4 médailles lors de cette 10ème édition des World Games, avec notamment les titres d’Alexandra Recchia (-50kg) et de Steven Da Costa (-67kg). Elle totalise autant de médailles que lors de la précédente édition à Cali et confirme ainsi son rang de nation forte du karaté mondial, puisqu’elle se classe au second rang des pays, derrière le Japon (4 or, 2 argent, 1 bronze) mais devant l’Iran (1 or et 4 argent).

Recchia, l’or après l’argent

Lors des éliminatoires, dans une poule extrêmement dense composée notamment de Bettina Plank (Aut), Serap Ozcelik (Tur) et Kateryna Kryva (Ukr), la tricolore aux cinq titres mondiaux, s’est parfaitement lancée dans sa compétition. Elle domine tout d’abord l’Autrichienne par le plus petit des écarts, avant de réaliser un match nul face à sa meilleure ennemie, Serap Ozcelik. Sans trembler dans le dernier combat, elle domine finalement l’Ukrainienne Kryva pour se classer à la première place. En demi-finale, la Française rencontre la locale de l’étape, la Polonaise Madgalena Nowakowska, qu’elle domine au terme d’un combat maîtrisé (4/1). En finale, c’est la Japonaise Miho Miyahara qui se dresse devant la tricolore, comme lors des derniers mondiaux à Linz. Et comme lors des derniers mondiaux à Linz, c’est l’avocate qui prend le dessus et s’impose à l’issue d’un combat à rebondissements sur le score de 6/4. Après une seconde place à Cali en 2013, Alexandra Recchia monte cette fois sur la première marche du podium aux World Games et ajoute une nouvelle ligne à son immense palmarès !

20286958_921994401273669_2935408072206089894_o

Da Costa, relève la tête et gagne les World Games

Le palmarès du « Petit Prince » du karaté français commence lui aussi à se garnir très sérieusement ! Après sa déconvenue des derniers championnats d’Europe et une élimination au premier tour, le jeune lorrain avait les « crocs » … et ça s’est vu ! Dans une poule avec seulement deux adversaires, le champion d’Europe 2016 n’a pas tergiversé. D’abord face au Dominicain Ferreras (3/1 – médaillé de bronze), puis, et surtout, face au médaillé de bronze mondial 2016 – tout comme lui – Andrès Madera (7/0). Premier de sa poule, Steven Da Costa se voyait proposer en demi-finale un adversaire à sa portée, l’Algérien Abdelatif Benkhaleb, qu’il battait sur le score de 5/2. Frustré de sa troisième place pour ses premiers mondiaux seniors, Steven Da Costa avait alors l’occasion durant la finale de montrer sa véritable valeur face au tenant du titre mondial, l’Anglais Jordan Thomas. Dans une finale fermée et tactique, terminée sur un score nul et vierge, c’est Steven Da Costa qui remportait la mise à la faveur des drapeaux. Second lors des Jeux Européens en 2015, dans ce même format de compétition, Steven Da Costa prouve qu’il apprend vite, très vite … et que le dernier Euro n’était qu’un accident de parcours.

Sandy Scordo et Anne-Laure Florentin se parent de bronze

Le jour de son anniversaire, Sandy Scordo (Kata), 32 ans et tenante du titre, a été éliminée en demi-finale par la championne d’Europe espagnole Sandra Sanchez Jaime (5/0). Elle s’offre tout de même un très beau lot de consolation avec cette médaille de bronze qu’elle remporte au détriment de l’Américaine Sakura Kokumai (5/0). Double tenante du titre continental, Anne-Laure Florentin a confirmé son excellente fin de saison en grimpant une nouvelle fois sur le podium. Éliminée au premier tour des mondiaux en 2016, la combattante du Budokan Orléans s’est à nouveau frotter au gratin mondial et cette fois avec plus de réussite. Minh Dack (Kata) et Emily Thouy (Combat -55kg) échouent tous les deux au pied du podium, tandis que Sofiane Agoudjil (Combat -60kg) et Lucie Ignace (Combat -61kg) sont éliminés dans les tours.

Les meilleurs tweets …

Crédit Photo : WKF