Boisseron et Cizo, deux juniors en or
Evénement

Boisseron et Cizo, deux juniors en or

3 février 2018 - Competitons / Haut Niveau / Karaté

La 45ème édition des championnats d’Europe de karaté cadets, juniors et espoirs se poursuivait à Sotchi (Russie) ce samedi avec les katas par équipe mais aussi l’entrée en lice des juniors pour qui la compétition revêtait une importance particulière. Avec la perspective des jeux olympiques de la jeunesse qui se dérouleront en octobre prochain à Buenos Aires (Argentine), la compétition s’annonçait acharnée entre les athlètes qui avaient l’occasion d’engranger des points dans la course à la qualification.

Denis Boulanger - FFK
Denis Boulanger – FFK

Côté français, l’objectif était de confirmer la bonne santé de l’équipe en combat et de décrocher au moins un podium en kata. Objectif atteint avec 2 titres en combat pour Milton Boisseron (-55kg) et Kilian Cizo (-68kg), une médaille d’argent pour Assia Oukhattou (-59kg) et une médaille de bronze pour Raybak Abdessselem (-76kg). En kata par équipe, les filles sont parvenues également à se hisser sur le podium, un an après leur médaille de bronze de Sofia.

Combats juniors / les français confirment

Milton Boisseron (-55kg), en argent il y a 2 ans aux championnats d’Europe cadets, avait à cœur de poursuivre le bon élan français de la veille. Serein, il maîtrisait ses adversaires des éliminatoires en battant le russe 3/2, l’allemand 3/1, puis le croate 2/0, avant de prendre l’ascendant sur le géorgien en demie 2/1. En finale, il était opposé à l’italien, récemment titré champion du monde. Après un début tendu, où aucun des athlètes ne se découvrait, l’ouverture du score simultanée libérait le français qui parvenait à prendre le dessus 2/1. Il conservait son avance jusqu’à la victoire. Un parcours solide et un beau premier titre européen !

Denis Boulanger - FFK
Denis Boulanger – FFK

Kilian Cizo (-68kg) imitait son compatriote en passant les tours facilement, battant l’estonien 1/0, puis l’allemand 2/0 et le bosnien 6/0 jusqu’au hongrois en demi-finale 1/0. En finale, le tenant du titre et médaillé de bronze aux championnats du Monde 2017 était opposé au monténégrin, inconnu sur la scène internationale. Un combat d’attente où le français fixait son adversaire mais sans réussir à prendre l’ascendant. Il marquait néanmoins le 1er point mais son adversaire répliquait rapidement. Le senshu permettait néanmoins à Kilian de s’imposer  (1/1) et de réaliser un magnifique triplé continental : 2016 (Cadet), 2017 (Junior) et 2018 (Junior).

Assia Oukhattou (-59kg) s’imposait quant à elle facilement face à la belge au 1er tour avant de se faire une petite frayeur face à la danoise où elle l’emportait aux drapeaux (1/1). Elle se rassurait en s’imposant 10/0 sur la suédoise en quart puis 2/0 sur la serbe en demie. En finale elle était opposée à l’anglaise médaillée lors des derniers mondiaux et impressionnante lors des éliminatoires. Assia prenait l’ascendant dès le départ en menant rapidement 2/0, avant d’être rattrapée par l’anglaise. Elle reprenait de l’avance avant de subir les assauts de son adversaire qui confirmait son aisance de la journée en s’imposant 4/9. Un score sévère qui ne reflète pas le bon parcours de la française. Une très belle médaille d’argent !

Denis Boulanger - FFK
Denis Boulanger – FFK

De son côté, Raybak Abdesselem (-76kg) effectuait un parcours solide en éliminatoires, s’imposant successivement 7/1 sur l’espagnol, 2/0 sur l’italien, 2/0 sur le monténégrin avant de s’incliner 1/4 en demi-finale. Il parvenait à se reconcentrer pour la finale de repêchages, et ouvrait rapidement le score avant de se faire rattraper par le russe. Menant grâce au senshu, il ne prenait plus de risque et gérait le score pour s’imposer 2/2. Une prestation maitrisée qui clôture un beau parcours jusqu’à sa première médaille internationale.

AJ9I1505
Denis Boulanger – FFK

Un peu plus tôt, Enzo Berthon (-61kg), Manon Martinez (-53kg) et Chaimae Zaoujal (+59kg) s’étaient inclinés pendant les éliminatoires.

 

Les filles kata conservent leur rang

En kata par équipe, les françaises Marine Ozanne, Emma Sanchez et Ines Ulric, en bronze lors des championnats d’Europe 2017, se hissent une nouvelle fois sur la troisième marche du podium. Après 2 tours remportés facilement contre la Belgique puis la Biélorussie, les françaises s’inclinaient en demie face aux italiennes 1/4. En finale de repêchages, bien remobilisées, elles s’imposaient largement sur les Russes 5/0 et emportaient le bronze. Une belle troisième place.

Denis Boulanger - FFK
Denis Boulanger – FFK

L’équipe Kata garçon (Florian Nabucet, Franck Ngoan et Vincent Preux) n’a pas connue le même succès. Après un beau parcours en éliminatoires et notamment une défaite de justesse face aux italiens en demie (2/3), les français échouaient au pied du podium en s’inclinant face aux russes en petite finale.

1 an après son triomphe à Sofia (Bulgarie), où elle s’était classée 1ère nation avec notamment 6 médailles d’or, mais seulement 3 mois après de décevants Mondiaux de Ténérife, l’objectif français est de se maintenir sur le podium des nations européennes. Avec 8 médailles après 2 jours de compétition, l’équipe de France est sur la bonne voie.

 

Le programme de dimanche

PROGRAMME_DIMANCHE4FEVRIER