En préparation à l’Open de Rotterdam
Haut-Niveau

En préparation à l’Open de Rotterdam

15 mars 2017 - Haut Niveau

L’équipe de France de Karaté participera à partir de vendredi à la seconde manche du circuit « Karate 1 – Premier League » qui se déroulera à Rotterdam (Pays-Bas). Cette épreuve internationale rassemblera 1 200 compétiteurs et 73 nations sur trois jours, avec les combats pour le bronze et les finales qui se dérouleront le dimanche (voir programme ci-dessous).

© Denis Boulanger / FFKDA
© Denis Boulanger / FFKDA

A un mois et demi des championnats d’Europe qui se tiendront à Kocaeli (Turquie) du 4 au 7 mai, les karatékas tricolores poursuivront donc leur préparation aux Pays-Bas. « A l’instar de nos dernières préparations pour les Europe à Montpellier (Mai 2016) et les Monde à Linz (Octobre 2016), nous avons dévoilé la sélection assez tôt pour ces championnats d’Europe en Turquie. Le but est d’inscrire les athlètes dans un schéma de préparation, sans l’obligation de résultats que peuvent induire de multiples compétitions de sélection. Dans cette formule, les athlètes sont plus libérés pour travailler et ainsi se préparer à l’objectif final, qu’est le championnat d’Europe » insiste Yann Baillon, le Manager tricolore. Le staff a ainsi décidé d’amener à Rotterdam les sélectionnés individuels en combat et l’ensemble du groupe de techniciens, ce qui portera à quinze le nombre de participants. A noter que Kenji Grillon, victime de deux arrachements osseux au pied lors du dernier Open de Paris, est forfait pour cette épreuve de Premier League. « Il participera à l’Open de Rabat – Karate 1 Premier league, du 14 au 16 avril pour reprendre ses repères sur une compétition internationale » précise Baillon.

Si Alexandra Recchia (-50kg) et l’équipe féminine kata (Sandy Scordo, Lila Bui et Marie Bui) défendront à Rotterdam leur titre de l’an passé, Lucie Ignace (-61kg) visera la passe de quatre, puisqu’elle est détentrice du trophée depuis 2014 ! L’équipe masculine kata (Enzo Montarello, Lucas Jeannot et Ahmed Zemouri) fera son retour à la compétition après sa seconde place acquise aux derniers championnats du Monde.

La sélection :

COMBAT
-50kg : Alexandra Recchia / -55kg : Emily Thouy / -61kg : Lucie Ignace / -68kg : Alizée Agier / +68kg : Anne-Laure Florentin / -60kg : Sofiane Agoudjil / -67kg : Steven Da Costa / -75kg : Corentin Seguy / +84kg : Salim Bendiab

KATA
Sandy Scordo (Individuel et équipe) / Lila Bui (Individuel et équipe) / Marie Bui (Individuel et équipe) / Enzo Montarello (Individuel et équipe) / Lucas Jeannot (Individuel et équipe) / Ahmed Zemouri (Individuel et équipe)

Programme :

Vendredi 17 mars 2017 (9h00 – 21h30)
> Eliminatoires et repêchages Kata Individuel et Equipe / Homme et Femme
> Eliminatoires et repêchages Combat Femme -50kg
> Eliminatoires et repêchages Combat Homme -60kg
> Eliminatoires et repêchages Combat Homme -67kg

Samedi 18 mars 2017 (9h00 – 21h30)
> Eliminatoires et repêchages Combat Femme -55kg
> Eliminatoires et repêchages Combat Homme -75kg
> Eliminatoires et repêchages Combat Femme -61kg
> Eliminatoires et repêchages Combat Homme -84kg
> Eliminatoires et repêchages Combat Femme -68kg
> Eliminatoires et repêchages Combat Homme +84kg
> Eliminatoires et repêchages Combat Femme +68kg

Dimanche 19 mars 2017
> Combats pour le Bronze (10h00 à 13h35)
> Finales (14h00 à 16h30)

8 médailles à l’Open de Slovénie

Le week-end dernier, le staff tricolore avait emmené 9 athlètes à Lasko pour disputer l’Open de Slovénie. L’objectif ? « Donner du volume aux combattants qui tireront en équipe à Kocaeli et intégrer de jeunes combattants à fort potentiel » expliquait Yann Baillon, le Manager des équipes de France avant la compétition. Avec 8 médailles au compteur, dont trois en or, les karatékas tricolores ont su tirer leur épingle du jeu en individuel (samedi) comme en équipe (dimanche).

© Julien Caffaro / FFKDA
© Denis Boulanger / FFKDA

« Nous avons trouvé ce que l’on était venu chercher » expliquait Olivier Beaudry (présent sur place avec Ludovic Cacheux) à l’issue de l’épreuve. « Tous ont participé aux épreuves individuelles et par équipes durant ce week-end et ont eu un volume de combat très intéressant. Leïla Heurtault, qui revenait de blessure et qui n’avait pas participé au dernier Open de Paris, a effectué un retour prometteur en remportant tous ses combats sur le week-end. Elle a insufflé le dimanche lors de l’épreuve par équipe une bonne dynamique en prenant les choses en main, bien entourée par ses jeunes coéquipières Léa Avazéri et Nancy Garcia ». Les deux médaillées européennes espoirs en février dernier sont également montées sur le podium en individuel, Garcia en remportant l’épreuve des +68kg et Avazéri en s’inclinant en finale contre la championne du Monde en titre, Alisa Buchinger. « Lors de la finale par équipe du dimanche, les filles sont venues à bout de l’équipe titulaire autrichienne avec notamment Plank et Buchinger. Après la victoire de Heurtault (1/0 face à Reiter) et la défaite de Garcia (0/2 contre Buchinger), c’est Léa Avazéri, sans complexe durant toute la compétition, qui a donné la victoire à la France contre la médaillée mondiale Bettina Plank (1/0). »

Côté masculin, 4 médailles de bronze. Julien Caffaro (-75kg), Jessie Da Costa (-84kg) et Dnylson Jacquet (+84kg) montent sur le podium en individuel. Le dimanche en équipe, les six combattants se classent seconds de leur poule et s’inclinent en demi-finale face à l’équipe croate.

OR : Leïla Heurtault (-61kg) / Nancy Garcia (+68kg) / Equipe Féminine Combat (Leïla Heurtault – Léa Avazéri – Nancy Garcia)
ARGENT : Léa Avazéri (-68kg)
BRONZE : Julien Caffaro (-75kg) / Jessie Da Costa (-84kg) / Dnylson Jacquet (+84kg) / Equipe Masculine Combat (Julien Caffaro – Jessie Da Costa – Logan Da Costa – Marvin Garin – Dnylson Jacquet – Lou Lebrun)