Francis Didier reçu à l’ambassade du Japon

Francis Didier reçu à l’ambassade du Japon

18 avril 2018 - FFK

Le lundi 9 avril dernier, M. Masato Kitera, ambassadeur du Japon en France recevait M. Francis Didier, président de la Fédération Française de Karaté.  A l’initiative de Toshihisa Nagura, secrétaire général de la Fédération Mondiale de Karaté (WKF), cette rencontre a été l’occasion d’aborder Tokyo 2020, et de se projeter sur Paris 2024.

IMG_1018
© Droits Réservés / FFK

Avec les jeux Olympiques de Tokyo 2020 en ligne de mire directe, le président fédéral était reçu, début avril dans le but d’échanger sur divers sujets, et de faire un récapitulatif sur l’organisation du karaté et de tout ce qui l’entoure, pour son entrée à Tokyo.

« Cette rencontre était l’occasion de mettre en commun les informations que nous avions chacun de notre côté. Notre premier temps d’échanges a porté sur notre situation vis-à-vis de Tokyo 2020. Nous avons notamment abordé les lieux de présence du karaté, l’état d’avancement de l’organisation, et nous avons échangé sur des animations qui auront lieu sur place. » explique F. Didier. « Nous avons également parlé de Paris 2024, afin de s’inscrire dans la continuité de Tokyo 2020, et nous assurer du soutien de M. Kitera pour la candidature du karaté. L’ambassadeur nous a également mentionné le « japanese time » qui se déroulera de juillet 2018 à février 2019 afin de célébrer le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre le Japon et la France. Cette période sera ponctuée d’animations culturelles, sportives etc. De notre côté, nous allons mettre en place une grande démonstration avec des enfants. Cela aura certainement lieu au début de l’année 2019. Nous nous reverrons vers septembre/octobre, afin d’en parler plus précisément. »

Des relations au beau fixe, qui ne se cantonnent pas au karaté. « C’est important d’avoir un échange culturel, même s’il n’y a pas de lien avec la pratique sportive. Le Japon et la France ont une longue histoire ! »

Déjà reçu en janvier 2017, Francis Didier avait alors été honoré du Prix du Ministre des Affaires Etrangères Japonais par l’ambassadeur Kitera. Un remerciement pour son investissement dans le développement de la culture japonaise dans l’hexagone au travers notamment du karaté.

Outre les Jeux Olympiques, l’ambassadeur Kitera a tenu à remercier la FFK et son président pour l’accueil de la délégation japonaise au Creps de Châtenay-Malabry entre janvier et mars 2018. Une cohabitation grâce à laquelle l’équipe nationale du Japon a pu participer à différents Premier League, dont ceux de Paris, Dubaï ou encore Rotterdam.