Entre détection et apprentissage : Retour sur le stage Wushu zone nord

Entre détection et apprentissage : Retour sur le stage Wushu zone nord

31 janvier 2019 - Wushu / Arts martiaux Chinois

Pour le premier stage de l’année 2019, le Gymnase Léo Lagrange à Paris accueillait un rassemblement wushu le week-end du 26 et 27 janvier. Scindé en deux formations, le samedi était un stage de détection en taolu, taijiquan et en sanda en priorité sur les compétiteurs des catégories benjamins, minimes et cadets ; Quant au dimanche, un stage national taolu, taijiquan, sanda et Shuai Jiao, ouvert à tous les licenciés FFK.

© FFK
© FFK

Des jeunes à suivre…
Sous la direction des entraîneurs nationaux et experts fédéraux, Léo Benouaich, Rodolphe Battesti-Doppler, Jules Naud et Xiaofen Fang, plus d’une quarantaine de jeunes ont démontré leurs aptitudes en sanda et en taolu le samedi 26 janvier au Gymnase Léo Lagrange à Paris. C’était l’occasion de se faire remarquer avant les compétitions régionales et nationales pour ces compétiteurs. « Des profils intéressants ont été identifiés. J’attends maintenant confirmation sur les compétitions à venir » tient à préciser Xavier Guichard, Conseiller technique national. Le prochain rendez-vous est donné aux championnats de France et Coupe de France.

Le wushu dans sa diversité
Les jeunes ont laissé place aux plus grands le dimanche. Près de 90 stagiaires (et certains venus de loin – Lyon, Lille…) se sont retrouvés pour se perfectionner au Taolu, Taijiquan, Sanda et au Shuai Jiao avec notamment la venue de Yuan Zumou. Chacun a ainsi pu trouver satisfaction dans la pratique la plus appropriée à ses attentes et ses objectifs. De l’interne à l’externe, des gants au sabre, des assauts aux esquives, le stage a permis de réunir une grande partie de la diversité du wushu.

© FFK
© FFK

Prochain stage de wushu en zone sud, le 11 et 12 mai à Nice (06)