Terminer la saison en beauté

Terminer la saison en beauté

19 mai 2017 - Karaté

Après une saison 2016/2017 marquée par des championnats du Monde et d’Europe, et avant d’attaquer une année 2018 décisive, 8 tricolores seront à Wroclaw (Pologne) à la fin du mois de Juillet pour les « World Games ». Cette 10ème édition anniversaire rassemblera une centaine de pays dans 31 disciplines. Placés sous le patronage du Comité International Olympique (CIO), les World Games avaient été organisés à Cali en 2013. Les karatékas tricolores étaient revenus de Colombie avec 4 médailles : Or pour Lucie Ignace et Sandy Scordo, Argent pour Alexandra Recchia et Nadège Ait-Ibrahim.

© Denis Boulanger / FFKDA
© Denis Boulanger / FFKDA

WorldGames2017« Ce n’est certes pas un objectif majeur de la saison, pas un objectif majeur de la saison, mais cette compétition est intéressante malgré tout car le plateau de karatékas est dense et le format de l’épreuve particulier (ndlr. : 2 poules de quatre athlètes qui se rencontrent, puis les deux meilleurs de chaque poule se croisent en demi-finale. Les vainqueurs des demies s’affrontent pour le titre et les vaincus sont opposés pour la médaille de bronze ) » explique le Manager des équipes de France, Yann Baillon. En effet, les vainqueurs des championnats continentaux 2016 et les finalistes des championnats du Monde 2016 se retrouvent tous pour ces World Games, ce qui permettra ainsi à 8 français de participer : Sandy Scordo (Kata Féminin) / Minh Dack (Kata Masculin) / Alexandra Recchia (-50kg) / Emily Thouy (-55kg) / Lucie Ignace (-61kg) / Anne-Laure Florentin (+68kg) / Sofiane Agoudjil (-60kg) et Steven Da Costa (-67kg).
A noter que pour Sandy Scordo, Minh Dack et Sofiane Agoudjil, la qualification s’est jouée sur le fait que certains athlètes dans leur catégorie étaient déjà qualifiés par les deux biais (Europe et Monde) et qu’ils offraient des places supplémentaires au contingent français. Olivier Beaudry, entraineur national, sera présent sur place pour encadrer le groupe.

La compétition de karaté se déroulera sur deux jours complets, les mardi 25 et mercredi 26 juillet. « Pour certains de nos compétiteurs, l’enjeu sera de se relever après des championnats d’Europe en demi-teinte et pour d’autres, il faudra s’inscrire dans la continuité face au gratin mondial. Dans ce sens, les athlètes seront en stage du 13 au 15 juillet au CNE » détaille Yann Baillon. Pas d’objectifs chiffrés en terme de médailles pour le clan français, mais la volonté de bien figurer face à de potentiels adversaires pour la qualification olympique, qui débutera à l’Open de Paris en janvier 2018.

> Liste des compétiteurs