Stages Santé et Seniors, des publics conquis
Karaté

Stages Santé et Seniors, des publics conquis

20 avril 2017 - Karaté / Karaté pour tous

Samedi 8 avril dernier, la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées, avec le concours de la Zone Interdépartementale d’Alsace et les départements du Bas-Rhin (67) et Haut-Rhin (68) de Karaté et DA, organisait une journée de stage dédiée au karaté santé et au karaté senior. Explications.

© DR / FFKDA
© DR / FFKDA

Scindée en deux temps distincts, le matin étant dédié au karaté santé et l’après-midi au karaté senior, cette journée était animée par Bernard Paugam et Yvon Le Lagadec, respectivement 6ème et 7ème dan, et tous deux experts fédéraux.

C’est à Strasbourg que samedi matin dès 10h, les stagiaires souhaitant participer au stage karaté santé avaient rendez-vous. Au nombre de 68, ces stagiaires étaient en majorité des élèves débutants, ainsi que des professeurs et assistants intéressés par le sujet. Après un échauffement en groupe, dispensé par B. Paugam, ciblé sur l’éveil musculaire et la coordination des mouvements, les stagiaires étaient répartis en 2 groupes distincts, chacun animé par l’un des deux experts.

Ce stage s’adressait à des personnes ayant des problèmes de santé, mais aussi aux professeurs qui le souhaitaient. Ce cours « adapté, sans travail cardio ni chute, s’est déroulé dans la bonne humeur ». L’objectif de cet enseignement adapté étant le bien-être, l’amélioration de la santé physique et mentale, plusieurs exercices ont été dispensés en ce sens. B. Paugam explique que ces exercices avaient « pour but de leur faire prendre conscience, du relâchement des tensions dans la partie haute du corps, de l’importance des appuis et positions, d’avoir une bonne attitude verticale en position statique tout comme en position dynamique, et d’être concentré sur la coordination des mouvements, de la distance et de la respiration. »

Après 2 heures de pratique, les stagiaires ont fait part de leur joie d’avoir pu tester le karaté via ce cours adapté. La plupart confiant « avoir une image erronée du karaté, associée à la compétition et aux combats. Ils étaient heureux de découvrir que le karaté pouvait les aider à gérer leur problème de santé. »

© DR / FFKDA
© DR / FFKDA

Dès 14h, les tatamis étaient foulés par 42 nouveaux stagiaires, de 55 ans et plus, dans le cadre du stage karaté seniors. Allant de la ceinture blanche à la ceinture noire 6ème dan, ce groupe était composé, à l’instar de celui du matin, par des élèves mais aussi des professeurs et assistants. Pour l’échauffement, la tâche revenait à l’expert Yvon Le Lagadec.

Cet enseignement adapté aux seniors avait pour but de démontrer que le karaté devient alors un outil à leur service, permettant d’améliorer la santé mentale, mais aussi physique, et le bien-être. Bernard Paugam explique en effet « qu’une mauvaise exécution répétée de techniques ou contenus de cours inadaptés peut avoir des conséquences sur la santé. »

Le cours, axé sur l’équilibre, la distance, l’approche/le perfectionnement du coup de pied mae-geri, la précision, la concentration, la respiration etc. a permis d’aborder la pratique du karaté auprès d’un public parfois peu familier de la pratique sportive. Paugam explique par ailleurs qu’il a du « modifié [son] intervention pour répondre à la demande d’une stagiaire très intéressée par l’utilisation de la respiration et du Kiaï. » Un public conquis, qui n’a pas hésité à poser des questions tout au long du stage.