Le karaté, un outil clé pour les Seniors
Karaté pour tous

Le karaté, un outil clé pour les Seniors

28 avril 2016 - Karaté / Karaté pour tous

Le 16 avril dernier, la ligue d’Alsace, par l’intermédiaire de son président M. Patrick Lauffenburger, organisait un stage à destination des « seniors » à Sélestat. MM. Bernard Paugam, 6ème dan, et Yvon Le Lagadec, 7ème, ont ainsi mis leur expérience et leur savoir au service de cette cible souvent oubliée.

¢ DR
¢ DR

Ouvert à tous les niveaux, ce sont des participants de la ceinture blanche à la ceinture noire 5ème dan qui ont fait le déplacement. Des karatékas vivement impliqués, qui avaient « une volonté de bien faire et posaient [des] questions pertinentes » dès que cela leur semblait nécessaire. Âgés entre 55 et 91 ans, les stagiaires ont eu l’occasion de travailler des exercices adaptés, sans pour autant oublier la spécificité technique du Karaté.

Le matin Bernard Paugam animait le premier cours, entre 10h et 12h15. Après un échauffement qui insistait sur l’éveil musculaire, la relaxation, la coordination des mouvements, mais aussi sur la respiration et les étirements, place était faite à la pratique. Le cours, qui s’est déroulé en plusieurs exercices, avait pour but de faire prendre conscience aux participants de leurs appuis, mais aussi d’améliorer l’attitude générale, statique ou dynamique, et mettait l’accent sur la coordination des mouvements tout en utilisant la respiration. Après des exercices seuls, les stagiaires ont pu travailler deux par deux. Le but étant de maîtriser les techniques ainsi que la bonne distance et le timing. Ensuite, le travail a évolué par groupe de trois. Cette fois, l’accent était mis sur la maîtrise de l’espace et la concentration.

Bernard Paugam, qui animait ce premier cours, souhaitait que cet enseignement démontre que « le karaté est un outil adapté au bien-être et à l’amélioration physique et mentale ». Très heureux d’avoir un stage, adapté et spécifique, à leur destination, les stagiaires seniors n’ont pas caché leur joie de participer à cette manifestation. Cette cible fidèle qui « peut apporter énormément aux clubs et aux professeurs » est toujours « assidue et volontaire ».

Le second cours, dirigé par Yvon Le Lagadec, et qui se déroulait l’après-midi entre 14h et 16h30, a réuni 35 participants, tous heureux, là aussi, de l’enseignement qui leur a été dispensé.