22 sélectionnés pour l’Euro 2016
Haut niveau

22 sélectionnés pour l’Euro 2016

26 février 2016 - Euro 2016 / FFK

A moins de 70 jours des championnats d’Europe de Karaté qui se tiendront à l’Arena de Montpellier, la Direction Technique Nationale a dévoilé ce vendredi 26 février, la liste des athlètes français sélectionnés. 22 karatékas composeront la délégation française du jeudi 5 au dimanche 8 mai 2016 dans la préfecture Héraultaise. Au terme du parcours de sélection, le staff tricolore, dirigé par Gilles Cherdieu, a sélectionné 7 techniciens (kata) et 15 combattants pour permettre à la France de se hisser sur la plus haute marche du podium à l’issue de cette épreuve continentale.

© Denis Boulanger / FFKDA
© Denis Boulanger / FFKDA

La Directrice Technique Nationale, Corinne Navarro, revient sur les critères de sélection et les attentes de la Fédération concernant cette épreuve internationale qui se jouera à domicile.

« Le comité de sélection s’est réuni le 25 février 2016 toute la journée, en vue d’identifier nos représentants aux championnats d’Europe 2016, à Montpellier. Celui-ci était composé des deux responsables de collectifs seniors, des entraîneurs séniors, des entraîneurs jeunes, du directeur des équipes de France, du DTN adjoint chargé des actions sportives et de la directrice technique nationale, sous la responsabilité de laquelle se sont déroulés les échanges et débats.

Le système mis en place vise à responsabiliser pleinement deux sélectionneurs dans leur choix, afin qu’ils conduisent leur projet de performance à part entière : Ayoub Neghliz pour les katas, Yann Baillon pour les combats, avec une double vision pour les équipes combat, partagée entre Yann Baillon pour les filles et Ludovic Cacheux pour les garçons. »

Constituer le meilleur collectif possible
« Les critères avaient été annoncés aux sportifs afin que les règles du jeu soient pleinement comprises en début de parcours. Les résultats sportifs internationaux de 2015, les résultats lors des compétitions identifiées dans le parcours de sélection, l’avis des entraineurs sur l’implication en stage et la gestion des blessures ont été pris en compte dans les choix opérés.

Pour la constitution des équipes en combats, les résultats individuels mais aussi l’état des relations entre les sportifs, le comportement dans un contexte d’équipe, ont été évalués. Il s’agit très clairement de faire de meilleurs résultats que l’an passé. A rappeler qu’en 2015 les hommes étaient 2e et les femmes ont été éliminés prématurément au 2e tour. »

Faire de meilleurs résultats que l’an passé
« C’est pour les katas individuels que les débats ont été les plus délicats, en une période de gestion de transition de génération et d’état de forme du moment. Chez les hommes comme chez les femmes, les blessures ont notamment perturbé le parcours, et les choix à opérer relevaient dans tous les cas d’une réelle prise de risque. Ce qui l’a emporté, c’est la perspective de conquête de médailles, mais pas n’importe laquelle. L’objectif visé pour ces championnats en kata est une médaille d’or.

Nos représentants individuels ont toujours su se hisser sur les podiums internationaux mais nous attendons aujourd’hui l’or. La montée des jeunes est réelle et ils peuvent chacun décrocher une 3ème place mais nos objectifs sont plus ambitieux à Montpellier. Cela fait parti des paris réalisés car le classement des nations s’effectue au nombre de médailles d’or seulement. Les anciens savent aujourd’hui ce qu’ils ont à faire pour conserver leur place. Pas moins. Tout reste ouvert pour la sélection des championnats du monde.

Le sentiment à l’issue de cette réunion est d’avoir fait des choix visant à constituer le meilleur collectif possible pour cette échéance, en kata comme en combat, en individuel comme en équipe. Des remplaçants ont été identifiés en kata comme en combat pour pallier rapidement à d’éventuelles défaillances de titulaires et ceux-ci sont invités à s’y préparer. Maintenant, un travail important de préparation spécifique à cette échéance et de cohésion de l’ensemble de l’équipe va commencer. »

> La sélection pour l’Euro 2016 des athlètes de l’Equipe de France (PDF)

La sélection (les titulaires)

Combat Individuel Féminin :
Alexandra Recchia (-50kg) / Emily Thouy (-55kg) / Lucie Ignace (-61kg) / Alizée Agier (-68kg) / Anne-Laure Florentin (+68kg)
Combat Equipe Féminin :
Alizée Agier / Nadège Aït-Ibrahim / Lucie Ignace / Alexandra Recchia
Combat Individuel Masculin :
Sofiane Agoudjil (-60kg) / Steven Da Costa (-67kg) / Logan Da Costa (-75kg) / Kenji Grillon (-84kg) / Salim Bendiab (+84kg)
Combat Equipe Masculin :
Lonni Boulesnane / Jessie Da Costa / Logan Da Costa / Steven Da Costa / Marvin Garin / Kenji Grillon / Corentin Seguy
Kata Individuel Féminin :
Sandy Scordo
Kata Equipe Féminin :
Lila Bui / Marie Bui / Sandy Scordo
Kata Individuel Masculin :
Minh Dack
Kata Equipe Masculin :
Lucas Jeannot / Enzo Montarello / Ahmed Zemouri

Les remplaçants

Combat Individuel Féminin :
Sophia Bouderbane (-50kg) / Andréa Brito (-55kg) / Leïla Heurtault (-61kg) / Lucile Breton (-68kg) / Nadège Aït-Ibrahim (+68kg)
Combat Equipe Féminin :
Leïla Heurtault
Combat Individuel Masculin :
Johan Lopes (-60kg) / Marvin Garin (-67kg) / Corentin Seguy (-75kg) / Jessie Da Costa (-84kg) / Lonni Boulesnane (+84kg)
Combat Equipe Masculin :
Lou Lebrun / Salim Bendiab
Kata Individuel Féminin :
Alexandra Feracci
Kata Equipe Féminin :
Alexandra Feracci / Laëtitia Feracci / Emeline Joujou
Kata Individuel Masculin :
Enzo Montarello
Kata Equipe Masculin :
Aucun