A.Oukhattou aux JOJ à Buenos Aires
Haut Niveau

A.Oukhattou aux JOJ à Buenos Aires

11 octobre 2018 - Haut Niveau / Karaté

Après Singapour (2010) et Nankin (2014), Buenos-Aires et l’Argentine accueillent depuis ce week-end les troisièmes Jeux olympiques de la Jeunesse (JOJ) d’été de l’histoire. Cette compétition multisports, culturelle et éducative qui se tient sur 12 jours, du 6 au 18 octobre, est réservée aux jeunes athlètes âgés de 14 à 18 ans. Se calquant sur les Jeux olympiques, cette édition sud-américaine rassemble 4000 jeunes : 1999 hommes et 1999 femmes. C’est la première fois qu’un événement olympique compte d’ailleurs autant d’hommes que de femmes. 32 sports sont au programme de ces Jeux olympiques de la Jeunesse, dont le karaté, qui fait son apparition dans la liste des disciplines au même titre que la danse sportive, l’escalade sportive et le roller.

Assia Oukhattou lors du championnat d'Europe à Sotchi / © Denis Boulanger / FFK
Assia Oukhattou lors du championnat d’Europe à Sotchi / © Denis Boulanger / FFK

Le parc olympique de la jeunesse accueillera les épreuves de karaté qui se dérouleront les mercredi 17 et jeudi 18 octobre prochains. L’équipe de France de karaté sera concernée uniquement par cette première journée de compétition puisque seule Assia Oukhattou (Junior -59kg) est qualifiée côté tricolore. La combattante du Club Arlésien de Karaté Do (CAKD), est arrivée à Buenos-Aires vendredi dernier avec Cécil Boulesnane, son coach national, et la délégation tricolore du Comité Olympique National et Sportif Français. A noter que la délégation française est composée de 99 athlètes, dont 75 en individuel.

Assia Oukhattou : « Ramener une médaille d’Argentine ! »

Vice-championne d’Europe de karaté à Sotchi en février 2018, Assia Oukhattou, native d’Arles, a débuté le karaté à l’âge de 9 ans et est entrainée par Ben Abdesselem, son professeur au CAKD, un club qu’elle n’a jamais quitté depuis ses débuts. « Je me sens hyper excitée! C’est un mélange de stress et d’émotions au vu de l’importance de la compétition, mais assez détendue et focalisée sur mon objectif. Cela fait un moment que je me prépare, que j’ y pense et le stress va monter au fur et à mesure mais je suis bien entourée et bien préparée avec le staff France. C’est important pour moi de ramener une médaille lors de ces premiers Jeux olympiques de la Jeunesse pour le karaté. Je veux montrer que la France est une nation forte et revenir avec un médaille serait une belle récompense. »

La rage de vaincre de la jeune combattante française / © KPhotos / FFK
La rage de vaincre de la jeune combattante française / © KPhotos / FFK

La française retrouvera dans sa catégorie : Marta Ossipova (Estonie), Charlotte Hope (Grande-Bretagne), Mobina Heydariozomcheloei (Iran), Anna Charnysheva (Russie), Zsofia Baranyi (Hongrie), Kokoro Sakaji (Japon) et Ivana Perovic (Serbie). La compétition se déroulera comme suit : Deux poules de quatre combattantes, dans laquelle chacune s’affrontera. A l’issue de tous les combats, les deux premières de chaque poules seront qualifiées pour la demi-finale. La première de la poule A affrontera la seconde de la poule B et vice-versa. Les vainqueurs des deux demi-finales se retrouveront en finale alors que les deux perdantes de ce dernier carré se disputeront le bronze pour un dernier combat.

Les phases de poule commenceront à 17h00 (heure de paris) et se termineront à 18h00. Les demi-finales auront lieu à 20h30 et les finales un peu avant 21h00.

Suivre la compétition en direct sur notre site

Détenteur des droits pour l’hexagone, France Télévisions vous permettra de suivre en direct et gratuitement le parcours d’Assia Oukhattou lors de ces Jeux olympiques de la Jeunesse (JOJ). La chaîne publique a en effet proposé à la FFK, via le partenariat avec le CNOSF, de diffuser la compétition d’Assia sur notre site : www.ffkarate.fr. Aussi, vous pourrez regarder cette épreuve entièrement (éliminatoires, demi-finales et finales) le mercredi 17 octobre prochain à partir de 17h00 (heure de paris) depuis notre site.

Les dernières actus d’Assia à Buenos-Aires

Suivez toute l’actualité de la karatéka française sur nos réseaux sociaux et notamment sur notre compte Twitter