Euro de WadoKaï : « Pari relevé ! »
Karaté

Euro de WadoKaï : « Pari relevé ! »

8 novembre 2017 - Competitons / Karaté

Retour sur la 45e édition de la coupe d’Europe de Wado-Kaï, organisée ce week-end au Palais des Sports de Nanterre, avec Patrice Belhriti, président de la fédération européenne de Wado-Kaï.

© DR
© DR

« Malgré les inquiétudes exprimées le vendredi en marge de l’assemblée générale de la fédération européenne, nous avons réussi à tenir notre feuille de route pour finir la journée dans les temps, tout en battant largement le record d’affluence sur cette épreuve. Nous avons ainsi accueilli 553 compétiteurs représentant vingt-deux nations, soit une grosse centaine de plus qu’à l’accoutumée. Nous avons pu relever ce défi grâce notamment à l’équipe fédérale, parmi lesquels le responsable de l’arbitrage Bruno Verfaillie, qui a su faire tourner la machine sur les quatre surfaces sans problème. Les arbitres ont certes été sollicités sans relâche, mais toutes les délégations ont paru satisfaites, soulignant l’excellente atmosphère de cette coupe d’Europe. De plus, elles ont salué les infrastructures.
De mon côté, je tiens à souligner l’excellent niveau constaté tout au long de la journée, disputée dans un bel état d’esprit, sans accrochage et avec une tenue exemplaire de la part de tous les participants. Du point de vue des résultats, c’est une grande satisfaction d’avoir vu notre délégation remporter pas moins de quarante-deux médailles (pour cinquante-neuf sélectionnés), parmi lesquelles seize titres qui nous offrent la première place au bilan des nations, devant l’Allemagne (sept médailles d’or), les Pays-Bas et la Suisse (six titres). Choisi pour illustrer l’affiche de la compétition, Le Thanh-Liem s’est montré à la hauteur des espoirs placés en lui pour s’offrir trois titres (en combat juniors, combat seniors et lors de l’épreuve par équipes seniors), tous comme notre benjamine Natanaelle Flamand, en or pour sa première sélection, ou nos vétérans Nolwenn Delisle et Laurent Clément qui ont inauguré de la meilleure des façons cette nouvelle catégorie des plus de 36 ans. Notre sélection, basée sur les résultats de la dernière coupe de France, s’est au final révélée performante dans toutes les catégories. Le doublé réalisé par les équipes masculines juniors et seniors fut également un grand moment, surtout que nos seniors se devaient de conserver le titre obtenu, pour la première fois depuis longtemps, l’an passé en Suisse. Tout comme la démonstration de body-karaté réalisée par Laurence Belhriti à la pause du midi et le kata kunpu exécuté sur fond de musique classique par Elithia Rabenjamina, danseuse professionnelle et multi-médaillée en coupe de France, d’Europe et du Monde de Wado-Ryu par le passé, qui ont enflammé le gymnase pour emballer le public. »