« Les portes de la WKF seront toujours ouvertes »
FFKDA

« Les portes de la WKF seront toujours ouvertes »

22 décembre 2016 - FFKDA

Président récemment réélu (samedi 17 décembre 2016, ndlr.) de la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées, et Vice-président de la Fédération Mondiale de Karaté (WKF), Francis Didier était à Madrid lundi 19 et mardi 20 décembre, dans le cadre d’une rencontre officielle avec A. Espinos, président de la WKF.

© D.R / FFKDA
© D.R / FFKDA

Avec l’annonce récente de l’intégration du karaté aux Jeux Olympiques de la Jeunesse, qui se tiendront à Buenos-Aires (Argentine) du 1er au 12 octobre 2018, les deux présidents ont pu aborder les détails des éléments induits par cette nouvelle, avant de se pencher sur les Jeux de Tokyo 2020. En effet cette entrevue a également été l’occasion de discuter des critères de qualification pour les Jeux Olympiques qui auront lieu au Nippon Budokan !

Ultime sujet, mais non des moindres, A. Espinos et F. Didier ont échangé autour du premier événement majeur de l’année 2017, à savoir l’Open de Paris – Karaté 1 Premier League. Cette compétition internationale, qui se tiendra du 27 au 29 janvier 2017, soit dans à peine plus d’un mois, est toujours une réussite, et lancera le circuit de compétition « Premier League » qui comptera en 2017 cinq dates, à savoir Paris du 27 au 29 janvier ; Rotterdam (Pays Bas) du 17 au 19 mars ; Dubaï (Emirats Arabes Unis) du 31 mars au 2 avril ; Rabat (Maroc) du 14 au 16 avril et Leipzig (Allemagne) du 8 au 10 septembre. L’outil vidéo-replay, mis en place à l’initiative de la FFKDA et pour la première fois lors de l’Open de Paris 2014, a par ailleurs été abordé. En effet, le dispositif connait une évolution, avec à l’occasion de l’édition 2017 de l’Open de Paris – Karaté 1 Premier League, 4 caméras installées pour les phases finales, contre 2 précédemment.

En conclusion, le président de la WKF a tenu à rappeler que « les portes de la WKF seront toujours ouvertes aux dirigeants du karaté du monde entier » rappelant son plaisir de travailler conjointement avec le président français afin de poursuivre le développement du karaté sur le long terme.