Coupe de France explosive pour le Karaté Mix
Karaté Mix

Coupe de France explosive pour le Karaté Mix

10 décembre 2018 - Autres D.A. / Karate mix

Dimanche 2 décembre 2018 se tenait la Coupe de France de Karaté Mix à l’Institut National de Judo à Paris. Cette 1ère compétition inscrite au calendrier 2018/2019 est présentée par Loïc Marty, référent technique national du Karaté Mix, comme un tour de chauffe avant le Championnat National Karaté Mix du 10 février 2019 : « C’est agréable quand on sent que le public n’a pas de favoris, mais que c’est un ensemble d’encouragements qui porte chaque combat comme une finale de championnat du monde ».

© Denis Boulanger / FFK
© Denis Boulanger / FFK

Depuis ce début de saison, le Karaté Mix en compétition atteint une participation en perpétuelle croissance. Pour cette édition de la Coupe de France, 200, c’est le nombre record de compétiteurs inscrits et participants. De l’accueil aux finales, les compétiteurs n’ont eu d’autre choix que de se laisser porter par l’organisation.

Pour la première fois, « la compétition a nécessité trois aires de combat des qualifications aux finales et a été encadrée par une équipe d’arbitres de qualité avec la participation associative des stagiaires DAF de Paris » ajoute Nicolas Boulassy, conseiller technique fédéral.

Concernant la répartition des combattants, étaient présents 18 cadets/cadettes, 39 juniors (M et F), 118 seniors (M et F) et 25 vétérans (M et F).

Bien que le nombre de cadets/cadettes reste insuffisant, le niveau technique reste excellent de la part de ces jeunes pratiquants. Les juniors restent fidèles à leurs engagements et n’ont pas démérité. C’est dans les catégories des seniors -71kg et -78 kg que les choses se sont corsées, avec pas moins de 28 inscrits dans chacune de ces catégories. Chaque participant de toutes catégories confondues ont délivré des combats de très grande qualité. « Je suis agréablement surpris de voir une telle qualité de gestion des combats de la part des seniors car avec autant de compétiteurs alignés, la notion de parcours du combattant prend tout son sens » confie Loïc Marty.

Il est important de noter que les combats féminins ont clairement égalé voire dépassé bon nombre d’autres prestations.

© Denis Boulanger / FFK
© Denis Boulanger / FFK

La Fédération Française de Karaté a également réservé quelques surprises au public et aux compétiteurs en proposant des prestations de son et lumière spécifiquement étudiées pour agrémenter l’organisation.

Comme le souligne Loïc Marty, « l’objectif majeur est de proposer des compétitions toujours plus surprenantes tant sur le plan de l’organisation que sur la mise en valeur des amateurs qui y participent. Ce type de rencontre est l’ultime étape pédagogique dans l’élévation d’un licencié, voilà pourquoi la Fédération veille à ce que ce jour soit vécu par tous comme une consécration ». 

> Les résultats 
> La galerie photo