Le karaté proposé pour Tokyo 2020
Haut niveau

Le karaté proposé pour Tokyo 2020

28 septembre 2015 - Haut Niveau / Karaté

Le comité d’organisation de Tokyo 2020 a proposé ce lundi 28 septembre 2015, 18 épreuves supplémentaires dans 5 sports différents (Baseball/Softball, Escalade Sportive, Karaté, Skateboard et Surf) pour intégrer le programme des Jeux Olympiques, qui se dérouleront dans la capitale japonaise du 24 juillet au 9 août 2020.

karate-proposed-by-tokyo-2020-781

Pour rappel, au début du mois de juin 2015, le comité d’organisation de Tokyo 2020 avait reçu les candidatures de 26 Fédérations Internationales souhaitant intégrer le programme des épreuves au Japon. A la fin de ce même mois, le comité d’organisation avait sélectionné huit fédérations internationales : Confédération Mondiale de Baseball et Softball (WBSC), Fédération Mondiale de Bowling (WB), Fédération Internationale d’Escalade Sportive (IFSC), Fédération Mondiale de Karaté (WKF), Fédération Internationale de Roller Sports (FIRS), Fédération Mondiale de Squash (WSF), Fédération Internationale de Surf (ISA), Fédération Internationale de Wushu (IWUF).

Après une audition de ces huit sports au mois d’août dernier, le comité d’organisation de Tokyo 2020 a donc décidé de sélectionner les fédération internationales suivantes : Confédération Mondiale de Baseball et Softball (WBSC), Fédération Internationale d’Escalade Sportive (IFSC), Fédération Mondiale de Karaté (WKF), Fédération Internationale de Roller Sports (FIRS), Fédération Internationale de Surf (ISA).

En karaté, ce sont finalement six épreuves en combat (3 féminines et 3 masculines) et deux épreuves en kata (1 féminine et 1 masculine) qui sont proposées au CIO, pour un total de 80 compétiteurs.

 

Communiqué du Comité d’Organisation de Tokyo 2020

LOGO_TOKYO2020Cette combinaison d’épreuves représente à la fois des sports traditionnels et des sports émergents, populaires auprès de la jeunesse, aussi bien au Japon qu’internationalement. Elles permettront de promouvoir le Mouvement olympique et ses valeurs, notamment auprès de la jeunesse, et apporteront une valeur ajoutée aux Jeux en mobilisant la population japonaise et de nouveaux publics partout dans le monde, conformément à la vision des Jeux de Tokyo 2020.
Cette possibilité pour les comités d’organisations de proposer des épreuves de nouveaux sports pour leur édition des Jeux est une approche complètement inédite dans la préparation du programme olympique. Elle s’appuie sur une volonté continue de favoriser la flexibilité, l’innovation et la jeunesse, permettant ainsi à Tokyo 2020 de refléter la culture sportive de Tokyo et du Japon ; des destinations qui ont toujours fasciné la jeunesse mondiale.
Les 18 épreuves supplémentaires ont été sélectionnées par le Comité d’organisation de Tokyo 2020 et son groupe de travail en charge de l’ajout des épreuves au programme olympique au terme d’une procédure ouverte et équitable démarrée en mai 2015. Vingt-six Fédérations Internationales reconnues par le CIO avaient déposé leur candidature et huit d’entre elles avaient été présélectionnées en juin 2015.
« Chacune des huit Fédérations Internationales présélectionnées a largement démontré sa capacité à être une valeur ajoutée pour les Jeux, et je souhaite profiter de cette opportunité pour leur adresser mes sincères remerciements pour le travail qu’elles ont fourni. Nous croyons fermement avoir choisi la meilleure combinaison possible d’épreuves, qui bénéficiera le plus aux Jeux » a déclaré Fujio Mitarai, qui présidait le groupe de travail en charge de l’ajout des épreuves au programme olympique.
Les 18 épreuves conduiront à l’addition de 474 athlètes au programme des sports des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Tokyo 2020 est persuadé que ces épreuves supplémentaires vont inspirer les jeunes athlètes qui les pratiquent à faire de leur mieux pour réaliser leur rêve de participer au plus grand événement sportif du monde.