Open Sanda et Taolu, une rencontre incontournable en devenir
WUSHU

Open Sanda et Taolu, une rencontre incontournable en devenir

21 novembre 2018 - Wushu / Arts martiaux Chinois

Cette première compétition nationale de wushu, accueillie à Schiltigheim, a réuni des compétiteurs expérimentés en Sanda et Taolu .  « Les combats proposés par les compétiteurs ont été de qualité. J’ai particulièrement apprécié l’amélioration, chez de nombreux compétiteurs de sanda, des enchaînements pied, poing, projection, indispensables à maîtriser pour espérer performer à l’international. C’est une compétition qui a vocation à s’enrichir au cours des années pour permettre à l’ensemble de l’élite française de prendre ses marques en début de saison sportive tient à préciser Xavier Guichard, Conseiller technique national. Si les championnats de France restent les compétitions de référence dans le cadre du Projet de performance fédéral actuel, l’Open de France complétera les évaluations et les critères de détection et de sélection en collectif France ou en équipe de France. »

© Aurélien Morissard / FFK
© Aurélien Morissard / FFK

L’arbitrage a été, quant à lui, des plus rigoureux tant sur le taolu que sur le sanda. A ce titre, 4 arbitres internationaux, accompagnés d’arbitres nationaux, étaient présents sur cette rencontre : Mounir Harrathi, responsable de l’arbitrage, Stéphane Dubus, Benoist Delextrat et Alaaedine Azzouz. Les compétiteurs sanda ont fait preuve d’une grande combativité et d’un grand Fair-Play. Les compétiteurs Taolu ont quant à eux évolué devant un jury des plus exigeants.

Tout au long de ce week-end, Max Goutfer, Président du Comité National Wushu, accompagné des membres du Bureau, Stéphane Molard, Trésorier, Mounir Harrathi, Vice-Président, et de Patrick Lauffenburger, Président de la ZID Alsace, ont pu apprécier la qualité des prestations des compétiteurs à cet événement à l’initiative du Comité. « Il est important de pouvoir proposer à nos licenciés des compétitions complémentaires aux championnats de France et à leurs phases qualificatives. Les sportifs et coaches présents m’ont fait part de leur satisfaction tient à souligner Max Goutfer. C’est aussi sans oublier l’ensemble des pratiquants que le Comité National Wushu a souhaité dès cette saison proposer un programme d’activités enrichi notamment au travers de stages et de compétitions adaptées sur tout le territoire. Le prochain rendez-vous sera au Cannet le 1er et 2 décembre pour le Kungfu Kids et le stage national wushu, sanda, taolu, taiji. »

© Aurélien Morissard / FFK
© Aurélien Morissard / FFK

> Galerie photo
> Résultats